Austérité : droit dans le mur en klaxonnant !

OLIVIER BONNET   La preuve par la Grèce (et l’Espagne, l’Italie, le Portugal…)

Spéciale dédicace à tous les éditocrates et politiques socialistes (et) de droite qui nous assurent qu’il est indispensable de signer le Traité pour la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG) Merkozylande, au nom de la ô combien nécessaire maîtrise de la dette, sous la forme du constat implacable copié sur le mur Facebook de l’appel lancé par l’ami Guillaume Duval, rédacteur en chef d’Alternatives économiques, Les 3%, c’est pas maintenant : « Grâce aux conseils clairvoyants et avisés de la Troïka, le PIB grec devrait encore se réduire de 3,8% l’an prochain (6e année consécutive de récession), le chômage monter à 24,7% de la population active (contre 23,5 en 2012) et la dette publique elle-même, loin de diminuer, grimperait encore à 179% du PIB contre 170% en 2012…

Comme on peut le constater le sort de la Grèce est en de bonnes mains et son redressement en bonne voie… » Mais à ce stade-là, tirons-en les conséquences : ce n’est plus de l’aveuglement, de l’incompétence et de la bêtise, c’est impossible. Il faut se résoudre à l’évidence, ces gens-là ne peuvent plus ne pas savoir ce qu’ils font. Nous sommes donc en face d’une entreprise systématique et concertée de paupérisation des peuples au profit de l’oligarchie. « Il y a une guerre des classes, c’est un fait, mais c’est ma classe, la classe des riches, qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner », a déclaré Warren Buffet*…

* Extrait de sa fiche Wikipedia : « En 2012, encore d’après le magazine Forbes et Libération, sa fortune est estimée à 44 milliards de dollars ce qui le classe au troisième rang de la liste des milliardaires du monde ».

A’ lire aussi:

  1. L’UE sermonne Paris de ne pas infliger plus d’austérité au peuple français !
  2. La criminelle aberration économique et sociale des politiques européennes d’austérité
  3. La sécurité sociale est un droit et son financement pas un problème
  4. L’avocat de Molex: « Le folklore du droit social français »
  5. Vous avez vu Copé dans « Des paroles et des actes » ?

Une pensée sur “Austérité : droit dans le mur en klaxonnant !

  • avatar
    12 octobre 2012 à 18 06 09 100910
    Permalink

    C’est exactement ça, ce sont les riches et la finance qui dirigent le monde en imposant leur austérité aux peuples. Seul un changement de système monétaire où la finance ne pourrait pas créer de la dette à l’infini changerais la situation. Malheureusement, nous sommes encore très loin d’un changement.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *