Génocide arménien : la grande hypocrisie et les mensonges français

Par Allain Jules

Juifs, Arméniens, Algériens, Rwandais, Camerounais et hop, une loi mémorielle ? La liberté de conscience et le droit de penser librement est inaliénable. Marre de la police de la pensée. Il n’appartient pas aux politiques de dire la vérité historique. Les députés français ont donc adopté, jeudi, la proposition de loi sur la négation des génocides, dont celui des Arméniens en 1915, malgré les menaces et l’indignation de la Turquie. Mais, il faut reconnaître que ce génocide existe. En revanche, ce n’est pas à la France d’en juger la portée ou de légiférer.

Nicolas Sarkozy, du haut de ses talonnettes, parle de la repentance que la France ne fera jamais en faveur des Algériens mais l’exige de la part des Turques sur le sort Quand les politiques veulent faire de l’histoire, il y a toujours des dérives à but électoraliste. Il faut maintenant que les autres Gouvernements se penchent eux aussi sur les génocides perpétrés par la France, d’Afrique en Asie. Ce serait logique. Mais, comme je l’ai toujours dit, les lois mémorielles (loi Gayssot, loi Taubira) doivent être supprimé.

Lire la suite de cette entrée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *