Des Maliens aux malins…

Les médias en chœur reprennent le discours officiel du gouvernement français : l’intervention française au Mali s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Et si les raisons étaient ailleurs ? On se souvient qu’en septembre 2010, Aqmi (Al Qaida au Maghreb Islamique) avait enlevé 7 français, lesquels étaient des employés d’Areva, (ou du sous-traitant, Satom, filiale du groupe Vinci) travaillant dans une mine d’uranium au Niger. En (…)


International

/
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *