Jacques Vergès-Alliot-Marie: le clash

Un très grand comique camerounais disait dans l’un de ses sketchs, « un cadavre doit mourir ». Il s’agit de Jean Miche Kankan, qui, de son vivant, faisait l’unanimité dans toute l’Afrique.

Avec la tournée ivoirienne des papys flingueurs Dumas et Vergès, vous êtes sans doute au courant de la sortie de la ministre française des Affaires étrangères Michèle Alliot-Marie qui a trouvé ça pathétique, que dis-je, « bien triste », les deux compères, zélateurs (avocats) de Gbagbo, ont répondu fermement.

J’avoue, ça vole bien bas mais c’est ça la liberté d’expression sans véritablement franchir le Rubicon, non ? Bon, à vous de juger, chacun son avis. A mon humble avis, malgré le fait que Laurent Gbagbo soit aujourd’hui indéfendable, chacun est libre de faire ce qu’il veut.

J’ai pour principe la liberté totale d’expression sans invective. A cet effet, je considère que l’attitude de Laurent gbagbo est intrinsèquement immorale. C’est mon avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *