Côte d’Ivoire: Laurent Gbagbo et la RTI mille collines.

Mise au point: Depuis hier, je suis très souffrant, alité car victime d’une grippe presque foudroyante: toux catarrhale, rhume, céphalées. J’ai vu le manège de certains sur ce site, sans pouvoir y faire grand chose. Néanmoins, j’ai banni un posteur qui passe son temps à m’insulter au lieu d’argumenter. Il se reconnaîtra. Ne pas être du même avis qu’une personne ou la liberté d’expression n’autorise pas les insultes. Je respecte tout le monde et je n’invective personne.

Une page vient de se tourner en Côte d’Ivoire. Les limites d’un président obligé de tuer ses concitoyens pour se maintenir au pouvoir.

Étranges similitudes.

Il suffit d’écouter la Radio télévision ivoirienne (RTI), pour se rendre compte que quelque chose de grave est entrain de se passer….s’est passée à Abidjan et Yamassoukro.  Appel à la xénophobie en chantant, propagande nauséabonde, mensonges invétérés sont devenus le lot quotidien d’une chaîne de télévision publique au service d’un homme,…d’un dictateur doublé de tueur de manifestants aux mains nues.

Un bilan lourd. Aujourd’hui, pas de chiffre officiel mais, dans le camp d’Alassane Ouattara, on affirme que les affrontements ont fait « une trentaine de morts et 110 blessés ». Du côté de Laurent Gbagbo, on parle….. de six morts (En UNE la RTI). Il faut minimiser voyez-vous. Toujours est-il que s’il y avait un seul mort, ce serait aussi dramatique. C’est comme ça que le Rwanda dont s’inspire étrangement Laurent Gbagbo, s’était embrasé.

Défendre l’indéfendable

Je suis assez surpris de voir les zélateurs de Laurent Gbagbo accepter tout et n’importe quoi. Pour peu que vous ne soyez pas d’accord avec eux, vous êtes pro-Alassane. C’est franchement le dernier de mes soucis Alassane Dramane Ouattara, le président élu ivoirien, qui finira sans doute par retrouver son fauteuil tellement, son prédécesseur multiplie les fautes graves.

Il est justement amusant de constater que, c’est Paris et Nicolas Sarkozy, accusé de vouloir faire partir Laurent Gbabgbo, qui le défend plutôt. C’est quoi cette histoire ? En effet, puisque l’UE prépare une liste d’une dizaine de personnes proches de Laurent Gbagbo qu’elle doit sanctionner, le quidam n’y est pas, grâce à Sarkozy. Dans ce dossier, les Allemands et les Britanniques veulent directement sanctionner Gbagbo. Paris estime par la voix de Sarkozy, qu’il faut lui laisser une porte de sortie.

Comment aller à la CPI (Cour pénale internationale) ?

Volontairement, Laurent Gbagbo veut aller devant les tribunaux pour crime contre l’humanité. Cette fois-ci, après les escadrons de la mort dont  son épouse et lui-même en filigrane sont soupçonnés d’avoir mis en place, l’heure à l’indulgence a cessé. Si cet homme aimait vraiment son pays, il devait déjà remettre son tablier, que de s’engager dans une voie de non-retour, sans issue. Il est cuit.

Tout seul comme un grand, le sortant ivoirien aime se faire aimer par la communauté internationale. Il aime bien se sentir haï. Le Conseil de sécurité a mis en garde jeudi les auteurs d’attaques contre des civils en Côte d’Ivoire, soulignant qu’ils seront tenus pour responsables de leurs actes et « traduits en justice ». Chronique annoncée d’une tragédie, celle du roi Christophe-Gbagbo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *