Côte d’Ivoire – On a retrouvé Laurent Gbagbo

 

Après avoir présenté à la Nation ivoirienne qu’il était en vie et serein dans une vidéo diffusée sur la Radio télévision ivoirienne (RTI) jeudi dernier, soit un jour avant que les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) n’encerclent Abidjan, Laurent Gbagbo était introuvable depuis. Selon un scénario savamment organisé, la nuit de jeudi, alors qu’il mettait sa famille à l’abri quelque part à l’étranger, ses amis parlent du Ghana, il quittait nuitamment sa résidence de Cocody, pas pour se rendre au palais présidentiel du plateau, mais dans un camp près d’Abidjan où, ses milices fortement armées, le protègent.

Alors que le président sortant ne lâche rien, aujourd’hui, après l’assaut des pro-Ouatarra qui avaient auparavant récupéré les 3/4 de la Côte d’Ivoire, tout risque de se jouer à Abidjan, la capitale économique. L’arrivée des troupes pro-Ouatarra dans le domicile de Laurent Gbagbo à Cocody, quartier nord huppé d’Abidjan, après de violents affrontements à l’arme lourde, la visite du domicile n’avait rien donné. Laurent Gbagbo ne s’y trouvait pas.

Après avoir accompli cette première mission, les troupes de Ouatarra se lançaient à l’assaut du palais présidentiel qu’ils n’arrivent toujours pas à prendre mais, selon nos informations, le président Laurent Gbagbo ne s’y trouve pas. Les combats font actuellement rage sur place et, une rumeur annonce des directives onusiennes et française selon lesquelles, leurs troupes devraient prendre ce haut lieu, pour y installer dès demain, le président Ouatarra dont on a pas de nouvelles après son évacuation de l’hôtel du Golf bombardé par les Forces de défenses et de sécurité (FDS) fidèles à Laurent Gbagbo.

Toujours est-il que les forces pro-Gbagbo ont repris la RTI et accuse l’ONUCI et la Force Licorne, appuyées par les pro-Ouatarra d’avoir tenté de prendre son contrôle. On parle de 14 ou 15 soldats morts, de type européen, retrouvés sur place, ainsi que de plusieurs nationalités ouest-africaines. Info ou intox ? Toujours est-il qu’il n’y a aucune image pour prouver ces dires, alors que la vidéo en dessous est réelle, même comme une rumeur révèle que cette diffusion se fait avec des émetteurs mobiles.


Où est donc le nouveau stratège de guerre comme le nomme désormais ses partisans, Laurent Koudou Gbagbo ? Il se serait réfugié depuis jeudi soir, à Agban. C’est le redoutable camp de gendarmerie qu’il aurait surarmé pendant sa présidence, et vers lequel ont convergé les forces pro-Ouatarra qui veulent y déloger Laurent Gbagbo. Selon certaines sources, il est indiqué que les forces pro-Ouatarra auront le dernier mot probablement demain matin. Rien n’est moins sûr mais, Dieu va-t-il lâcher Gbagbo le jour du Seigneur ? Ce serait le comble pour lui, fervent chrétien dit-on…

Avec plus de 800 exécutions à Duékoué depuis novembre dernier, avec des torts partagés entre pro-Gbagbo et pro-Ouatarra, vivement que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *