Dominique de Villepin nargue Nicolas Sarkozy…

« Haine, acharnement, falsification », les mots cités pour l’affaire Clearstream n’ont pas été au menu de la rencontre que l’ancien premier ministre Dominique de Villepin qui a été reçu à l’Elysée, par Nicolas Sarkozy le président de la République. C’est dans le cadre du G20 dont la France assure la présidence que les deux hommes se sont rencontrés, au même titre que tous les anciens  premiers ministres.

Ce soir sur France 2 lors du journal de 20h, Dominique de Villepin a clairement dit à Marie Drucker qu’il allait remettre sa carte de l’UMP. Pour lui, ce parti qui court après le Front national ne représente plus les valeurs françaises. Qui peut nier cette évidence avec ce qui se prépare dans l’antre de ce nouveau parti d’extrême droite ? Vous l’aurez compris, je parle bien du fameux débat putride sur l’Islam.

Sur la nouvelle diplomatie française, l’homme qui, par sa posture gaulliste avait dit NON au boucher du Texas George Bush Jr qui voulait envahir l’Irak sous des prétextes fallacieux, a asséné ses vérités. La vérité. Il reste le seul homme de droite pour qui je peux voter. Le seul qui dit encore la vérité sur Nicolas Sarkozy.

Bonus-Tracks:

Entretien : « Nous n’étions pas là pour discuter de politique partisane ».

Diplomatie : « ce qu’il se passe dans le monde arabe ».

UMP : être « indépendant »

Discours : « faire des propositions » au chef de l’Etat.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *