Islam – Martine Aubry amoureuse de Tariq Ramadan

 

J’ai envie de dire à Martine Aubry de parfois se taire pour éviter d’être ridicule. Mais pour qui se prend-elle ? Martine Aubry aime Tariq Ramadan de tout son cœur et du haut de sa « splendeur ». Elle l’adore « à donf » (« à fond » en verlan), comme le dirait quelqu’un, un djeun’s au parler franc et parfois très viril. Martine Aubry, Titine pour les intimes dont je ne fais pas partie, estime que son nom ne peut pas figurer aux côtés de celui de l’intellectuel suisse Tariq Ramadan, ou associé bien sûr, s’appuyant sans doute sur les mêmes prétextes fallacieux du « double langage » que personne n’a jamais démontré à l’encontre du Suisse, devrais-je dire, l’intellectuel musulman pour leur faire plaisir ? Que nenni !

Tout ça, pour ça ? Même pour une cause commune ? Là, je crois qu’elle est  au bout du rouleau, incapable d’exister par elle-même. En excluant à tour de bras dans des proportions qui frisent le ridicule, pour sûr, cette femme ne sera pas candidate aux primaires. Elle gardait la place au chaud pour le planqué de Washington, dont on cherche une action positive, en France, depuis 4 ans qu’il est au FMI. Comment fait-il pour monter dans les sondages en France, jusqu’à faire croire qu’on peut se passer des primaires alors qu’il ne peut même pas les gagner à moins que Ségolène Royal ne se présente pas ? Passons.

Revenons à Martine Aubry. C’est lorsqu’elle avait fait croire en l’antisémitisme de feu Georges Frêche, dont tout le monde connaissait l’amour immodéré –c’est le cas de le dire-, pour les juifs et Israël, que la France entière a découvert la malhonnêteté intellectuelle chez cette femme. On se souvient de cet épisode loufoque et comment elle avait joué d’hypocrisie, pour soutenir une machination à la mesure de l’indignation que cette histoire avait suscité, s’agissant de la « judéité » de Laurent Fabius qui n’a jamais porté Georges Frêche dans son cœur et vice versa. Georges Frêche, ripostant aux attaques de Laurent Fabius avait parlé de sa tête pas très catholique : affaire d’Etat médiatico-politique montée en boucle.

Martine Aubry se prend pour Dieu le père. Que veut-elle donc ? Qu’on supprime de la liste le nom de Tariq Ramadan ? Quel est ce sectarisme ? Du coup, on comprend tout de suite qu’elle stigmatise ceux vers qui ce débat est orienté, celui contre la communauté musulmane. Tariq Ramadan en tant que musulman, a bel et bien raison de signer une pétition. On apprend aussi que Laurent Fabius s’est retiré comme Aubry de la même liste en faveur  du retrait de ce débat nauséabond…

Finalement, quand Tariq Ramadan dira que le cheval blanc de Napoléon était blanc, Aubry et Fabius diront qu’il est noir. Une bien drôle de façon de défendre ses convictions. Encore faut-il qu’il ait vraiment des dogmes réels. Ces deux socialistes tombent encore une fois dans le piège islamophobe dressé par l’UMP qui crie au scandale parce que Tariq Ramadan a signé cette pétition. Diantre ! Quoi de plus normal ? Il y aurait de bons et de mauvais musulmans ? Au lieu de la fermer sur Ramadan et de protester de la mise sur pied de cette connerie, ces socialos stigmatisent à leur manière l’Islam et les musulmans, en s’en prenant à Tariq Ramadan. Nous voici dans un nouveau cycle nauséabond. Le PS ne tourne pas rond… mais en rond. Jean-François Copé a encore réussi son coup de bluff, aussi cynique qu’hypocrite.



FABIUS AUBRY SOPO s’excluent d’une pétition par inet

Une pensée sur “Islam – Martine Aubry amoureuse de Tariq Ramadan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *