Elle soupçonnait un « mariage gris » et refusait de le célébrer : Brigitte Barèges condamnée en justice pour « voie de faits »

Vous vous souvenez de Brigitte Barèges ? C’est elle qui s’était illustrée, lors de la discussion parlementaire concernant le mariage homosexuel, par la « plaisanterie » suivante : « Et pourquoi pas des unions avec des animaux ? » Eh bien la députée-maire UMP de Montauban, membre de ce ramassis de fachos de la Droite Populaire, vient à nouveau de se distinguer, comme le rapporte La dépêche du midi : « Mme Barèges, maire de Montauban et avocate de formation a été sévèrement tancée par la justice hier pour avoir attenté à «un droit fondamental». Elle est sommée de célébrer le mariage du couple franco-tunisien qu’elle refusait d’unir. (…) Le juge a effectivement estimé que le refus de Mme Barèges constituait «une voie de faits» avant de l’enjoindre à fixer une date pour la célébration du mariage «avant le 10 juillet et sous astreinte de 500 euros par jour de retard». Le juge a en outre condamné Mme Barèges à 1 000 € d’amende ainsi qu’à une somme de 700 € au titre du code de procédure civile, condamnant par ailleurs la députée-maire de Montauban aux dépens. Elle devra donc assumer les frais de justice de la partie adverse. Cette décision susceptible d’appel n’est cependant pas suspensive. Dans tous les cas, Mme Barèges devra célébrer le mariage du couple avant la fin de cette semaine. »

Il est décidément des élus qui n’inspirent que le dégoût. Et forcément, il en va de même pour leurs électeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *