Ah, Laurent Gbagbo montre ses biscotos…

…Avec courage !

Ils disent qu’il vient de prendre une décision courageuse. Ils disent qu’il est vraiment celui qui fera sortir leur pays de la colonisation ou du moins, du néo-colonialisme. Ils disent aussi que la dépendance et finie. Mais, en réalité, se tourner vers d’autres puissances, notamment la Chine, deuxième puissance mondiale qui ferme les yeux sur la mal gouvernance, c’est se condamner à termes. Mais, ce qu’ils ne disent ou ne savent pas, c’est que Laurent Gbagbo c’est un peu une folie douce qui deviendra, demain, un montre. Ambiance.

Suite à la fermeture des certaines banques, plus pour sécurité quand on voit le comportement du pouvoir Gbagbo avec le hold-up de la BCEAO, le sortant Laurent Gbagbo a décidé de « prendre le contrôle » desdits banques , notamment les filiales des banques françaises BNP Paribas et Société Générale   »Il s`agit entre autres de la SGBCI et de la Bicici ». Dans un salmigondis incestueux et malhonnête il est indiqué que c’est pour « préserver les emplois et assurer l`accès des Ivoiriens et des opérateurs économiques à leurs avoirs » dans « les plus brefs délais ». Quel mensonge !

Il s’agit simplement de faire main basse sur l’argent qui se trouve dans ces banques, pour payer les FDS, cette milice pro-Gbagbo qui tue sans ménagement à Abobo, alors que le porte parole Ahoua Don Mello parle de rebelles non identifiés. Trop marrant. Alors, Laurent Gbagbo montre-t-il ses biscotos avec courage ? Je crois que non et comme le disait Jules Renard, « le véritable courage consiste à être courageux précisément quand on ne l’est pas ». En d’autres termes, il ne faut pas se montrer courageux ou jouer les courageux seulement face à l’adversité. Il faut plutôt anticiper les évènements quand en tant que candidat malheureux, on refuse catégoriquement le verdict des urnes.

Peut-on encore véritablement parler de président, sortant soit-il ? Ne serait pas légitime de parler de braqueur de banques ? Prendre en otage son pays, organiser la chasse à ses opposants, imposer un blocus abscons du Golf Hôtel, confisquer sans vergogne les médias d’Etat, réquisitionner illégalement des banques, pratiquer chaque jour des incitations à la haine et recruter des mercenaires, c’est ça défendre l’Afrique ? Les zélateurs de cet homme marche sur la tête ou sont simplement comme lui: anti-démocrates, dictateurs dans l’âme et rois de l’esbroufe. Ah, que c’est beau de ne pas tenir ses promesses !

Pour la route, le duo Grégoire et le grand, que dis-je, très grand Jean-Jacques Goldman dans…. »Promesse ». Tiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *