Agence fratrimoniale : nous sommes tous la racaille de l’autre

leadership-fratricide(En hommage à la Coupe Stanley )

Amis racailles et frères bœufs…

Ne laissez pas un décalage commercial et un obscurantisme divergeant vous séparer après le match de football et avant le mépris du soir envers vos femmes.

Vous êtes faits pour vivre ensemble car seules les 30 Glorieuses font office de douane culturelle.

Alors un jour peut-être, serez-vous à même d’échanger vos kilos de progéniture décérébrée contre du tourisme exotique et low cost à l’heure de l’arthrite.

Les élections fictives ont besoin d’un sacrifice fratricide pour ressusciter l’insécurité pour les faibles, pour les fables.

En ces temps de repli communautaire sans martyr digne de ce nom, profitez-en pour crever l’abcès des ratonades contextuelles et les rackets mémoriels.

carre_blanc

Comment réunir les apôtres du cubis de vin et les fidèles des culs de joints, hormis les soirs de coupe du monde sans lendemain ?

Au stade où nous sommes de l’érosion du lien républicain, certaines bouées de sauvetage solidaire ressemblent plus à un cordon ombilical contrariant.

Alors, louons grâce à la sacro sainte télévision pour son pouvoir de coercition générationnelle et ses verrues de banalisation des niches domestiques.

Quoi de mieux que la violence policière au nom de la vérité, la testostérone collective et passive via la télécommande ainsi que la misère sexuelle à portée de crédit pour fédérer les étrangers identiques ?

A bien y penser, le marketing de cible a réussi là où le patriotisme de masse a échoué.

La différence entre brûler des voitures à la St. Sylvestre où avant le Salon de l’Agriculture se situe au niveau des motifs de contestation et des méthodes de communication.

A quand un lobby des casseurs ou des quotas pour les autochtones moyens ?

carre_blanc

Si l’amour de la patrie fait les happy ends pour l’office du tourisme, les mariages de connivences construisent la paix civile.

Sylvain Souklaye

NDLR:  L’allusion à la Coupe Stanley est apocryphe. Une contribution de PJCA à la cause du transculturalisme 🙂

Une pensée sur “Agence fratrimoniale : nous sommes tous la racaille de l’autre

  • avatar
    10 mai 2010 à 9 09 44 05445
    Permalink

    Soyez le bienvenu. Je me suis permis de mettre un petit ajout qui ancre solidement votre message dans la réalité québécoise… Pour le reste, la fraternité vit les mêmes vicissitudes partout

    Pierre JC Allard

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *