Fukushima. -Difficile d’être plus logique!!!- Tu crois ça—

Fukushima -Difficile d’être plus logique!!! -Tu crois ça????

Dernières nouvelles tirées de :

 

l’Express.fr

publié le 09/04/2011 à 10:06

Le déversement en mer d’eau radioactive se poursuit à Fukushima

Avec vingt-quatre heures de retard sur ce qui était prévu, le déversement d’eau radioactive dans l’océan Pacifique va se poursuivre jusqu’à dimanche aux abords de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, a précisé l’Agence de sûreté nucléaire et industrielle du Japon (Nisa).

         C’est quand même extraordinaire ! Pendant deux semaines on s’est efforcé de colmater les brèches qui déversaient de l’eau radioactive en mer, et maintenant que c’est fait, on décide de déverser de l’eau radioactive dans la mer.

       Une autre secousse sismique est venu mettre des bâtons dans les roues, mais cela n’a que retardé la solution de transvider les déchets dans la mer.

       Voici comment on exprime le geste « préventif » : « « Nous travaillons sur l’évacuation des eaux (…) Nous terminerons probablement demain (dimanche)« , a précisé samedi à la presse Hidehiko Nishiyama, directeur général adjoint de la Nisa. ».

         Quand je vous disais que l’homme et sa science contrôle la nature !!! Vous vous inquiétez pour rien. Tout est sous contrôle et tout est calculé avec précision ; même le degré de radio activité de l’eau qu’on rejette à la mer. En voici la preuve :

« L’opérateur de la centrale endommagée par le séisme et le tsunami du 11 mars avait annoncé vendredi soir que la vidange en mer des eaux « faiblement radioactives » devrait être achevée dans la journée de samedi. »

         Le séisme a reporté l’échéance à dimanche ; mais l’important ici est « faiblement radioactive » alors donc : Pas de problème du tout; ou si peu.

        Par contre, si celle qu’on jette à la mer actuellement, est moins radioactive que celle qui sera dans les piscines des réacteurs, est-ce que cela signifie que la menace diminue ou ….le contraire???

         Curieux cependant qu’on ne donne pas le degré de radioactivité de cette eau; mais selon le principe du « cul de jatte malheureux » qui dit : « Mon Dieu que j’aimerais avoir encore UNE jambe !!! » Il est évidemment préférable de rejeter l’eau ayant un degré moindre de radioactivité pour faire de la place, afin de stocker l’eau beaucoup plus radioactive.

        Ce n’est donc pas nécessaire d’embêter la population avec des chiffres inutilement, la logique du principe « cul de jatte malheureux» est tellement évident.

         En fait beaucoup plus logique que le principe du « cul de jatte heureux » qui lui dit: « Je n’ai plus aucune difficulté à attacher mes lacets de bottines; je n’ai même plus à me pencher ».

         Lorsque les réservoirs seront une fois de plus remplis, on n’aura qu’à mettre en action ce même principe et solutionner encore une fois le problème de la même manière.

         Rien n’est impossible pour l’homme qui garde le contrôle sur les événements naturels. Il est remarquable que toutes les nations spécialisées dans les réacteurs nucléaires aient envoyé leur « spécialistes » au Japon pour les aider à trouver cette solution.

Un mois après la catastrophe sismique, ces ingénieurs soulignent qu’ils sont encore loin d’avoir repris le contrôle des réacteurs de la centrale et qu’il faudra probablement des mois pour les stabiliser et des années pour nettoyer le site, à 240 km au nord de Tokyo.

        Des mois pour stabiliser les réacteurs et des années pour nettoyer le site. Bravo !

        Ils devraient pouvoir prévoir également, combien de fois, durant ce laps de temps, ils devront déverser l’eau radioactive dans la mer ; car cela dépend exclusivement de la capacité de stockage d’eau sur le site.

En raison de capacités de stockage trop faibles, les ingénieurs de Tepco évacuent dans l’océan l’eau de mer qui a été utilisée pour refroidir les barres de combustible et éviter que les coeurs des réacteurs entrent en fusion.

         La science sans données chiffrée, c’est assez rare que nous rencontrons cela, profitez-en !!!

Le groupe Toshiba a proposé un plan de démantèlement de quatre des six réacteurs de la centrale étalé sur dix ans. Mais le gouvernement explique qu’il serait prématuré de fixer dès à présent un cadre spécifique pour en finir avec cette crise nucléaire, la plus grave depuis Tchernobyl en 1986.

        Donc : dix ans c’est peut-être pas assez pour en finir avec cette crise. Mais, ne vous en faites pas trop, nous aurons le contrôle…. éventuellement. L’homme parvient à contrôler tout, c’est connu !

Tepco dit continuer à injecter de l’azote dans l’un des réacteurs endommagés pour éviter de nouvelles explosions dues à une trop forte concentration d’hydrogène et susceptibles de libérer des particules hautement radioactives.

       Qu’est-ce que je vous disais !!! Pas de problème ; vraiment pas.

Un mois après leur évacuation, des familles pourraient cependant être autorisées à effectuer un bref séjour dans leur maison abandonnée. « Il y a eu des rumeurs parmi les réfugiés selon lesquelles ils pourraient revenir passer la nuit chez eux, mais ils ne pourront en fait que séjourner quelques heures afin de rassembler des effets personnels« , a précisé Banri Kaieda, le ministre de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie.

        Bon ! Vous voyez bien que le problème s’estompe !!! Dans un mois, vous pourrez aller chercher des sous-vêtements propres et prendre le temps de les enfiler, si vous faites vite. Ais-je besoin de vous rassurer plus???

La Chine a annoncé qu’elle allait surveiller de près les initiatives japonaises, s’inquiétant notamment des effets pour l’environnement du déversement en mer d’eau radioactive. La Corée du Sud a elle aussi critiqué les autorités japonaises, leur reprochant de ne pas avoir informé les pays de la région de ces rejets en mer.

        Et c’est absolument compréhensible de leur part.

       Par contre, ce qui l’est moins est : s’ils tiennent à protéger l’environnement aquatique, comment n’ont-ils pas pensé à envoyer des contenants de stockage d’eau radioactive aux japonais ?

        Ils ont certainement confiance à la puissance de contrôle de l’homme sur la nature. Je ne vois pas d’autres raisons. Cette confiance semble être répandue chez toutes les nations puisque personne ne fournit de contenant aux Japon. Remarquez que la mer c’est beaucoup d’eau et que la dilution se fera inévitablement.

        Il ne reste qu’à trouver un moyen de diluer les poissons qui seront irradiés et le tour sera joué.

        L’homme est le maître de la création. Youppie !!!

       Et j’en profite pour ajouter que ce petit inconvénient japonais fut le résultat d’une secousse sismique d’une magnitude de 9 suivit d’un tsunami géant.

       Alors il n’y a vraiment aucune raison de s’inquiéter pour de minuscules et insignifiantes fracturations des sols pour extraire du gaz de schiste.

        Encore une fois tout est sous contrôle et ne vous laissez pas emporter par les défaitistes apocalyptiques incohérents antiscientifiques.

        Rassurez-vous et constatez une fois pour toutes, que chez nous, à l’extérieure de la « bulle parlementaire », tout va très bien !!!

Amicalement

                                                                                   Elie l’Artiste

3 pensées sur “Fukushima. -Difficile d’être plus logique!!!- Tu crois ça—

  • avatar
    10 avril 2011 à 8 08 21 04214
    Permalink

    Les jeter en « eau internationale »; une confirmation de la mondialisation, où tout le monde en profitera également.

    Excellente idée; parfaitement dans la foulée de la politique actuelle.

    Amicalement

    Elie l’Artiste

    Répondre
  • avatar
    10 avril 2011 à 17 05 15 04154
    Permalink

    On ne peut même pas régler le « problème » des sacs de plastique. Comment confier à des « hommes de science » le pouvoir de maîtriser (sic) le nucléaire?
    Pour les sacs de plastique, la solution est simple: qu’on cesse d’en produire.
    Osier, coton, chanvre, etc.
    En 1937, la revue Popular Science a recensé plus de 25 000 utilisations possibles du plant de chanvre. La technologie moderne a même augmenté ce nombre, depuis la production d’aliments très riches en éléments nutritifs jusqu’aux produits isolants en passant par le PVC.

    Quant au nucléaire, il y a des solutions qui à long terme pourraient être moins catastrophiques.

    En France, il y a 57 centrales. On a règlementé les « déchets ». Défense de les jeter… par bateau.
    On camoufle des tuyaux pour les envoyer dans la mer.
    Ou on les transporte en Russie où ils sont entreposés à ciel ouvert.
    Le seul danger – dit le directeur du site- un avion qui y largue une bombe.
    Avec toute la folie humaine, ce serait bien possible…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *