Et la lumière fut!!!

Et la lumière fut!!!

       On a insinué, dans un commentaire, que je conseillais de voter pour le parti conservateur fédéral. (Non! Non! Ce n’est pas grave!!!). Ça m’avait vexé un peu, parce que, depuis des mois, je qualifie nos politiciens « d’imbéciles obtus ».

      Mais il faut bien reconnaître que parmi tous les « imbéciles obtus » qui se présentent, il n’y en a qu’un seul d’assez obtus pour avoir déjà prouvé qu’il tenait les promesses qu’il fait. Ce qui nous donne une idée assez exacte à quoi s’attendre s’il est élu.

       Alors que voulez-vous que je vous dise? On a le choix entre des « imbéciles obtus »; difficile de vous conseiller des « génies à l’esprit ouvert ».

       Par contre, j’ai bien expliqué, qu’à mon sens il est préférable d’élire un gouvernement majoritaire plutôt qu’un gouvernement minoritaire. Quel que soit ce gouvernement.

       En faisant abstraction de ce fait, je vais analyser une des dernières informations dont nous disposons pour aller voter.

 Un nouveau vote contre le budget?

Publié le 04 avril 2011 à 07h39

 Joël-Denis Bellavance
La Presse

(Ottawa) Un nouvel affrontement se profile déjà à l’horizon entre les conservateurs et les trois partis de l’opposition après les élections du 2 mai si Stephen Harper est reporté au pouvoir avec un gouvernement minoritaire.

       Voilà! C’est assez clair n’est-ce pas? Advenant un gouvernement minoritaire conservateur, un retourne tous à la case départ et on nous menace d’une nouvelle élection.

       Si vous aimez être menacés, vous devez être heureux aujourd’hui.

       Moi je n’aime pas ça du tout!!! Celui qui me menace, habituellement, reçoit une taloche; et s’il est trop grand et trop gros, il reçoit un coup de 2 x 4 en plein front.

      Oui je sais, c’est primitif et violent; mais il faut que celui qui menace apprenne à accepter la responsabilité de ses menaces. Moi je prends la responsabilité du 2 x 4 sans aucun problème.

       C’est d’ailleurs pourquoi je suis pour la révision du contrôle des armes à feu. Non pas pour encourager les « débiles » à tirer sur la population; mais je n’aime pas tellement que le genre de gouvernement que nous avons actuellement désarme complètement la population. Il y a trop de « totalitarisme déguisé », dans l’air, à mon goût.

      D’ailleurs, lorsqu’on a affaire à un « débile » qui tire sur la population, on appelle aussitôt ceux qui ont des armes à feu au lieu d’appeler les « psychologues ». Alors…

Le ministre des Finances, Jim Flaherty, a déjà fait savoir qu’il compte présenter exactement le même budget qui a été rejeté à l’unanimité par les libéraux, les bloquistes et les néo-démocrates si les conservateurs sont réélus le 2 mai, qu’ils soient majoritaires ou minoritaires à la Chambre des communes.

      C’est assez normal, puisque les trois partis d’opposition endossent différentes parties de ce budget. Il faut se rappeler que la raison du renversement du gouvernement est un vote de non confiance envers le gouvernement; et non un vote contre le budget. Jim Flaherty reste logique avec la situation actuelle tout en redirigeant l’attention sur un supposé rejet du budget. L’opposition va-t-elle tomber dans le panneau?

Or, Michael Ignatieff, Jack Layton et Gilles Duceppe ont tous affirmé à La Presse au cours des derniers jours que ce budget demeure à leurs yeux tout à fait inacceptable et qu’il est hors de question de l’appuyer, même si les conservateurs sont reportés au pouvoir.

       C’est une reconsidération des faits; sinon une interprétation malhonnêtes des événements. Le budget n’a jamais été le point responsable qui a résulté en nouvelle élection. L’opposition perd son « focus » sur l’excuse qu’elle avait soulevé pour défaire le gouvernement.

       Et l’opposition est tombée dans le panneau (Imbéciles obtus! Je vous l’ai dit!).

Résultat: une nouvelle bataille politique risque d’éclater rapidement à la reprise des travaux de la Chambre des communes, prévue le 30 mai, si Stephen Harper est réélu sans obtenir une majorité.

        Si ça vous intéresse, allez-y et votez pour avoir un gouvernement minoritaire. C’est facile il ne suffit que de voter Bloc Québécois.

«J’ai l’impression que les conservateurs font campagne entièrement sur un budget qui a été rejeté par la Chambre des communes. Alors, bien sûr, ils ont un problème», a affirmé le chef libéral, ne laissant aucun doute sur ses intentions de rejeter le budget.

       Le budget n’a pas été rejeté par la chambre des communes; le budget est passé au second plan face à la médiatisation de la « non confiance en ce gouvernement à cause de supposées « malversations » et de « mensonges » étoffés par un manque de « communiqués » au niveau de l’information. Remarquez que moins on communique de l’information, moins on est obligé de mentir; mais la logique n’a pas de place dans ce débat.

Le Parti libéral avait exigé que le gouvernement Harper annule les réductions d’impôts accordées aux entreprises qui sont entrées en vigueur le 1er janvier comme condition pour appuyer le budget du ministre Flaherty. Mais les conservateurs ont opposé une fin de non-recevoir catégorique à cette demande.

       Depuis le temps que cette réduction était planifiée publiquement, il était un peu tard pour s’y opposer; ne croyez-vous pas? Surtout qu’au début les libéraux étaient d’accord, si je me souviens bien.

       Mais le gouvernement a décidé de ne faire aucun changement au niveau de la taxation. Ce qui ne s’est  pas produit tellement souvent depuis plusieurs années et qui me permet de souffler un peu.

       D’autant plus que selon le livre rouge, advenant l’élection du parti libéral : « Les libéraux maintiendraient le programme conservateur la première année… » J’ai déjà vu beaucoup mieux comme « opposition » à un budget.

En entrevue éditoriale à La Presse, jeudi dernier, le chef néo-démocrate Jack Layton a assuré qu’il voterait de nouveau contre le budget que le Parti conservateur compte présenter s’il est réélu minoritaire.

       Évidemment. Que peut-il dire d’autre actuellement, lui aussi. Cependant, Harper les oblige tous à ne pas être logique dans leur motivation. Il n’est plus question de « confiance » envers l’ancien gouvernement; il a orienté le regard vers le budget. L’opposition se fait manipuler comme des enfants.

«Si l’on arrive avec les mêmes propositions, c’est difficile de comprendre comment on peut appuyer cela», a-t-il affirmé.

       Évidemment qu’il ne peut pas désigner les positions du budget par autre chose que « cela », puisqu’une grande partie du budget touche des points qu’il défend lui-même.

¸     D’un autre côté : « Fournissant des munitions aux théoriciens de la coalition, le chef du NPD, Jack Layton, a accusé le Parti libéral de s’être inspiré des idées néo-démocrates dans l’écriture de sa plateforme.

«Concernant la sécurité pour les retraités, les services de garde, l’environnement, toutes sortes de choses pour les familles, c’est ce que le NPD propose depuis des années, a dit M. Layton, de passage à Gatineau. Ils essaient de se servir de la plateforme du NPD, mais la différence, c’est que dans le passé, quand ils ont proposé la même chose, ils ont abandonné ces engagements dès qu’ils ont été élus. Nous ne pouvons donc pas avoir confiance en ces promesses.»

Dans les semaines qui ont précédé le dépôt du budget, le NPD a demandé des mesures précises pour aider les aînés, a souligné M. Layton, exigence qui a été rejetée par le gouvernement conservateur.

       Les mesures étaient trop « précises ». Le gouvernement a agit mais pas selon les « précisions » du NPD. Le gouvernement n’a pas montré d’asservissement envers le NPD. Je ne peux pas le leur reprocher. Le fait est qu’on a pensé à aider les aînés dans ce budget; si je me rappelle bien.

Voterait-il contre le budget si les conservateurs forment un gouvernement minoritaire? Quitte à retourner en élections? «Ce sont deux hypothèses, a affirmé M. Layton. Je vais travailler pour que ces hypothèses ne se réalisent pas.»

       T’as intérêt mon grand; mais tu laisses planer la menace au-dessus de la population quand même.

Pour sa part, le chef bloquiste Gilles Duceppe a fait écho aux propos du chef libéral et du leader du NPD. «Ce budget était inacceptable, il le sera tout autant dans l’avenir.»

       J’ai hâte de voir un budget fédéral qui sera « acceptable » pour le Bloc Québécois. Autrement dit : Duceppe parle pour rien sur ce sujet. Surtout que sa principale objection sera réglée avant le 15 septembre a promis Harper.

« Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, a pour sa part déploré que la plateforme libérale ne prévoie pas les 2,2 milliards d’indemnisation réclamés par Québec pour avoir harmonisé les taxes de vente en 1992. »

 Entre autres choses, le Bloc exigeait que le ministre Flaherty profite de son budget pour verser les 2,2 milliards de dollars que réclame Québec pour avoir harmonisé la TPS et la TVQ. Cette somme n’était pas dans le budget, mais les conservateurs ont promis la semaine dernière de régler ce contentieux au plus tard le 15 septembre s’ils sont reportés au pouvoir.

       Bon! Cela confirme ce que je viens de dire. Il parle pour rien.

– Avec Martin Croteau, Malorie Beauchemin et Paul Journet

      En ajoutant l’auteure; cela totalise quatre personnes. Et, à quatre, ils ne parviennent pas à démontrer la logique de la prise de position de l’opposition. Par contre on sent une « tendance » pour l’appui à un parti particulier. Et si la tendance se maintient…. on aura toujours le même gendre de « démocratie ».

      Remarquez que je les comprends, démontrer cette logique est une tâche du genre « mission impossible ».

      Mais, que pensez-vous de la nouvelle « Bonne Nouvelle », petit catéchisme rouge libéral ?

      Je me demande s’il contient un « Acte de contrition » sur les agissements des anciens gouvernements fédéraux qui ont précédé. D’après le sens des paroles du chef Ignatieff, cela ne me surprendrait pas « pantoute ».

 

 

       N’oubliez pas de me dire pour qui je dois voter. Je vous ai fait une promesse.

 Amicalement

                                                                                         Elie l’Artiste

Une pensée sur “Et la lumière fut!!!

  • avatar
    5 avril 2011 à 8 08 47 04474
    Permalink

    Avant hier le budget fédéral conservateur n’était pas acceptable, aux yeux du Bloc, parce qu’il ne contenait pas le 2,2 milliards de dollars pour l’armonisation de la TPS et la TVQ.

    La même journée, Harper a promis que ce serait réglé avant le 15 septembre advenant sa réélection.

    Hier, M. Duceppe affirme que même si cet argent avait été présent, le budget n’aurait pas été plus acceptable.

    Et personne n’a re-demandé: « dans ce cas, quelle est la VRAIE raison qui rend le budget inacceptable? »

    Mais les journalistes n’ont pas osé placer Duceppe face à son illogisme et surtout face à la raison infantile d’avoir renversé le gouvernement qui était minoritaire.

    Signe à quel point « l’élite » de notre société nous considèrent comme des imbéciles.

    J’avoue qu’il faut être soi-même imbécile pour penser de la sorte au sujet de notre population.

    Évidemment, les imbéciles sont plus nombreux que les génies, mais il existe énormément d’individus « intermédiaires » parmi le peuple.

    Malheureusement, la plupart de ceux-ci sont « influencables » à la « prestance » de l’individu en lice.

    Résultat, les politiciens développent leur « prestance » au lieu de développer leur intellect.

    Même Ignatieff enlève son veston et retrousse ses manches, parce que cela réussit à Layton. Une vraie bande de clowns.

    Amicalement

    Elie l’Artiste

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *