Bettencourt, une affaire d’Etat

Bettencourt, Woerth, Sarkozy, tout s’emboite, comme ces poupées russes, les matriochkas, qui sont les unes dans les autres, la plus petite étant imbriquée dans une plus grande. Mais on pourrait aussi évoquer le « château de carte » dont il suffit qu’une seule carte bouge, pour que tout s’écroule. S’ils ont cru un instant s’être tirés d’affaire, Bettencourt, Woerth et Sarkozy risquent une rentrée difficile. La plus petite des « poupées russes », (…)


Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *