Battre la droite et changer la gauche : le vote utile, c’est Mélenchon !

À 30% chez BVA, 29% chez Ipsos, 27% pour LH2, 28 pour CSA et 26 du côté de l’Ifop, François Hollande est assuré de se qualifier pour le second tour. L’homme qui risque la dégringolade, c’est le sortant candidat, qui va être impitoyablement sanctionné pour l’ensemble de son oeuvre nuisible par les urnes. Sarkozy éliminé dès le 22 avril ? L’hypothèse n’a rien d’absurde.

Dans ces circonstances, quel sens donner à l’expression « vote utile » ? C’est simple : le vote utile est le vote Front de gauche. Il est même indispensable ! La montée en puissance de la candidature Mélenchon est allée de pair avec l’augmentation du total des voix de gauche. Avec le Front de gauche, on bat l’extrême droite lepéniste et la droite extrême sarkozyste, mais l’on ne fait pas que cela : on fait pression sur les sociaux-libéraux de Solférino, pour les empêcher, une nouvelle fois, de trahir le peuple. Que François Hollande s’avise, comme il l’a annoncé, de placer le contrat au-dessus de la loi en droit du travail est par exemple inadmissible : c’est la loi qui protège ! Et le président du Conseil général de Corrèze trouvera alors les militants du Front de gauche contre lui dans la rue. La politique est affaire de rapports de force. Porter Jean-Luc Mélenchon le plus haut possible au premier tour revient à se défendre par avance des futures attaques qu’impose la logique des marchés à laquelle se soumettra Hollande. Voter « Méluche », c’est résister ! Amplifions le mouvement, convainquons sans relâche, camarades. Portons le message : « n’ayez pas peur ! Votez pour vos idées, votez pour la fraternité, la solidarité, le partage des richesses. Et faites exploser dans les urnes, à la face des euro-ultralibéraux, la déflagration de la présence du Front de gauche au second tour, face à François Hollande ! Le peuple français est de retour pour montrer la voie à l’Europe. Nous sommes les héritiers de 1789. N’écoutez pas les belles personnes qui expliquent que c’est impossible : l’Amérique du Sud l’a fait, à notre tour de briser nos chaînes ! » La révolution citoyenne est en marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *