Côte d’Ivoire – manif pro-Ado: une femme tuée

Aujourd’hui en Côte d’Ivoire, sous l’appel du président reconnu par la communauté international Alassane Dramane Ouatarra, une manif d’inspiration tuniso-égyptienne a eu lieu. Lors de celle-ci, des manifestants pro-Ouatarra ont été victimes des forces de sécurité (FDS) fidèles au président sortant Laurent Gbagbo, en tirant à balles réelles. Une femme a été tuée.

Dispersés à l’aide de gaz lacrymogènes, notamment à Koumassi, quartier favorable à Alassane Dramane Ouatarra, les militaires ont tué une femme qui manifestait, en faveur de la restitution de la président par Laurent Gbagbo. Quand on tire à balles réelles sur des civils, je ne sais plus quoi penser. a noter que, à la différence de pro-Gbagbo, les pro-Ouatarra, eux, on en face, des canons. Comment donc se mobiliser quand en devant soi on a la mort ? C’est tout le problème.

Cette manifestation est à l’image de celle du 16 décembre dernier, en 2010 où, les partisans de Ouatarra qui protestaient contre la main-mise gbagbiste sur les médias d’Etat, avaient été réprimandés dans le sang. In fine, en instaurant aussi un couvre-feu ridicule, c’est le signe d’un pouvoir aux abois qui ne peut qu’agir ainsi. Donc, bis repetita !

*Rajout 22h12: un mort supplémentaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *