En vers et contre tous : Il y a comme une odeur de fin du monde (J-26)

Refrain :

Il y a comme une odeur de fin de monde

Humanisme, famine et prix Nobel

Il y a comme une odeur de fin de monde

Pornocratie, cannibalisme et pixel

Il y a comme une odeur de fin de monde

OPA, crise de Foi et anorexie

Il y a comme une odeur de fin de monde

Terrorisme, communautarisme et orgie

Couplet 1 :

Pourquoi pas moi, pourquoi eux ?

Demande à Google, demande à Dieu !

Trouve des coupables, pas des raisons,

Cherche des exemples, pas des solutions,

Ici on préfère la vengeance à la justice,

Là-bas on vend l’Histoire pour un préjudice,

Des guerres de mémoire pour garder le pouvoir,

Des paix accessoires pour privatiser l’espoir,

Des camps, des frontières et des volontaires,

Tous veulent la lumière depuis un cimetière,

À 6 pieds sous terre,

Le passé n’est qu’une hypothèse,

À 6 pieds sous terre,

L’amour n’est qu’une parenthèse,

Couplet 2 :

Je doute de la Foi, mais pas du Wifi,

Connecté à mon nombril, logé à vie,

Plus j’en sais plus j’oublie et peu importe,

Qui se souviendra de nous, après cette mode,

Identique dans la différence, sans identité,

Je voudrais te haïr, mais je devrais t’aimer,

Je suis fatigué avant d’avoir commencé,

Tout s’effondre et je ne fais que regarder,

Entre le langage du cœur et celui du cul,

J’en perds ma morale, le moral et la vue,

À 6 pieds sous terre,

La vie n’est qu’une hypothèse,

À 6 pieds sous terre,

La mort n’est qu’une parenthèse,

Couplet 3 :

Entre le règlement de compte et le compte à rebours,

Hésiter comme devant les feux de l’amour,

Éteindre ou végéter, nier ou devenir dingue,

La télécommande est plus près que le flingue,

Et l’écologie c’est mieux au cinéma,

Et la politique, c’est mieux chez Obama,

Pour la solidarité, merci, je suis fauché, mais repassez,

Seule la misère des autres me permet d’en profiter,

Il n’y aura pas de seconde chance, continuez à manger,

Je préfère la fin du monde, plutôt que de le sauver

À 6 pieds sous terre,

L’avenir n’est qu’une hypothèse,

À 6 pieds sous terre,

Le monde n’est qu’une parenthèse,

———————————————————————————————————————————————————————————————–

Jeudi 13 : En vers et contre tous :  (J- 19)

Jeudi  20 : Prévisions de l’observateur :  Du cahier de brouillon au laboratoire (J-13)

Jeudi 27 : 36 15 Me Myself & I : Je voudrais revivre ce sample, juste une dernière fois (J-6)

———————————————————————————————————————————————————————————————–

Prière d’obtenir par tous les moyens nécessaires ce qui vous anime depuis l’intérieur. Pour 2011 et au-delà…

Une pensée sur “En vers et contre tous : Il y a comme une odeur de fin du monde (J-26)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *