Israël : arrogance, mépris, narcissisme

 

Mavi Marmara

Malheureusement, on dit : « La France attaque la Libye », incriminant tous les Français alors qu’il s’agit d’un seul homme qui a engagé la France dans une guerre injuste de re-colonisation. C’est aussi la même chose qui est dite avec Israël, alors qu’il s’agit uniquement des autorités de ce pays, et non les Israéliens. Comme je l’ai toujours dit, les maîtres chanteurs qui gouvernent Israël sont essentiellement des fascistes. Ces gens ne respectent même pas les millions de morts de l’holocauste, encore moins les survivants qui vivent pauvrement en Israël et parfois même privés de leurs revenus détournés.

Ne dit-on pas souvent que qui reconnait ses fautes se grandit ? Hé bien, Israël qui bénéficie d’un soutien inconditionnel des États-Unis méprise les autres pays. Des soldats Égyptiens sont tués: Israël regrette et refuse de s’excuser. Israël tue impunément des Palestiniens à Gaza avec l’opération disproportionnée « plomb durci », il parle de légitimité. Israël tue 9 Turcs de la flottille pour Gaza du Mavi Marmara, il refuse de s’excuser. La Turquie n’a finalement pas accepté cette arrogance et ce mépris des autres et a expulsé l’ambassadeur israélien.

Le 31 mai 2010, les commandos israéliens avaient pris d’assaut une flottille humanitaire international pour Gaza, tuant neuf ressortissants turcs. Les Nations Unies (ONU) ont mis en place une commission d’enquête pour étudier cet incident. Pour moi, c’est une faute. Il fallait simplement sanctionner Israël, même comme il ne respecte et n’a jamais respecté une seule sanction de l’ONU au lieu de mener une enquête ridicule.

Après cet incident, j’avais donné une interview sur la Radio suisse romande (RSR). J’avais dit en substance que, Israël a-t-il eu tort d’attaquer la flottille de la paix en partance pour Gaza. Pourquoi ? Simplement parce qu’il avait violé le droit international. Le reste n’est que verbiage vaseux, mensonge et chantage puisque, lorsque vous le dites, vous êtes accusé de tous les maux. Faisons parler le droit, laissons le reste dans les vestiaires et arrêtons la falsification qui consiste à dire qu’un tel est antisioniste, antisémite et tutti quanti. Je ne suis rien ni anti-israélien ni pro-israélien.  Suivez…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *