Côte d’Ivoire – Le film de l’arrestation de Gbagbo

 

Une polémique fait rage actuellement en France sur les « qui » ont pris ou non Laurent Gbagbo dans son bunker. Est-ce utile ? Seul l’avenir compte et la force Licorne doit se retirer de Côte d’Ivoire. Toujours est-il que, dans cet imbroglio ivoiro-ivoirien, c’est l’Afrique qui est humiliée quant à l’issue triste de cet épisode. En voyant Laurent Gbagbo appréhendé tel un malfrat, j’ai eu mal, les larmes aux yeux. Je me suis posé la question du pourquoi. De savoir aussi que certains combattants voulaient arracher les vêtements de Simone Gbagbo est effrayant (ils l’ont fait en partie). Le mal est fait.

Dans un billet, le 28 novembre 2010 -jour du second tour de l’élection présidentielle ivoirienne-, dédié à la Côte d’Ivoire intitulé Que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire (clic), j’avais dit textuellement ceci:

Si le sortant Laurent Gbagbo gagne, ça ne sera que justice puisque, c’est l’homme qui a oeuvré sans faille pour la paix, en tendant la main à tout le monde.

Si Alassane Ouattara gagne, ça sera le signe que la Côte d’Ivoire est débarrassée du tribalisme, de la xénophobie dont le coeur de cible est le concept vide de l’ivoirité.

C’était pour moi une façon de soutenir la paix en Côte d’Ivoire, sans parti pris. La fin cauchemardesque de Laurent Gbagbo est effrayante, nauséabonde, laide et ridicule. Je n’ai pas aimé l’humiliation infligée au couple par les ouatarristes. Ce dernier qui a été durant 10 ans à la tête de ce beau pays dont je suis lié viscéralement, au-delà des considérations partisanes…De savoir ce qui s’est passé dans le bunker est terrible. Après 10 jours, il n’y avait plus rien à manger. Ce sont donc des prisonniers faméliques qui sont arrivés à l’hôtel du Golf. Les bombardements français ont mis le bâtiment en feu et par conséquent, le clan Gbagbo n’allait même pas pouvoir tenir. Il allait se rendre même, à moins d’accepter l’apocalypse.

Oui, les images en dessous prouvent que ce sont bel et bien les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) qui ont attrapé Laurent Gbagbo. Après le pilonnage de la Licorne et de l’ONUCI, les FRCI sont entrés dans le domicile de l’ancien président ivoirien, qui a ensuite demandé à un de ses fidèles de sortir pour lever le drapeau blanc. Quand ces derniers sont entrés dans le bunker, il leur a demandé d’avoir la vie sauve: « ne me tuez pas », aurait-il supplié. Dans la vidéo en dessous, on voit comment ces derniers lui mettent un gilet pare-balles avant de l’embarquer pour l’hôtel du Golf. Il serait en compagnie de 60 personnes selon la Télévision Côte d’Ivoire (TCI), pro-Ouatarra.


La Côte d’Ivoire semble avoir tourné une page. Les ralliements de nombreux Généraux est effectif depuis hier. Ce jour, selon nos informations, beaucoup d’autres ont fait aussi allégeance à Ouatarra. Puisque ces derniers suivaient les ordres de Laurent Gbagbo sans contrainte, pourquoi doit-on le juger, lui, et pas les autres ? Je ne prône pas l’impunité mais, pour la paix, il faut qu’on le laisse aller vivre à l’extérieur, pour sa sécurité. Si Ouatarra le fait, alors, je saurai que c’est un homme d’Etat. On ne peut faire une omelette sans casser des oeufs. Chaque pays a des martyrs !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *