Alain Marleix : un dérapage de plus éclaire l’obsession xénophobe de l’UMP

« Sur publicsenat.fr, le responsable UMP chargé des élections commentait les élections sénatoriales du 25 septembre, relate 20 minutes. Jugeant que la majorité aura «une avance assez nette» au Sénat, Alain Marleix parle de la division à gauche. «Depuis deux ou trois jours, on voit des listes de gauche dissidentes: Daniel Raoult dans le Maine-et-Loire, en Moselle, en Meurthe-et-Moselle, dans le Pas-de-Calais, avec la liste du sénateur Sergent. Aussi dans l’Essonne, où notre Coréen national, Jean-Vincent Placé, va avoir chaud aux plumes !». Réaction du porte-parole d’Europe écologie-les Verts, Pascal Durand :« Venant après les dérapages des ministres de l’intérieur Brice Hortefeux et Claude Guéant, puis des allusions sur la bi-nationalité d’Eva Joly, les nouveaux propos d’Alain Marleix stigmatisant les origines coréennes de Jean-Vincent Placé, démontrent qu’il n’existe plus aucun tabou au sein de la droite à l’égard du racisme et de la xénophobie. Cette volonté explicite de délégitimation de citoyennes et de citoyens français nés à l’étranger constitue une véritable insulte non seulement aux dizaines de milliers de françaises et de français adoptés, élevés et éduqués en France, mais également à leurs parents adoptifs et à leurs familles. Elle constitue également une injure à la République française et à ses valeurs, car ces attaques à l’odeur rance, proférées par des apôtres de la « vraie France »,  portent en elles les germes de la division et de la discorde nationale. » Une chose est sûre, l’UMP affiche de plus en plus son obsession xénophobe.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *