France: le passage à l’acte ?

On se plaint beaucoup au Québec, mais la situation est bien plus volatile en France.  Regardons bien ce qui s’y passe, car c’est peut-être  le modèle de ce qui va se passer chez-nous quand la situation se sera encore détériorée.

Ceux qui suivent de près les états d’âme de la population française ne peuvent qu’avoir constaté le détérioration brutale du climat politique, surtout depuis l’élimination de l’Équipe de France au Mondial.  Petite cause, grand effet, car il semble qu’en donnant à Quidam Lambda cette lourde taloche à son amour propre, on l’ait sorti de sa torpeur et qu’il ait tout à coup compris toute l’ampleur du désastre .

Il prend conscience de l’insolvabilité prochaine de la France au sein d’une Europe qui le sera aussi, d’un marché du travail qui s’effiloche dans une structure de production que le libre-échange a sabotée, d’une solidarité nationale rongée par les communautarismes et, surtout, de la trahison de ses élites qui, tous partis confondus, apparaissent toutes corrompues, sans un idéal et sans même un projet.

Quidam Lambda comprend que lui couper ses retraites et privatiser le patrimoine national  ne sont pas des gestes amicaux. Il comprend qu’on ne le gouverne plus, mais qu’on l’exploite comme un cheptel. Le mépris général de la population française pour ses élites est devenu tangible. En l’absence de médias crédibles – ils sont tous aux ordres de ces élites politiques, economiques et même culturelles qui sont devenues ses ennemies –  c’est le ton des articles sur le Net qui se durcit… et celui des commentaires de la population générale encore bien davantage.

On entend donc depuis quelques jours sur le Net français un langage subversif, insurrectionnel et qui se voudrait révolutionnaire.  Un discours qui reste encore bien velléitaire, cependant, puisqu’il n’existe pas une alternative réaliste a la gouvernance de ces élites : dans la société complexe qui s’est créée, le peuple n’a pas la compétence de proposer quoi que ce soit.

Mais le peuple ne veut plus faire aveuglément confiance à une caste élitiste qui semble s’être liguée contre lui. Il cherche une issue. Il veut manifester son mécontentement. Comment peut-on prévoir qu’il le fera ?

Le plus probable, si la révolte passe à l’acte, est que ce sera par une désobéissance civile spontanée et individuelle. Un grève générale non déclarée, sans consignes de qui que ce soit … et sans donc que quiconque puisse  être persuadé d’y mettre fin par des promesses ou des menaces.  Un nouveau Mai 1968, dont le premier n’aura alors été que la répétition générale.

Cette désobéissance qui se voudra populaire ne ciblera pas les citoyens, mais la structure de l’État et du système de production. Elle pourrait s’accompagner d’actes de sabotage.  Ainsi, le personnel du réseau de la santé ne cessera pas de traiter, mais tout le volet administratif et comptable pourra devenir inopérant. De même le système de transport en commun, où c’est la perception des titres de transport qui pourrait être seule  perturbée.

Perturbé aussi – c’est un euphémisme – le transport des marchandises dont la logistique fragile peut ne plus produire qu’un chaos indescriptible. Perturbé un systeme d’éducation o1 ce qui est enseigné ne correspond plus aux programmes et où personne n’échoue plus un examen… les possibilités de saboter le système sont infinies, imparables et à la portée de chaque individu mécontent.

Ceux qui profitent vraiment du système ont intérêt à ce qu’il n’y ait pas trop de mécontents.  Si personne n’a autorité pour le dire formellement, mais que tout le monde sait, que ce que le peuple veut est la démission de la gouvernance actuelle – Exécutif et Legislatif – et son remplacement par autre chose, ceux qui sont les véritables maïtres de la société et ne veulent pas que le peuple soit mécontent ne tarderont pas à obtenir cette démission…

Démission de la gouvernance actuelle, puis quoi ?… On pourrait penser à la mise en place, pour 6 mois ou un an, d’une structure de transition, dont l’objectif serait d’abord de redonner confiance aux Français, en créant  un consensus large et en menant une action exemplaire contre la corruption.

Cette structure pourrait aussi mettre en place des mesures d’urgence pour juguler la crise, puis proposer et faire adopter par referendum une nouvelle constitution. Son mandat s’achèverait  par  l’élection, selon les principes et procédures de cette nouvelle constitution, d’un nouveau gouvernement dont ce sont ces futures élections qui détermineraient les orientations.

Comment constituer cette structure de transition ?  Ne pouvant compter que sur les ressources politiques dont elle dispose et ayant comme premier objectif que cette structure soit consensuelle, les Français devraient exiger que se forme un gouvernement d’Union Nationale ratissant très large, de Mélenchon à Le Pen.  Il ne faut exclure personne qui accepte le principe d’une gouvernance démocratique.  On saura que Quidam Lambda est content quand les roues recommenceront à tourner correctement.

Le peuple peut désormais choisir cette voie proactive, parce que la complémentarité, dans une société complexe, rend tant de gens indispensables qu’on ne peut simplement pas  gouverner sans un large consensus.  Si on tente d’ignorer cette exigence, toutefois, le mécontentement de la population conduira à un changement plus conventionnel : la prise du pouvoir par un homme providentiel qui, ne devant rien à personne, pourra nettoyer tout ce réseau de favoritisme et de copinage qui étouffe la France.

Le peuple n’a pas le pouvoir de le faire apparaître un tel homme, mais il a celui de l’accueillir. D’autant plus facilement que, dans une société complexe, la complémentarité fait de la démocratie le régime par défaut et que celle-ci reviendrait d’elle-même le nettoyage complété. Il va être passionnant de voir le chemin que prendra la France.

Pierre JC Allard

6 pensées sur “France: le passage à l’acte ?

  • avatar
    28 juin 2010 à 3 03 28 06286
    Permalink

    @Pierre JC Allard,
    Le peuple n’a pas le pouvoir de le faire apparaître un tel homme, mais il a celui de l’accueillir. D’autant plus facilement que, dans une société complexe, la complémentarité fait de la démocratie le régime par défaut et que celle-ci reviendrait d’elle-même le nettoyage complété. Il va être passionnant de voir le chemin que prendra la France.

    Le PANDA:

    Merci de m’indiquer et je voudrais le savoir je vous en remercie, comparer la France au Québec quelle belle image, il faut savoir que tout l’argent et les idéologies qui circulent de part le monde sont virtuelles.
    Il faut cesser et trouver une unification plus forte.
    Le sdérives vont êtres plus grave à mon sens que la valeur de votre billet faut-il encore êtres capables de l’expliquer.
    Alors que nous sommes, en réalité COUPÄBLES de laisser faire.
    Il faut faire effectivement un nettoyage à la tête de tous les dirigeants, ou dans le cas fomenter un nouveau 1789 !!!
    Merci pour cette vision qui nous propulse aussi dans un ilm tel « 2012 » ou la jungle des Mayas.
    Tout n’est jamais complétement noir ou blanc.
    Alors échangeons nos formes et façons du bon sens, la raison finira par l’emporter ou nous sommes dans le tonneau des danaïdes.
    Le chemin de DAMAS EST BIBLIQUE, moi pas.
    Bien à vous.
    Patrick Juan
    Le Panda

    Répondre
  • avatar
    28 juin 2010 à 10 10 57 06576
    Permalink

    Je me trompe où ça vient completer l’article de Monolecte ? Comme vous êtes l’éditeur, j’ai l’impression que ça passe un message…

    Répondre
  • avatar
    28 juin 2010 à 12 12 05 06056
    Permalink

    Mon article est une conclusion que je tire – comme observateur et non comme éditeur – de ce qui se publie actuellement sur la Toile en France. Le climat correspond à ce qu’on appelle une fronde, une contestation moins orientée vers un avantage concret à obtenir que vers la suppression d’une clique jugée insupportable.

    Monolecte décrit bien ce sentiment d’avoir été floués qu’éprouvent aujourd’hui les Français et qui, à mon avis, peut les conduire à plonger même dans le vide de l’anarchie pour autant qu’ils règlent leur compte à ceux qui se moquent d’eux.

    Le mot clef, ici est « humiliation » et c’est pour ça que le facteur de la défaite au Mondial est important. C’est une attitude de « Ca ira « qui peut mener à des excès…

    Pierre JC Allard

    Répondre
  • avatar
    2 juillet 2010 à 3 03 01 07017
    Permalink

    A ne pas en douter, cela sent la poudre, en plus de l’avion à 180 millions d’€, le minsitre selon le site Médiapart qui livre ces informations:
    Liliane Bettencourt a reçu de l’Etat, en mars 2008, une somme de 30 millions d’euros au titre du bouclier fiscal. Un virement effectué avec l’aval du ministre du budget de l’époque, Eric Woerth, dont la femme gérait la fortune de la milliardaire.
    D’autre part, Mediapart peut révéler qu’aucune enquête fiscale n’a visé l’héritière de L’Oréal depuis au moins quinze ans.
    =========
    Dans la mesure ou ces informations soient plus que fondées, nous sommes plus que des IDIOTS, nous sommes simplement des C…
    Une révolte est en cours, ou le pouvoir en place ment-il plus que jamais ?
    Je vous avais promits du chaud de chez froid, voila que le début d’un scandale qui resemble à celui des anglais.
    Mais Monsieur le président de la République, je vous ACCUSE de rendre la France, la risée du monde, vous en êtes le SEUL RESPONSABLE
    Vous êtes un homme dangereux, ou alors encore plus ignorant que le modeste Panda que je suis
    Vous avez là, les premiers prémices de ce qui sera à ne pas en douter votre CHUTE
    Les gens vont aller dans la rue, c’est ce que vous voulez
    Assez de bling bling, un peu plus de réalisme, mais que nous vous ont pas donnés les français et les européens pour que vous procédiez et appliquer la méthode LAW
    Recevez vous vos ordres d’un pouvoir maléfique, doit t-on désenvouter vos minsitres?
    Je vous invite les uns et les autres, à ne pas se voiler la face, venez prendre connaisance de l'(article du moment sur les Voix:
    http://www.panda-france.net
    Cette crise peut avoir des réactioons mondiale, sommes nous tous des débiles ?
    POURQUOI NE PAS MONTER UNE FORME DE COMITE, conte la déclin de ce que les politars financiers nous font subir ?
    Le fait de ne pas vous exprimer sur la toile de l’Internet c’est una façon d’avaliser ce que nous subissons, oui je suis très en colére par le manque de réactivités comme si chacun tirez dans son coin. Vous avez des moyens de communications faites valoir vos droits ou taisez-vous !!
    Patrick Juan
    Le Panda

    Répondre
  • avatar
    2 juillet 2010 à 4 04 26 07267
    Permalink

    Dans la mesure ou cela ne soit pas de l’exclusif et de la manipulation dirigée, nous sommes encore plus fous que les awak’s:
    http://videos.tf1.fr/infos/2010/liliane-bettencourt-sur-tf1-c-est-deprimant-5904572.html

    Ces informations n’auraont lieu sur les chaines françaises que ce soir à compter de 20h

    Une exusivité de TF1 que les Voix du Panda à l’affut vous livre in-texteo.
    Monsieur le président dans la mesure ou vous ne preniez pas la parole pour reconnaitre une certaines quantités d’erreurs.
    Il me semble que dans ce cas vous cautionnez, l’indéfendable

    A cette écoute et les déroulements à venir, je n’ai pas honte d’être français loin s’en faut, il serait bon que certains se posent la question:

    Suis- je à ma place dans l’Etat ou dans le gouvernement de la France, assez de bla bla, à vous de démontrez que vous êtes le président, de tous les français et non d’une partie, je me trompe, alors pardon, ca je ne suis pas un de vos conseillers et je ne serais JAMAIS
    Respct la la fonction, scandales et le pire pour les français et européens, j’en suis persuadé, saurez-vous me faire mentir
    Je le souhaite plus que tout

    Souvenez-vous de nos échanges de courriers, de nos rencontres, et celles que j’ai eu durant pas mal de temps avec Monsieur Brice Hortefeux !!

    Patrick Juan
    Le Paanda

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *