Calvette!!!Là, par exemple, ça va très très mal!!!

 Publié le 20 février 2011 à 15h36

Jean-Louis Santini

Agence France-Presse

Washington

 Cancers buccaux: le sexe oral plus dangereux que le tabac

 « – Regarde ma chérie… »

« -OOhhh!!!…. Mais mon pauvre amour; j’ai décidé de choisir…. la cigarette. »

La fellation et le cunnilingus ont pris le pas ces dernières années sur le tabac comme déclencheurs de cancers de la bouche et de la gorge, surtout chez les jeunes Américains, selon des médecins qui ne peuvent toutefois entièrement expliquer ce mystère.

      Ce doit être un mystère « religieux » et non un mystère « médical ».

Le point commun, c’est la présence dans ces tumeurs cancéreuses de certains papillomavirus (HPV), responsables des infections sexuellement transmissibles les plus fréquentes et principale cause du cancer du col de l’utérus.

 

      On n’attraperait pas ça, peut-être, sur les sièges de toilette par hasard??? Habituellement c’est l’excuse parfaite!!!

 Les personnes infectées par ces virus, notamment la souche HPV-16, «ont un risque de cancer oropharyngé 32 fois supérieur à celui du reste de la population, ce qui est nettement supérieur au danger représenté par le tabac, qui a seulement triplé», a expliqué le Dr Maura Gillison, professeur de médecine à l’Université d’Ohio (nord), lors d’une présentation à l’Assemblée annuelle de l’Association américaine pour la promotion de la science (AAAS) réunie ce week-end à Washington.

      La question qui me vient à l’esprit est : Comment se fait-il que le risque représenté par le tabac « a triplé »? Qu’est-ce qui a fait « tripler » ce risque?

      Car cette affirmation signifie qu’auparavant, le risque était trois fois moindre avec le tabac. Donc qu’y a-t-il de changé dans la « préparation » du tabac qui puisse être responsable de « tripler » le risque?

      Bon! Au sujet de la fellation et du cunnilingus, on devrait peut-être enquêter sur la préparation des « savons » ou même des lubrifiants pour les condoms. D’ailleurs ce résultat apparaît suite à la popularisation de l’usage des condoms. Y aurait-il un lien?

Ce médecin, qui travaille sur cette question depuis une quinzaine d’années, a indiqué que le fait d’avoir des rapports buccogénitaux avec plus de six  partenaires dans sa vie multiplie le risque par huit au moins.

      6 partenaires = 8x de risques

      1 partenaire = 1 1/3 x de risque.

      Mais ce n’est pas exact car si vous êtes « chanceux (ses) » ou plutôt malchanceux (ses) :

     1 partenaire pourrait = 100% de risque.

      Les statistiques, c’est souvent trompeur.

    C’est comme de dire que 10% de la population est allergique au vaccin. C’est vrai pour l’ensemble de la population;…

    ….mais c’est tout à fait faux pour vous en particulier; car vous risquez d’être 100% allergique à un vaccin et non 10%.

En outre, la progression la plus rapide a été constatée chez les jeunes hommes blancs, a noté le Dr Gillison, tout en reconnaissant que ce phénomène «demeurait inexpliqué».

    Mais voyons-donc!!! C’est génétique!! C’est tout à fait clair!!!

    Comme tout le reste que vous expliquez génétiquement: l’homosexualité, le cancer, l’égoïsme, l’intelligence etc…

    Le jeune homme blanc a évolué génétiquement en s’octroyant un risque de cancer oropharyngé supérieur à la moyenne. C’est bien simple!!!

Au total, les cancers de la cavité buccale et de la gorge ont progressé de 225% de 1974 à 2007 dont une grande partie chez des personnes ayant des rapports buccogénitaux.

      Mrd!!! Les rapports buccogénitaux sont-ils tellement nouveaux???

   

   Il me semble que le zodiaque nous avait averti depuis longtemps!!! On n’a qu’à regarder le signe du CANCER :

…pour comprendre que les relations buccogénitales sont risque de CANCER.

Ce médecin a cependant relevé qu’il s’agissait d’études observationnelles qui doivent encore être confirmées par d’autres recherches statistiques.

        Ah bon! Ce n’est pas encore confirmé???

       Alors; pourquoi en parler. Est-ce qu’il y aurait un « complot » pour éradiquer les relations conjugales saines et constantes qui se dessine à l’horizon?

«Nous ne pouvons pas démontrer avec certitude que certains comportements sexuels sont liés à un risque d’être infecté par des papillomavirus», a-t-elle dit.

       « – Chérie, tu peux éteindre ta cigarette. »

«Nous ne disposons pas encore de suffisamment de données pour déterminer si la détection de ces virus peut être utilisée pour détecter un cancer oropharyngé», a ajouté le Dr Gillison.

      «  D’accord, mon amour. »

Pour la prévention, elle a recommandé une vaccination, également pour les hommes, qui protège contre quatre souches de papillomavirus, les deux responsables de plus de 70 % des cancers du col de l’utérus et celles qui provoquent des verrues génitales.

     Voilà!!!  Finalement, le chat sort du sac!!! On se rend compte que la « médecine » a prit conscience que les vaccins rapportent beaucoup plus que les pilules et les condoms.

     L’avantage du vaccin est qu’on a toujours la possibilité de déclarer une « pandémie ».  

    Par contre, ce genre de pandémie déterminerait un très mauvais comportement social généralisé dans les transports en commun.

     Mieux vaut donc garder sa voiture pour plus d’intimité.

«Il est raisonnable d’extrapoler et d’espérer (Et comment!!!) que le vaccin pourrait réduire l’incidence de ces cancers mais nous n’avons pas les données pour pouvoir affirmer qu’une vaccination peut empêcher l’infection par ces virus», a prévenu le Dr Gillison.

     Bon! Les vaccins ne sont pas prêts à être mis sur le marché; mais le « marketing » est quand même en bonne voie.

Elle a toutefois indiqué que le risque absolu de développer un cancer bucco-pharyngé demeurait faible.

     « Y’a plus de problème ma chérie; viens, on peut s’exprimer. »

De surcroît, ce type de cancer, s’il est traité suffisamment tôt, est souvent guérissable. 90% des malades survivent cinq ans et davantage sans récurrence.

      Cinq ans!!! Mais c’est l’éternité pour celui qui vit continuellement le « moment présent »!!!

     Par contre, pour un adolescent ( e )  qui n’a pas encore « lâcher prise »…????

     Seule solution possible: apprendre le « lâcher prise » aux enfants à partir de la maternelle; de sorte qu’à douze ans…plus aucun problème!!!

Mais l’explosion des cas chez les jeunes notamment aux Etats-Unis  –ailleurs dans le monde le tabac reste la principale cause— est suffisamment préoccupante pour entreprendre des campagnes d’information.

     C’est donc qu’on doit s’exprimer différemment ailleurs dans le monde, non?

     À moins qu’on ne s’y contente que de fumer une bonne cigarette à deux???

     J’en doute un peu.

Les caresses bucco-sexuelles sont la pratique la plus courante parmi les adolescents aux Etats-Unis, a indiqué le Dr Bonnie Halpern-Felsher, professeur de médecine pédiatrique à l’Université de Californie à San Francisco, auteur d’une recherche sur ce sujet.

     Ce qui est très nocif pour le commerce des condoms évidemment.

      Il commence à y avoir plusieurs facteurs à considérer devant cette nouvelle; vous ne trouvez pas?

     Et ceci, sans mentionner que l’exercice en question, ne se termine généralement pas à ce stage. Donc, cet article sert également à combattre la surpopulation du globe.

«Cette recherche montre clairement que les jeunes voient la fellation comme moins risquée que l’acte sexuel conventionnel», a-t-elle souligné dimanche à la conférence de l’AAAS.

     Disons que si on s’y limite, : « Ça fait pas des enfants forts! »

Selon elle, «les pratiques sexuelles buccogénitales doivent être de ce fait comprises dans les messages de prévention des maladies comme le cancer bucco-pharyngé».

     C’est ce que l’on appelle de la « prévention ».

      En fait c’est la même « technique préventive» que celle des religieux d’autrefois : « Si tu ne veux pas tomber enceinte, ne fo…pas; oh! Excusez-moi; je voulais dire : ne copule pas!

    La suite de cet énoncé se véhiculait en catimini:   » Mais si ta libido est trop forte, fait de l’Astrologie selon le quatrième signe du zodiaque ».

    Ajoutons qu’on peut continuer cette pratique sexuelle, sans aucun danger, si on porte…un masque chirurgical.

      Par contre, il semble qu’aujourd’hui, l’Astrologie ne soit plus une « science » acceptable au niveau des relations conjugales.

     Un gain majeur pour les sceptiques!!!

      Conséquemment, on doit bien l’admettre, l’affinité entre les signes, c’est, de nos jours, de la foutaise et de la superstition!!!

     Ne me demandez pas à quoi nous pouvons, dorénavant, nous fier; je ne le sais vraiment pas; « Nous ne disposons pas encore de suffisamment de données pour déterminer… »

   ….quoi que ce soit!!!

     Par contre, nous savons tous que pour contrôler la population, il est nécessaire qu’elle ait peur. Dixit : Nicolas Machiavelli.

     Donc, il est très possible que l’on travaille encore, ici, au contrôle de la pharmaceutique sur la population.

 Amicalement

                                                                              Elie l’Artiste

4 pensées sur “Calvette!!!Là, par exemple, ça va très très mal!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *