Faire le jeu du FN : Woerth et l’UMP en arroseurs arrosés

Mardi 6 juillet s’est tenue à l’Assemblée nationale une séance exemplaire de la stratégie d’évitement du gouvernement et de l’UMP, qui ne répondent jamais aux questions précises qui leur sont posées sur le bettencourtgate. « Interrogée par le président du groupe socialiste, Jean-Marc Ayrault, sur le soupçon d’une infraction à la loi sur le financement des partis politiques, relate Le Figaro (…) Jean-Marc Ayrault s’était notamment étonné que dans cette affaire un juge « indépendant » ne soit pas à (…)


Humeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *