Affaire DSK – « l’enquête se poursuit »: gueule de bois des DSK-idôlatres

 

New York – « L’enquête se poursuit », a indiqué un porte-parole du bureau du procureur de New York, Cyrus Vance Jr ce jour. Lui-même, il s’était engouffré dans son 4X4 sans mot dire. Or, plus tôt, les conseils de DSK, Me Benjamin Brajman et William Taylor avaient parlé d’une rencontre constructive. Il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué comme le dit le dicton. Prime honorable aux médias « mainstream » qui nous avaient déjà vendu un DSK lavé de tout soupçon or, des éléments relatifs au viol ou à la tentative de viol seraient irréfragables.

Les accusations de crimes sexuels pesant sur Dominique Strauss-Kahn n’ont pas été abandonnées et « l’enquête se poursuit », a annoncé mercredi le bureau du procureur de Manhattan, malgré les dernières révélations qui ont jeté le doute sur la crédibilité de la victime présumée. Faut-il rappeler, ici, que le New York Post qui a tenté de salir Nafissatou Diallo se mure aujourd’hui dans le silence après ses pseudos révélations ?

DSK avait été libéré vendredi dernier de son assignation à résidence après que le procureur ait constaté des incohérences dans le témoignage de sa victime présumée. Or, Susan Xenarios, la directrice du Crime Victims Treatment Center (Centre de traitement des victimes de crime, CTVC), à l’hôpital St. Luke’s-Roosevelt de Harlem, au nord de Manhattan a déclaré qu’elle a vu dans son cabinet, une femme arriver en état de choc. Vous avez déjà vu une black avec des bleus ? Le rapport médico-légal publié par le New York Times est accablant et par conséquent, certains refusent de lire ledit rapport.

Il ne reste plus que, à la plaidoirie de DSK, de se baser sur l’homme charmant qui a séduit une aussi belle, trafiquante de drogue, menteuse et prostituée…..mon œil, en 5 mn chrono. En tout état cause, on s’achemine vers une peine, surtout qu’aucune charge n’a été abandonnée, notamment la séquestration…et quoi encore ? Le strabisme intellectuel des éditocrates en prend un sacré coup. Dommage qu’ils aient voulu se prendre pour des devins.


Anne Mansouret, la mère de Tristane Banon, a fortement conseillé à DSK de….consulter.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *