Côte d’Ivoire – Une reprise effective des activités

 

En ce dimanche béni, et au delà du choc émotionnel qu’il y a eu après les tristes évènements ivoiriens, tout semble vouloir se normaliser, rentrer dans l’ordre, au grand détriment des ennemis de la Côte d’Ivoire, ce beau pays, qui a besoin de paix et de cohésion. On peut détester ou aimer Gbagbo ou Ouatarra, ce qui est normal, sans tomber dans la violence, l’excès, le mensonge…

Compte tenu du fait que le pardon est important, j’avoue préfèrer que Laurent Gbagbo soit libéré mais, apparemment, les nouvelles autorités ne l’entendent pas  de cette oreille et commenceront d’ailleurs à le juger dès mercredi ou, les auditions commenceront. Comptent-elles (autorités) sur le fait que, à ce jour, le dernier bastion des pro-Gbagbo, plus de 600 miliciens irréductibles, ont déposé les armes à Yop aka Yopougon ? j’ose espérer qu’on arrivera à un tel accord, notamment l’exil, pour sceller définitivement la réconciliation nationale.

 

Le pari de la paix était risqué, mais, il n’est pas encore gagné, avec les oiseaux de mauvais augure qui tentent de discréditer la mise en place de la réconciliation des Ivoiriens amorcée par Alassane Dramane Ouattara. Néanmoins, le quartier d’Abobo (Nord d’Abidjan) revit, respire,  après la fin de son suzerain Ibrahim Coulibaly dit « IB », tué à cause de son manque de discernement. Il voulait le beurre, l’argent du beurre et la crémière en option. Suivez mon regard

Le travail a repris après la paralysie. Les banques ont réouvert, les salaires des fonctionnaires ont été payés. Il s’agit de deux mois d’arriérés de salaires poncés. Mais, que disent les détracteurs des Ivoiriens ? : « Ouattara s’endette pour payer les fonctionnaires ». Alors, ne fallait-il pas qu’il le fasse ? Fallait-il qu’il poursuivre la disette ? Les pourfendeurs de la belle Côte d’Ivoire, restent dans le chaudron putride de la propagandastaffel, pour détruire au lieu de construire. Il faut les dénoncer !

Timidement donc, le travail avait repris la semaine dernière. Ceci s’accéléra probablement la semaine qui débute. Les écoles ont aussi rouvert leurs portes, à la grande joie des élèves, collégiens et lycéens. Si le Rwanda a pu se reconstruire et arriver à la réconciliation, je vois mal comment la Côte d’Ivoire ne parviendra pas à ça.


Que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire !


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *