Envoyé Spécial : l’assassinat de Gilles Jacquier hypocritement décrypté

 

Gilles Jacquier

Je viens de regarder Envoyé Spécial. Le magazine de France 2 a tenté en vain, suite à la mort de Gilles Jacquier, de faire porter le chapeau au Gouvernement syrien. Hélas,  encore une fois sans y parvenir. Vouloir accuser le régime syrien de récupération alors que soi-même on la fait en instrumentalisant ce cas n’est pas louable. Cette tentative de prôner des idées de lignées pures alors qu’on ment est risible. Des schèmes de pensée unique, aussi ridicules que pathétiques, coulés sur du roc.

Pierre Servant, journaliste mais surtout pseudo spécialiste balistique ou de  conflits et de l’armée, qui a probablement regardé le même reportage que nous, élude Bab el Sbaa, le quartier de Homs infesté de terroristes. Le photographe nommé Joseph, vu dans le reportage,  indique que tout vient de ce quartier, du moins, les tirs. Ce sont ces renégats-là qui ont tué Gilles Jacquier. Ce n’est pas parce que ce journaliste reconnu et vraiment professionnel a été tué et que la France soutien ces terroristes, qu’il faut continuer à mentir honteusement pour enfin dire, toute honte bue, “nous n’avons pas de preuve”. Dites-le donc au duo d’impénitents va-t-en-guerre, Sarko-Juppé !

Entre érudition morbide et enquête au ras des pâquerettes, Envoyé Spécial, au lieu de rendre un vibrant hommage à son brillant journaliste, s’est perdu en conjectures, avec des commentaires salaces. Une navigation à vue qui renforce ce complot ourdi par l’Occident pour déstabiliser un pays. Cette émission dite spéciale a raté le coach en voulant mener une pseudo enquête. Le mensonge, chevillé au corps, est finalement la chose la mieux partagée par les dirigeants Occidentaux. En matière de journalisme, le manque d’éthique patent et l’absence de déontologie fait froid dans le dos…Un confrère m’a d’ailleurs dit cet après-midi que, moi, et quelques uns, avons sapé la version officielle de l’Elysée. La preuve, a-t-il poursuivi, aucun résultat de l’autopsie du journaliste n’a été rendu public.

Une pensée sur “Envoyé Spécial : l’assassinat de Gilles Jacquier hypocritement décrypté

  • avatar
    20 janvier 2012 à 5 05 19 01191
    Permalink

    Je l’ai vu aussi, ici, au Québec, le même reportage bidon! De la merde! C’est teinté de propagande, soutenue par l’État français, de toute évidence.

    Les bombes états-uniennes qui tuent des civils, ou celles des Français, elles ne choquent jamais nos peuples respectifs. Les bombes états-uniennes qui ont ravagé la Terre des indignés, des révoltés, et qui ont tué jusque là, des millions de civils et d’innocents, elles choquent temporairement l’ONU, le temps de passer le véto de la maison blanche! Et oui! Le bandit en prison a le double des clés, alors il ne fait que passer le seuil de la porte, puis revient sur ses pas et retourne faire ses crimes!

    Des histoires tristes comme celle de Jacquier, les bombes états-uniennes, françaises, anglaises et canadiennes en ont aussi fait. Il y a d’ailleurs des reportages sur les victimes au Liban, du massacre de civils par les Israéliens en 2006, et du massacre des Palestiniens à Gaza en 2008, où Tel-Aviv largua du phosphore blanc offensivement devant toutes les caméras du monde, sans que quiconque de ces hypocrites ne pleurniche une seule larme! Au Liban, 1100 civils furent tués directement par les tirs israéliens, et plus de 1000 Palestiniens furent tués dans cette attaque illégale de Gaza, par les forces de Tsahal et leur armée lâche de l’air. Pas une seule sanction! Quedal! Et boycotter les produits israéliens, «c’est antisémite», alors!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *