Encore un autre « Racket » du Gouvernement!!!

Encore un autre “Racket” du Gouvernement!!!

On n’en sortira jamais. Cette fois-ci ce sont les caméras-radar qui seront installées un peu partout pour faire diminuer la vitesse des automobiles.

La bonne nouvelle est que la période d’essaie a prouvé que ces caméras se payaient d’elles-mêmes avec les contraventions qu’elles génèrent. On avait installé 20 caméras-radar au coût de 20 millions, et elles ont rapporté 19 millions.

La mauvaise nouvelle est qu’une seule de ces caméras-radar a généré pour 10 millions. Ce qui donne 10 millions pour les 19 autres. Donc elles ne se paient plus par elles-mêmes.

Pour ajouter à l’injure, la camera radar « productive » se trouvait sur une longue jonction de route entre une autoroute où on roule 100 km/hre et l’accès d’une route menant à un pont. La vitesse permise sur cette jonction était de 70 km/hre.

Durant le jour, il est impossible d’y faire de la vitesse, les voitures y circulent de pare-choc à pare-choc. C’est donc le soir et la nuit, lorsqu’il n’y a plus de circulation, que les contraventions furent émises. Il est clair que les contrevenants continuaient de rouler 100 km/hre, venant de l’autoroute, sur cette jonction de 70 km/hre. Et CLIC, souriez vous êtes à « insolence du système préventif ».

Préventif, pour nos autorités, puisque lorsque les gens sauront où se trouvent les caméras, ils vont ralentir la vitesse. Ce fait fut prouvé par l’étude de faisabilité. Par contre, on n’a pas étudié la vitesse que les automobiles reprenaient deux km plus loin de la caméra.

Voilà le niveau de quotient intellectuel qui « étudient » les projets sociaux pour, ensuite, les « expliquer » au gouvernement qui totalisent 32 de QI par groupe de quatre. Les « spécialistes » doivent certainement être obligés de répéter quelques fois.

Une phrase se retrouve tout de suite dans la bouche du ministre des transports, lorsqu’il annonce la décision du Gouvernement. Cette phrase est :

« Nous ne voulons pas que ces cameras-radar soient des sources de revenus pour le gouvernement, nous recherchons exclusivement la sécurité des conducteurs!!! »

En plus d’être « bébêtes », ils croient que nous le sommes encore plus qu’eux.

 

Mais peut-être ont-ils raison?

 

Amicalement

Elie l’Artiste

 

 

 

 

2 pensées sur “Encore un autre « Racket » du Gouvernement!!!

  • avatar
    17 novembre 2011 à 16 04 11 111111
    Permalink

    Québec donne le feu vert à une hausse du nombre de radars photo dans les zones à risque élevé d’accidents. Êtes-vous d’accord?
    11,000 répondants.
    75% en faveur: oui.
    Les zones à risque élevé sont des petites routes perdues ou les jeunes poussent sur la pédale.
    Le reste est de la foutaise de politiciens incapable de régler des choses importantes, ils s’amènent avec des moyens de soutirer de l’argent ou des détails comme les plans de M. Bolduc.
    UN REGISTRE DES PRODUITS DU TABAC
    « La législation mise de l’avant aurait accentué la lutte contre la contrebande de cigarettes, notamment en dotant les corps de police de pouvoirs élargis. Elle proposait de créer un registre des produits du tabac, une idée qui a été relancée tout récemment par une commission parlementaire, à l’Assemblée nationale. »

    32 de QI?
    http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/sante/201111/16/01-4468723-fuite-au-ministere-de-la-sante-88-000-pour-des-detectives-prives.php

    Et une escouade pour fouiller les ordinateurs des employés.
    On n’en sortira pas…
    Pendant ce temps les infirmières travaillent parfois OBLIGATOIREMENT sur deux « shifts ».

    Répondre
    • avatar
      17 novembre 2011 à 17 05 49 114911
      Permalink

      Ils ne mettront évidemment pas de cameras-radar sur les petites routes perdus.

      Évidemment si le gouvernement informe mal la population, il récolte des assentiments à 75%.

      Y a-t-il UNE SEULE information qui nous vient du gouvernement qui soit exacte?

      Jusqu’à maintenant, je n’en vois aucune.

      Elie l’Artiste

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *