Bettencourtgate : six nouveaux témoignages, 100 000 euros en liquide de plus, Woerth encore démenti et le procureur Courroye qui instruit à l’étouffée

« Les témoignages s’effondrent les uns après les autres », prétendait Nicolas Sarkozy le 12 juillet sur France 2. Son Premier ministre François Fi(ll)on triomphait quant à lui à l’Assemblée nationale : « Vous avez voulu instrumentaliser des rumeurs qui font honte à ceux qui les ont lancées dans la presse. Vous avez joué, vous avez perdu, la démocratie a gagné ! » Las pour l’UMP – et heureusement pour la démocratie justement ! – ces cris de victoire tiennent de la méthode Coué, en (…)


Sarkoland

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *