Côte d’Ivoire – Laurent Gbagbo se rend enfin…

Gbagbo / AFP

…non. C’est triste !

« Tout ça pour ça ? » se demandent les africanistes, déçus que Laurent Gbagbo ne se soit suicidé pour sa fierté. Un manque de dignité ? Je crois que non, parce que c’est aussi un geste politique, malgré l’humiliation. « Il n’est pas parvenu a prendre du cyanure » renchérit quelqu’un, désappointé puisque Laurent Gbagbo aurait demandé la protection de l’ONU qu’il a passé son temps à dénoncer, demandant même son départ du sol ivoirien. Quel camouflet !

Après avoir envoyé des gens à la mort, cet homme n’est même pas capable d’aller au bout de ses idées ?  Moi, je suis d’accord avec sa reddition. Au moins, ça permet d’éviter le pire, la mort de nombreuses personnes est ainsi évitée, non ? La débandade générale des ses Forces de défense et de sécurité a été constatée ce mercredi matin, à Abidjan. Ils ont troqué leurs treillis pour des tenues civiles et attendent sans doute un signal divin avant de reprendre les combats alors que la résidence de Laurent Gbagbo est assiégé. Il ne reste qu’un top départ pour forcer le bunker avec du matériel approprié si d’ici quelques heures il ne se rend pas. La mort serait donc plus confortable pour lui ?

Koné Mamadou Malachie

Pathétique, psychiatrique, sans plus une seule perspective, c’est finalement un baroud de déshonneur qui dicte l’attitude de l’ancien président ivoirien, « bunkerisé » et abandonné par tous. Son armée a été décimée par la France et l’ONUCI, il n’a pas pu payer les salaires du mois de mars mais dit encore travailler. Avec qui donc ? Dieu sans doute.

«Moi, je ne suis pas un kamikaze, j’aime la vie. Ma voix n’est pas une voix de martyr, je ne cherche pas la mort mais si la mort arrive, elle arrive», a-t-il encore expliqué, hier, dans une interview à LCI. Il a même poussé le ridicule en affirmant qu’il a gagné l’élection. Il y croit vraiment. Alors que Alcide Djédjé, ministre gbagbiste des Affaires étrangères s’est rendu chez l’ambassadeur de France, dont la résidence jouxte celle de M. Gbagbo, pour négocier un cessez-le-feu à la demande, selon lui, du sortant, profitant de s’y réfugier malgré la rumeur (mensonge) qui fait dire qu’il a été kidnappé, Laurent Gbagbo résiste, seul, perdu et refusant toujours de reconnaître sa défaite…Il récuse même Alcide Djedje son vieil ami.

Alors que les faucons se sont dispersés dans la nature de l’immensité d’Abidjan, on se demande bien comment le signe divin des prévisions du tristement célèbre Pasteur Koné Mamadou Malachie « esclave de Jésus et défenseur droits divins » vont s’accomplir. Dans une interview surréaliste accordée à RFI, l’ancien président ivoirien veut qu’on l’écoute, reconnaît sa défaite militaire mais refuse de se rendre. Étonnant !

Bref, le jusqu’auboutisme de Laurent Gbagbo est sa dernière danse sans doute, puisque certains estiment qu’il va probablement se suicider dans les heures qui viennent. Triste destin, triste fin en perspective.

Une pensée sur “Côte d’Ivoire – Laurent Gbagbo se rend enfin…

  • avatar
    6 avril 2011 à 15 03 52 04524
    Permalink

    Je n’ai pas d’amitié particulière pour Laurent Gbagbo, mais je crois que l’expression « reproche vivant » va prendre tout sens sens pour les Ivoiriens quand on verra la reprise en charge totale de la CI par les étrangers…On dira « Si Gbagbo… »

    A moyen terme, la CI se scindera entre le Nord et le Sud. Si on reussit a faire éclater la Libye dans les semaines qui suivent, on verra comment l’Occident entend aller vers une Afrique à 250 petites satrapies plutot qu’une cinquantaine d’États déjà inféodés, mais dont leur croissance démographique rend difficile de gerer l’exploitation optimale.

    Pierre JC Allard

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *