Foot: Jean-Armel Kana-Biyick choisit le Cameroun…

….Et encore ?

Le franco-camerounais Jean-Armel Kana-Biyick, 21 ans, fils du milieu défensif  et ancien international camerounais Andre Kana-Biyick, neveu de l’ancien avant-centre des Lions Indomptables  François Oman-Biyick le bourreau de l’Argentine lors du Mondial 1990 en Italie a posé un lapin à la FFF (Fédération française de football). Convoqué par l’entraîneur national Erick Monbaerts pour les matches de France Espoirs contre la Turquie et le Danemark (8 et 12 octobre), il ne s’est pas présenté au rassemblement. Motif : il n’exclut pas de rejoindre la sélection du Cameroun, le pays de son père.

Le gamin aurait besoin de temps pour se décider. Avec un début de saison tonitruant avec le Stade Rennais, le solide défenseur est au coeur d’une petite guerre de tranchée entre le Cameroun et la France. Très prometteur, les grands spécialistes lui prédisent un avenir reluisant. Son hésitation viendrait du fait que son oncle, François Omam-Biyick, ancien rennais lui aussi et qui a rejoint le staff des Lions Indomptables lui aurait promis de l’intégrer dès 2011 chez les Lions. Du côté de la FF, on reste serein et le joueur ne sera pas sanctionné pour ce refus, temporaire(?), de rejoindre les bleuets avec qui, il a déjà disputé 5 rencontres.

Récemment, faisant un clin d’oeil à son oncle François, il avait déclaré: « J’ai eu une personne du staff au téléphone, qui est très connue du côté du Stade Rennais  et avec qui on a évoqué mon avenir international. Mon choix n’est pas encore arrêté, mais ça va peut-être se décider plus vite que prévu ».

Alors, malgré le fait que son paternel ait indiqué que le choix lui revenait, il n’y a pas de doute possible, il a choisi le Cameroun. Bref, nous le pensons mais, n’allons pas vite en besogne.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *