DSK-Martine Aubry : la dernière danse

Par

Cette fois-ci, c’est bien fini. DSK out, mais que va dire Titine ? On le sait avant l’heure fatidique de…11h30, un discours de 6mn. De peur de faire une Jacques Delors, il n’y a qu’un pas ? Non, elle est bien candidate à la primaire socialiste. Enfin, c’est pas si sûr, sûr, car, elle aurait peur de François Hollande le favori des sondages, comme si les apprentis sorciers dits sondeurs savaient les « qui » allaient se déplacer pour voter.

Le pacte des tricheurs du Congrès de Reims va passer à son ultime danse. Celle-ci qui ne sera ni le bolero ni une valse, encore moins une salsa. la Ch’ti a donc gagné la partie, puisque DSK à qui elle gardait la place au chaud, perdu dans une histoire de libido, a le cul entre deux chaises. Soit, il retournera en prison, soit, dans sa vie dorée d’antan, dans les dorures de ses châteaux et non de la République. Enfin, si le peuple veut, il reviendra. Quoique.Mais si, puisque le peuple de gauche avait fait de Dominique Strauss-Kahn son champion alors que tout le monde connaissait son pedigree éloquent en matière de femme, le serial séducteur a scellé son sort en voyant la sublime Nafissatou Diallo dont le popotin relevé et soutenu -comme ces Africaines de Château rouge-, l’aurait subjugué. Et que dire de ses nichons dont il aurait pressé sans autorisation de ses mains expertes ?

Très maligne la Titine. Dans son discours de tout à l’heure qui se veut rassembleur, elle a fait une synthèse minutieuse des programmes de ceux qui se sont déjà déclarés. Ainsi, elle parlera un petit chouïa de justice, pour faire un clin d’oeil à Ségolène Royal,   une pincée de social, pour charmer le chantre de la « présidence normale » François Hollande,  et même de culture, pour envoûter la France, la jeunesse. Ah !

Après avoir tenu son dernier conseil municipal, hier, à Lille, ceci, avant la pause estivale, sonnez trompettes, Titine est dans la place ! Elle a boudé Solférino pour faire la part belle à la gare Saint Sauveur de Lille. Lieu symbolique, nom mythique et mystique. Mais, malheureusement, la pauvre traîne beaucoup de casseroles, notamment les 35h. Va-t-elle assumer cette critique perpétuelle de la droite durant toute sa campagne ? Tout comme Hollande avec l’affaire DSK-Tristane Banon ?

On va bien s’amuser !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *