Iran vs Etats-Unis : Hugo Chavez tacle encore Barack Obama

 

Ahmadinejad et Chavez

Avec le même aplomb et le mépris qui va avec, les Etats-Unis ont annoncé que si l’Iran bloque le détroit d’Ormuz, ils réagiront par la force. Téhéran, qui fournit environ 450.000 barils par jour aux Etats membres de l’UE, a menacé de fermer le détroit d’Ormuz à la navigation si les puissances occidentales décrétaient un embargo sur ses exportations de pétrole. 35%, c’est le pourcentage de pétrole brut transporté par voie maritime dans le monde qui transite par le détroit d’Ormuz.

Alors que le président iranien a entamé dès dimanche au Venezuela, une visite régionale qui le mènera également à Cuba, en Equateur et au Nicaragua, Washington menace. Livia Acosta Noguera,  porte-parole du département d’Etat a déclaré qu’il n’était pas convenable qu’un pays quel qu’il soit se rapproche de l’Iran. Chavez, quant à lui, a déclaré  à la télévision que ces sorties américaines le faisait “rire”. 

M. Ahmadinejad commence par une réunion, ce midi avec son homologue vénézuélien. Il est accompagné d’une forte délégation de 100 personnes. Ce grand groupe comprend les ministres des Affaires étrangères, Ali Akbar Salehi, du Commerce, d’Industrie et des Mines, Mehdi Gazanfari, de l’Énergie, Majid Namju, et de l’Économie, Seyed Hosseini Shamsedin. Les travaux porteront sur le renforcement de la coopération bilatérale.  Des accords sont prévus dans le secteur touristique, commercial, scientifique, énergétique, environnemental, industriel, automobile et du logement… 

Hugo Chavez a ajouté: «Ils ne pourront pas dominer le monde. Oubliez-ça, Obama, oubliez-ça. Vous devriez plutôt vous concentrer sur les problèmes de votre pays, qui sont nombreux». N’a-t-il pas raison ? Il a poursuivi sa diatribe en arguant : «Nous sommes libres. Les peuples d’Amérique latine ne se mettront plus jamais à genoux sous la domination des impérialistes yankee». Ahmadinajad a quant à lui déclaré: “Nos relations avec les pays latino-américains sont très bonnes et doivent se développer. La culture des peuples de cette région et ses revendications historiques sont similaires aux exigences du peuple iranien “

Chavez, accusé par une certaine presse comme étant un guignol conspirationniste, ou encore comme un fou dont les “envolées tribuniciennes” sont ridicules, dérange. Quant la presse occidentale diabolise une personne, sachez que cette dernière compte, est dans le vrai. Considéré par ces papiers à choux comme “dictateur”, que peut-on dire de ceux qui veulent mettre le monde entier à leur pied, obéissant sans rechigner à leur diktat ?  Ce sont eux les vrais dictateurs.

Une pensée sur “Iran vs Etats-Unis : Hugo Chavez tacle encore Barack Obama

  • avatar
    10 janvier 2012 à 5 05 47 01471
    Permalink

    L’Empire décide des «bons» et des «méchants», écrit l’histoire après ses conquêtes.

    Hugo Chavez est un dictateur, mais il est élu démocratiquement, selon les principes bourgeois…

    Hugo Chavez a passé plus de 10 référendums, 14 au moins, avec l’aval du peuple, en mettant quelques fois son pouvoir dans la balance du vote, promettant sa démission en cas de défaite. Quel chef d’État international peut en dire autant? Certainement pas Obama, qui viole sa propre constitution en bafouant les droits des États-uniens! Certainement pas Stephen Harper, qui viole aux côtés des des États-uniens, les lois internationales de la guerre et les droits humains! Certainement pas Sarkozy, cet hypocrite ayant jusqu’à reçu des dons de la famille Kadhafi lors de sa campagne électorale! Certainement pas Cameron, ayant lui aussi participé à déjà, deux Coups d’État!

    Hugo Chavez n’a rien à leur envier! Rien! Les Yankee assassins, jaloux de cette démocratie, sont d’ailleurs derrière le Coup d’État raté de 2002! Ils ont financé le Coup, aidé les médias putschistes Globovision et RCTV à renverser l’opinion populaire par de mafieux mensonges, ils ont fait assermenté Carmona dans le temps de le dire, et se gonflent le torse, d’être de «véritables démocrates» en puissance! Faut le faire!

    Basta! Yankee de mierda! Continue Chavez! Vamos!

    Répondre
  • avatar
    10 janvier 2012 à 9 09 25 01251
    Permalink

    A’il y a des endroits où l’expression « dictature du peuple » peut avoir un sens c’est bien au Venezuela et en Bolivie. Dans les deux cas c’est le peuple qui porte au pouvoir des hommes qui ont suffisamment d’honnêteté pour répondre à ce qu’ils veulent et qui leur permettent de disposer en tout temps de leurs service. Ils sont soumis à des constitutions qui donnent au peuple le pouvoir d’expulser un Président ou tout autre élu de ses fonctions par voie référendaire. Dans les deux cas c’est le peuple qui impose sa volonté et ce sont les Présidents et les élus qui les mènent à terme.

    En ce sens, dire que Chavez est un dictateur, c’est oublier qu’il sert d’abord et avant tout, non pas ses quatre volontés, mais celles de son peuple majoritaire. N’est-ce pas là la démocratie en plénitude: le peuple au pouvoir?

    Harper, avec moins de 25% l’électorat canadien et moins de 38% des électeurs et électrices qui se sont rendus aux urnes, fait au Canada ce qu’il veut: guerre en Afghanistan, guerre en Libye, maintenant guerre au M.O. en union avec Israël. Il est curieux qu personne ne parle de dictateur….. De grâce…

    Répondre
  • Ping : Iran vs Etats-Unis : Hugo Chavez tacle encore Barack Obama | veneSCOPE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *