France – Robert Ménard-Pascale Clarck : le clash

 

Ce matin sur France Inter, la journaliste Pascale Clarck recevait le journaliste Robert Ménard, ancien président de « Reporters sans Frontières ». Il était invité pour venir présenter son nouveau livre qui prête à confusion et qui fait polémique, aujourd’hui, dans le monde médiatico-politique intitulé « Vive Le Pen ». Avec un titre comme celui-là, on ne peut s’attendre qu’à des quolibets de tous genres, non ? La famille Le Pen étant considérée, en Hexagone, comme le mal absolu, même comme ils sont invités partout. Cherchez l’erreur !

L’épouvantail nom Le Pen reste et restera lié à la furie verbale du père. La fille, nouvelle présidente du Front de la haine estampillée Front national semble monter dans les sondages. On se demande bien si les Français qui votent pour ce machin réfléchissent. Enfin, chacun ses opinions et, qu’ils s’expriment ne me gêne pas. En revanche, faire la course derrière leurs idées nauséabondes comme le fait le parti présidentiel est triste.


Ce qui est étonnant, du moins, sur le plan médiatique, c’est que personne ne sait de quoi parle réellement le livre. On se focalise sur le titre essentiellement. Robert Ménard a réussi un coup médiatique certain. Il serait sur la sellette chez ses employeurs, notamment RTL, qui devient un véritable « nid de vipères » disent ses détracteurs, avec Eric Zemmour entre autres, qui n’a pas été licencié malgré sa condamnation pour incitation à la haine raciale.

Tout le monde ne parle que de ça. Je vous laisse savourer l’échange très virulent entre les deux confrères.


Robert Ménard par franceinter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *