Gaza et Israël: le droit légitime à la défense et quelques faits importants

APTOPIX MIDEAST ISRAEL PALESTINIANS

Le 27 décembre 2008 marque un jour funeste: Israël a entamé une offensive dévastatrice sur la bande de Gaza. Le motif avancé est le droit légitime à la défense, en réponse aux roquettes que les militants du Hamas lancent sur le territoire israélien. Jour important parce qu’il marque la pire attaque sur la Palestine depuis 40 ans, causant autour de 300 morts et plusieurs centaines de blessés. Des F-16 fournis par les États-Unis et des hélicoptères Apache ont largué plus de 100 missiles et bombes sur plusieurs quartiers de la bande de Gaza, qui est un des endroits ayant une des plus grande densité de population de la planète avec ses 1.5 million d’habitants vivants sur 360 kilomètres carré. Les opérations militaires israéliennes se poursuivent maintenant depuis quatre jours et ils préparent la prochaine phase, l’attaque directe sur le sol avec l’armée de terre et les chars d’assaut.

Tout semble être une réaction plus ou moins spontanée de la part d’Israël, en guise de défense. Mais en est-il réellement ainsi? Nous savons que les plans militaires pour l’invasion de la bande de Gaza furent tracés il y a plus de six mois, alors qu’Israël négociait un cessez-le-feu avec la Palestine. Un autre indice qui nous permet de confirmer que cette guerre a été planifiée et préparée depuis longtemps est cet effort de relation publique déployée la semaine passée pour convaincre les leaders du monde du bien-fondé de l’agression militaire de Gaza. Cet effort de « légitimation internationale » fut précédé de menaces en bonne et due forme envers les Palestiniens, qui eux, se préparaient à cette offensive.

MIDEAST ISRAEL PALESTINIANS

Israël soutient que c’est une attaque en réponse des roquettes que le Hamas lancent, mais il ne faudrait pas oublier que c’est Israël qui a brisé le cessez-le-feu le 5 novembre dernier, tuant six militants palestiniens, alors que l’attention médiatique était tournée vers la victoire présidentielle de Barack Obama, qui lui d’ailleurs, se refuse de commenter les attaques israéliennesvoilà pour le changement. Suite à cela, le Hamas répliqua avec une dizaine de roquettes. Qui peut prétendre recourir à la légitime défense?

Quelques faits à considérer

Israël est la quatrième puissance nucléaire au monde avec plus de 400 bombes nucléaires, chose connue depuis les années soixante, dans le temps de Nixon. Israël a tendance à jouer la victime, mais le rapport de force est simplement incomparable. Les roquettes du Hamas ont fait une vingtaine de victimes du côté d’Israël en huit ans, dont une victime seulement depuis la fin officielle du cessez-le-feu le 19 décembre, alors qu’en une journée seulement, Israël a tué plus de 296 personnes. On pourrait aussi se demander pourquoi Israël a décidé d’attaquer des postes de police, une université, des centres médicaux, des résidences et surtout, pourquoi avoir lancé les attaques vers midi, alors que les jeunes écoliers finissaient l’école et étaient route pour la maison.

g-massacro34

gazaattack

gazaattackboy

Serait-ce que le but n’est pas réellement d’arrêter les tirs de roquettes – car en effet, comment croire que tuer autant de personnes ne va pas attiser encore plus de haine – mais bien de punir la population palestinienne pour ne pas avoir « bien » voté lorsqu’ils ont choisi le Hamas dans les dernières élections? Est-ce que Israël, les États-Unis et le Canada pensent que le Hamas va regarder la situation et se dire: « Wow, ce blitz de destruction est vraiment impressionnant, nous ferions mieux de reconnaitre Israël, de déposer nos armes, nous en remettre aux autorités, se faire emprisonner indéfiniment et soutenir un « processus de paix » américain au Moyen-Orient ».

Plusieurs pays ont rapidement condamné les sauvages attaques israéliennes: l’Angleterre, la Turquie, le Brézil, le Vénézuela, plusieurs pays d’Asie, la Russie, la France, la Chine; sans compter les nombreuses manifestations aux États-Unis, au Canada,  dans plusieurs pays arabes, en Europe dont Londres et en Grèce ainsi que dans le reste du monde.

Robert Falk, le rapporteur spécial sur la situation des droits de l’homme de l’ONU, a accusé Israël d’avoir enfreint trois règlements de base des Conventions de Genève, tels que la punition collective, usage disproportionné de la force et usage de cette force de façon non-discriminatoire, tuant beaucoup de civils dont malheureusement des enfants. Des activistes israéliens de même que des journaux israéliens se questionnent sur l’ampleur des attaques sur Gaza. C’est qu’on ne pourra jamais assez souligner la différence à faire entre sionistes et les nombreux juifs qui ne partagent pas les mêmes valeurs et idées que ces premiers ainsi que les idéologies qui se reflètent dans la politique étrangère et intérieure de l’État d’Israël.

Les États-Unis ont appliqué leur veto contre la résolution de l’ONU qui demandait l’arrêt immédiat des attaques et de la violence dans la bande de Gaza et ont accusé le Hamas d’être responsable de la situation.

Est-ce que la venue des élections en Israël aurait de quoi à voir avec le déclenchement de ces attaques? Beaucoup de sionistes sont prêts à casser du Palestiniens pour démontrer qu’ils sont des durs à cuire.

Les origines du Hamas

Il faut savoir qu’à l’origine, le Hamas fut créé avec l’aide du Mossad israélien, dans le but d’affaiblir le mouvement pour la libération de la Palestine de Yasser Arafat en le divisant. Bien que le Hamas ait été démocratiquement élu par les Palestiniens, les États-Unis et Israël ont décidé de fermer la porte à toutes discussions et processus de paix.

g-massacro21Les cibles des attaques de l’armée israélienne ne sont pas que des militants du Hamas, mais aussi plusieurs postes de police et autres infrastructures publiques. Donc, si le but était vraiment de faire cesser les attaques de roquettes sur Israël, pourquoi cibler les forces de sécurité palestiniennes qui luttent contre elles? Le but certain est de renverser le gouvernement Hamas démocratiquement élu par les Palestiniens et le peuple lui-même. Mais serait-ce aussi qu’on cherche à radicaliser et affaiblir une population pour justifier un état de guerre permanent ne servant que les fanatiques sionistes au grand détriment des nombreux Palestiniens et des Juifs qui veulent la paix? À se dépêcher avant qu’Obama entre en fonction et ainsi diminuer ses chances d’influencer le processus de paix dans la région en le plaçant devant un fait accompli?

Punition collective et état de siège

L’aspect de punition collective se reflète aussi dans la nature du siège qui fut imposé à la Palestine depuis des mois par Israël.

Ce siège de la bande Gaza qui viole délibérément toutes les lois internationales, créant de facto la plus grande prison à ciel ouvert du monde où se retrouvent un million et demi de civils prisonniers de l’armée israélienne, s’est traduit par un blocus presque total de nourriture, carburant, médicaments, équipement scolaire, vêtements et d’électricité. L’aéroport et le port ont été détruits avant même d’avoir jamais pu fonctionner. Il est interdit de pêcher. Seuls quelques bateaux affrétés par des militants ont pu forcer le blocus. Évidemment que la situation n’a pas pris de temps à se transformer en une catastrophe humanitaire avec des hôpitaux sans électricité, des égouts qui remontent dans les rues avec le lot de maladies que cela amène et des problèmes de malnutrition qui a poussé les gens à devoir manger de l’herbe pour survivre. Les journalistes ont vite été interdit d’entrer sur la bande de Gaza pour rapporter sur la situation. Tout peuple assiégé a le droit de résister à l’oppression.

La sécurité va de pair avec la liberté. Ainsi, ni les Palestiniens et encore moins les Juifs ne seront plus en sécurité avec de telles politiques.

APTOPIX MIDEAST ISRAEL PALESTINIANS

Aspects historiques

Les roquettes et les attentats suicides ne sont pas pardonnables, mais elles représentent les derniers outils de résistance d’un peuple occupé militairement depuis 60 ans et qui a perdu plus de 80% de son territoire depuis la création d’Israël en 1948. Ces cartes suffiront pour vous convaincre de ces faits. Des millions de réfugiés qui furent forcés de quitter leurs terres ancestrales n’ont jamais eu de droit de retour depuis.

palestine_olmert_plan_maps

Israël est le seul pays au monde qui ne se reconnait pas de frontières durables. C’est que cela pose un sérieux problème pour reconnaitre un pays dont on ne connait pas clairement les limites. Depuis sa création, Israël a demandé à ses voisins de reconnaitre son droit inconditionnel d’existence alors qu’ils refusent encore à ce jour de reconnaitre l’état palestinien.

2981945370_b92d071aa21Il y a ce mur qui a été construit tout autour de la Palestine, au nom de la sécurité, la divisant en de multiples enclaves, entrecoupées de plus de 600 points de surveillance (checkpoints), mais qui a eu le soin d’être construit de façon à envelopper les colonies illégales en territoire palestinien. Ceci a eu pour effet de voler de larges portions du territoire palestinien parce que ce mur a été construit, à plusieurs endroits, loin de la ligne verte de 1967, à l’intérieurs des terres palestiniennes. Pour ce faire, des milliers de maisons de Palestiniens ont été détruites, avec bien souvent quelques minutes d’avertissement seulement pour évacuer les lieux.

Les conséquences de la construction du mur de séparation sur la ville de Jérusalem sont confirmées par un rapport des chefs de mission de l’Union européenne à Jérusalem-Est. Ce texte, relève, parmi d’autres, certains axes de la politique israélienne dans la ville sainte :

- le presque achèvement de la barrière autour de Jérusalem-Est, loin de la ligne verte (ligne de cessez-le-feu de 1967) ;

- la construction et l’expansion des colonies illégales, par des entités privées et par le gouvernement israélien, à l’intérieur et autour de Jérusalem-Est ;

- la démolition des maisons palestiniennes construites sans permis (qui sont presque impossibles à obtenir) -Source

Le racisme prend des formes étonnantes: Un bon nombre de villes, des autoroutes et écoles sont uniquement pour les juifs. Les Palestiniens ont des plaques d’immatriculation et cartes d’identité de différentes couleurs que les juifs. Les citations haineuses de la part d’importants personnages israéliens et sionistes abondent.

Ceci est donc le coeur du problème. Un peuple occupé militairement depuis 60 ans vivant à l’intérieur d’enclaves qui rendent impossible toute souveraineté et espoir d’avoir un État viable et reconnu par Israël. La cause des violations des droits humains en territoire palestinien provient des attaques et de l’occupation militaire continuelle d’Israël depuis sa création.

Voici ce que David Ben Gurion a lui-même a déclaré à ce propos:

« If I were an Arab leader, I would never sign an agreement with Israel. It is normal; we have taken their country. It is true God promised it to us, but how could that interest them? Our God is not theirs. There has been Anti – Semitism, the Nazis, Hitler, Auschwitz, but was that their fault ? They see but one thing: we have come and we have stolen their country. Why would they accept that? » — David Ben Gurion (the first Israeli Prime Minister) Quoted by Nahum Goldmann in Le Paraddoxe Juif (The Jewish Paradox), pp121.

APTOPIX MIDEAST ISRAEL PALESTINIANS

Antisémitisme

Avant que quiconque se fasse accuser d’antisémitisme en critiquant les politiques et agissements d’Israël (qui contrôle réellement cet État?) – qui ne sont pas endossés par plusieurs juifs d’ailleurs – nous devons retourner à la vraie signification de ce qui est sémite. La plupart des Juifs vivants en Israël sont de descendance Ashkenazi, qui eux, n’ont aucun lien génétique avec les Hébreux bibliques. Lorsque les sionistes ont mis en marche leur plan pour établir un état par force, dicté par leur enseignement du Talmud, ce qui va à l’encontre de la religion juive venant du Torah, ils ont eu besoin de créer un mythe justifiant l’existence du peuple Juif d’Israël pour prendre une partie du territoire des Palestiniens qui eux, tout comme les juifs arabes, SONT des descendants génétiques des Hébreux bibliques. Les Israéliens savent cela et ils ont essayé activement d’étouffer les évidences scientifiques pointant dans cette direction. L’ironie étant de voir ces Khazars convertis, qui ne sont pas de descendance sémite, accuser n’importe qui critique les agissements d’Israël d’antisémite. Les sionistes ne sont pas nécessairement juifs, comme le futur vice-président des États-Unis, Joe Biden, le prouve.

Conclusion

Pourquoi est-ce si difficile de simplement voir tous les pays du monde obéir aux même lois et conventions internationales? Pourquoi est-ce que Israël peut commettre 51 violations des cessez-le-feu sans être réprimandé par la communauté internationale? Pourquoi est-ce que des rabbins peuvent demander publiquement à ce que tous les Palestiniens, hommes, femmes, enfants et mêmes leurs bêtes soient tués, ou des politiciens proposer que les Palestiniens soient chassés de leur territoire? Pourquoi permettre à un État de défier plus de 100 résolutions de l’ONU et de posséder des armes de destruction massive comme des bombes atomiques clandestines sans aucune conséquence?

N’y a-t-il pas ce deux poids deux mesures intolérable dans toute cette histoire?

Beaucoup de questions lancées en espérant qu’elles trouvent des réponses. Il est primordial que les lois et traités internationaux s’appliquent à tous les États de façon uniforme, sinon, il n’y aura pas de loi du tout.

En terminant, je vous suggère cette excellente émission de radio web sur laquelle vous pourrez entendre votre humble serviteur en entrevue avec l’organisation Palestiniens et Juifs Unis (PAJU) pour mieux comprendre la question palestinienne dans toute sa dimension:

L’Autre Monde 21 août 2008
90 min / Radio de l’UQAM, CHOQ FM

PAJU – Palestiniens et Juifs unis – Palestinian & Jewish unity

«Palestiniens et Juifs Unis (PAJU) est une organisation des droits de la personne. Nous reconnaissons explicitement le droit du peuple palestinien à une existence nationale ainsi que le droit de ce peuple de vivre dans la sécurité. Nous sommes contre toutes violations des droits de l’Homme. Le PAJU a été fondé à Montréal par Bruce Katz, un juif canadien et par Rezeq Faraj un Canadien d’origine palestinienne. Bruce et Rezeq sont des amis depuis plus de 25 ans. Notre groupe est composé de juifs, de Palestiniens et d’autres Canadiens et Canadiennes de conscience. Nous travaillons ensemble pour la promotion de la paix au Moyen-Orient ainsi qu’à l’éducation du public concernant la question palestinienne.­»

Les 7 du Québec


Ce texte a été originalement publié sur Les 7 du Québec

5 réflexions au sujet de « Gaza et Israël: le droit légitime à la défense et quelques faits importants »

  1. A chaque nouveau dérapage, on révise notre géographie et histoire de la Palestine.

    On peut être anti sionniste(=courant politique favorable à la création d’un état juif en Palestine) sans être antisémite. La plupart des arabes sont d’ailleurs des sémites.

    Le bilan s’alourdit de jour en jour : 400 morts et 2000 blessés. 25% des victimes sont des civils.

    Diviser pour régner. L’occident et l’état hébreux joue sur cette division arabe depuis 60 ans. Beaucoup de tension induit de cette résolution britannique en 1947.

    On verra bien les actes d’Obama mais d’avoir choisi Madame Clinton, pro-israélienne affichée plus ses propos sur la guerre en Afganhistan me laisse penser que les premières erreurs vont arriver. A relativiser avec les énormes erreurs de Bush junior et les bétises d’un Mc Cain, gâteux.

  2. Je suis d’accord avec vous Paul, et Obama refuse de se prononcer sur les attaques… silence total. Avec Ramh Emanuel qui est de nationalité israélienne et américaine, pas certain du tout que Obama sera objectif dans son jugement.

    Bonne année à tous…

  3. La séquence de ces cartes synthétise l’histoire et les objectifs d’un État fondé en vertu des crimes.
    Ceux qu’ils ont des moyens pourraient, avec l’autorisation de centpapiers, de le répandre par tous côtés.
    Y aura-t-il une forme dont la direction de centpapiers entre en contact avec La Jornada, au Mexique pour reproduire là cet article ?

  4. Ping : La guerre est déjà là ! « MecanoBlog

  5. Ping : La Guerre est déjà là !