Abdalakadabra !

Je viens d’entendre et de voir le point de presse de M. Abdallah niant les allégations faites par M. Zambito qui laissaient t entendre que M. Abdallah aurait touché une ristourne de 300,000 $ sur un contrat de la ville de Montréal.

À la fin du point de presse j’étais presque convaincu de l’innocence de M. Abdallah. Jusqu’à ce qu’on présente le curriculum vitae de celui-ci. 

Il a travaillé pendant 27 ans pour Hydro Québec, ensuite à la ville de Montréal et travaille actuellement pour Simard-Beaudry. Durant tout ce temps, il a œuvré dans le domaine de la construction. Parfaitement honorable, mais..

A ) 27 ans chez Hydro Québec est un apprentissage extraordinaire pour apprendre à formuler des contrats qui laissent toute liberté de « s’adapter » au « imprévus » sans être obligé de tout reprendre le processus de préparation. Autrement dit : des formulations de contrats qui permettent de faire tout ce que l’on veut par la suite.

B) Les années travaillées à la ville de Montréal sont celles où, lui-même, admet que le coût des travaux a beaucoup augmenté.

C) Actuellement il travaille chez Simard-Beaudry, c’est-à-dire, pour Tony Acurso. 

J’étais donc devant un retour de mes soupçons; mais, devant tous les formulaires et les dossiers que M. Abdallah présentait, il était assez difficile de ne pas s’incliner. Je me suis alors demandé : « Si j’étais M. Zambito, comment répondrais-je aux explications et aux « preuves » apportées par M. Abdallah qui me désigne comme un menteur? » La réponse m’est venue assez rapidement.

Seulement avec deux feuilles de papier, je pourrais écraser l’amoncellement de dossiers présenté par M. Abdallah. Je n’aurais qu’à déposer sur la table la facture de 500.000 $ que j’ai eu de Tremca pour le tuyau TBA, à côté de la soumission au prix de 200.000 $ présenté par mon autre fournisseur. M. Abdallah aurait beaucoup de difficulté à m’expliquer pourquoi j’ai acheté un tuyau à 500.000 $ quand je pouvais l’obtenir pour 200.000 $
Ces deux (2) feuilles de papier – si elles existent, bien sûr – suggèrent qu’il y a bien eu collusion et corruption. La pile de dossier de M. Abdallah explique les choses, mais ne prouve rien. C’est un peu comme la loi de Newton qui explique très bien la gravitation, mais qui est complètement fausse.

André Lefebvre

Une pensée sur “Abdalakadabra !

  • avatar
    19 octobre 2012 à 14 02 42 104210
    Permalink

    (Y)

    C’est là que nous verrons si l’enquête a fait le tour de la question. Le commissaire CA vérificateur aura certainement couvert ce petit détail.

    Toujours aussi perspicace, André. 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *