Affaire DSK – Nafissatou Diallo…blanchie

 

Diantre !

Nafissatou Diallo blanchie, DSK noirci ? Quoi, on m’aurait menti à l’insu de mon plein gré ? Trêve de plaisanterie, les mensonges véhiculés par le New York Post s’effritent, malgré les prises de positions partiales des médias français  qui refusent de lire l’affaire au niveau des faits en tentant de s’appuyer sur le passé soi disant trouble de Nafissatou Diallo et ses supposés mensonges sous serment. Des balivernes. D’ailleurs, aucun rapport avec ce qui s’est passé dans la suite 2806. Bientôt ce sera la fin forcée des salmigondis, des calomnies et des attaques de bas étages contre la jeune Guinéenne.

Aux États-Unis, l’association hyper puissante des 100 Black in law, les juristes noirs les plus représentatifs, a pris position en faveur de Nafissatou Diallo, ainsi que des policiers noirs new yorkais et récusent désormais le procureur qui refuse de céder… Dommage que ce dossier prenne une tournure raciale. Ledit procureur de New York Cyrus Vance Jr., dont les avocats de la femme de chambre guinéenne et présumée violée Nafissatou Diallo par le truchement d’une lettre envoyée mercredi, ont aussi demandé à celui-ci de se dessaisir de l’enquête en faveur d’un procureur spécial. Ils lui reprochent, à juste titre d’ailleurs, d’avoir divulgué des informations erronées et préjudiciables à leur cliente. En réalité, le pauvre procureur aurait été floué. Copieusement, dangereusement, tragiquement. La traduction du fameux coup de fil soi disant passé par Nafissatou Diallo à son prisonnier de « mari » (religieux) serait un faux grossier. Le fameux traducteur aurait menti sur toute la ligne. Fichtre. Comme un arracheur de dent. Qui l’a soudoyé ? Vous ne lirez jamais ça dans la presse française…

Après la réunion d’hier chez le procureur Cyrus Vance Jr., les avocats de DSK avaient déclaré ceci : «Nous avons eu une réunion constructive. C’est tout ce que nous dirons. » Mais, le couperet est tombé: les poursuites continuent. Comme on dit chez moi : « Man no run » (que personne ne prenne fuite). Nafissatou Diallo qui n’est jamais allé à l’école parlerait-elle le Fulani¹ littéraire ? Une autre information vient mettre le New York Post en difficulté puisque c’est de lui qu’émane les calomnies, c’est que le « mari » de Nafissatou Diallo serait un Gambien. Or, le Fulani est parlé essentiellement et uniquement au Sénégal, en  Guinée-Conakry, au Mali , au Nigeria et en… Gambie où ce Fulani-là, plutôt Falacunda, est mâtiné d’anglais. La Guinée a été colonisée par la France tandis que la Gambie l’a été par la Grande bretagne. Et par conséquent, le pauvre traducteur s’est mêlé les pinceaux outrageusement. Selon nos informations glanées ici et là, il n’y a que quelques mots qui se rapprochent. On comprend pourquoi Kenneth Thompson n’arrive pas à entrer en possession de cet enregistrement malgré ses demandes car, le pot aux roses est semble-t-il découvert. Bigre.


Voici un petit extrait de l’interview de Kenneth Thompson lu pour vous dans Le Parisien ce matin.

Quant aux liens supposés de la jeune femme avec un trafiquant de drogue emprisonné en Arizona, et les mensonges liés à sa demande d’entrée aux États-Unis, l’avocat explique : «Toutes ces affirmations périphériques n’ont rien à voir avec l’agression elle-même, qui est avérée. Ne mélangeons pas les faits. Ma cliente n’a jamais caché sa situation sur son entrée aux États-Unis. Elle s’en est expliquée. A ce jour, je n’ai pas connaissance de l’enregistrement de cette conversation avec un homme emprisonné. J’ai demandé cet enregistrement la semaine dernière, lundi encore et mardi dernier. Je n’ai rien reçu, donc cela n’existe pas.»

L’affaire DSK est vraiment symptomatique d’une France pourrie et machiste, et d’un Parti socialiste où, tout le monde est autiste et porte des œillères. Entre panégyriques abscons,  encensements bidons, c’est surtout le sabordage en règle du PS qui s’écrit doucement. Une défaite des idéaux, des valeurs, une faillite morale abyssale. Dans ce dossier, il n’y a que Ségolène Royal qui a su tirer son épingle du jeu. Pourvu que la justice convoque ceux qui savaient à propos de Tristane Banon. Trop c’est trop. Le pedigree de DSK est connu de tous. C’est un secret de polichinelle.

1 Fulani: langue vernaculaire des Peuls.

Une pensée sur “Affaire DSK – Nafissatou Diallo…blanchie

  • avatar
    7 juillet 2011 à 9 09 07 07077
    Permalink

    Excellent. Merci de cette information à chaud… de la vraie info.

    Cette affaire DSK dénude – étale – le chauvinisme colonialiste grand français. Cette affaire expose également le racisme viscéral de la société américaine WASP.

    Ce procureur malhonnête et incompétent doit être désister – Merci de ces informations… J’avais cru que ce gros salaud de DSK s’en tirerait bien facilement.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *