Ben Laden- Piège en haute mer pour Barack Obama

 

Ah, il fallait éviter que le fugitif ait un sanctuaire !

Il ne fallait pas que de milliers de personnes convergent, demain, vers le lieu de sa sépulture ? C’est ce que laissent croire les Américains, prêts à tout, pour faire disparaitre leur ancien ami, l’ex allié de la CIA, Oussama Ben Laden. Ah, la CIA ! Cette officine « diabolique » disent aujourd’hui ses derniers caciques, qui vous fait ou vous défait selon ses besoin, ses désirs, que dis-je, ses intérêts …du moment.

La mort d’Oussama Ben Laden , derrière les doubles-discours, la réalité : le mensonge. Barack Hussein Obama et Oussama Ben Laden unis jusqu’au bout de la mort dans les médias. Les républicains sont ravis et acceptent avec humour la victoire de leur ennemi juré, ce grand noir jugé faible et qui serait musulman selon eux mais, qui est devenu président américain. Il vient de tuer un autre…..musulman. Quelle entrée ! Dans le monde moderne vous vous en doutez !

Mais, Barack Hussein Obama, le prix Nobel de la guerre… autant pour moi, de la paix, c’est le cynisme, le mensonge et l’arrogance. Il n’a pas voulu humilier George W. Bush en lui annonçant la mort de l’ennemi juré des Américains. Le nigaud politique Bush, qui avait fait de l’arrestation de Ben Laden sa priorité, n’est pas parvenu. Échec et mat. Mais, Obama a-t-il humilié, aussi, les autorités pakistanaises ? Que nenni. Il fallait protéger ce gouvernement pakistanais en le mettant hors du danger terroriste mais, patatras, Hillary Clinton a vendu la mèche. Elle a parlé de coopération avec les Pakistanais. Normal, un hélicoptère américain ne peut survoler une ville pakistanaise sans l’accord préalable des autorités, notamment dans une ville…militaire. Ils sont désormais la cible prioritaire de ces gens qui disent vouloir se venger de la mort de l’homme le plus recherché de la planète.

L’immersion en haute mer de la dépouille du chef d’Al Qaïda, probablement aux larges de Karachi ou de Gadwar en mer d’Arabie et/ou d’Oman, est une violation manifeste des rites musulmans, une insulte à l’intelligence, une folie qui risque de coûter chère aux Américains. L’enthousiasme des autorités américaines après la mort, la capture ou l’assassinat- c’est selon-, de Oussama Ben Laden, les a rendu probablement euphoriques. Du coup, la fameuse immersion en mer pour Ben Laden, est un piège qui risque de se renfermer sur Barack Obama, dont le destin est lié à….Oussama Ben Laden…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *