Fukushima, le syndrome Japonais

Alors que dans les rangs de la nucléocratie, on s’ingénie à minimiser, quitte à dissimuler une partie de la vérité, le corium est manifestement en train d’attaquer le béton, après avoir traversé l’acier du réacteur. Sommes-nous en présence du fameux syndrome chinois évoqué pour la première fois par le physicien Ralph Lapp, en 1971, se basant sur les rapports d’une équipe de physiciens publié en 1967 sous la houlette de Docteur W.K. Ergen ? lien On peut le (…)


Environnement

/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *