Joanne Marcotte et son Réseau Libâââârté-Québec

C’est en fin de semaine qu’aura lieu le lancement du « Réseau-Liberté Québec », un regroupement de la droite économique rassemblant une belle brochette d’idéologues, d’opportunistes, de carriéristes et de gens ayant l’apparence d’une santé mentale fragile. À RDI ce soir, on pouvait entendre Joanne Marcotte, la réalisatrice d’un torchon cinématographique intitulé « L’illusion tranquille » et qui dénonçait le « modèle québécois », prédire que ce mouvement marquerait la fin pour les « socialistes et les syndicats qui gouvernent le Québec ».

Bon, je ne sais pas trop pour vous, mais du côté sain de la pensée politique des trente dernières années, il n’y a pas eu grands socialistes qui ont gouverné le Québec ou le Canada. En fait, c’est exactement le contraire: depuis les premières désassurances dentaires péquistes de 1982, tous les gouvernements québécois ou canadiens ont été du côté droit du spectre politique. On a simplement à penser aux tentatives de privatisations du milieu des années 80, à l’enrichissement éhonté consenti aux entreprises du Québec Inc. (dont Vidéotron, qui était une « binerie sur la rive-sud », dixit Léo-Paul Lauzon, avant que l’État québécois ne l’engraisse), au déficit zéro de Lucien Bouchard, aux hausses de frais de scolarité, à la réduction des prestations de l’assurance-emploi, aux incroyables baisses d’impôts consenties aux mieux-nantis depuis une décennie et qui font que le Canada est un des pays développé ayant aujourd’hui les impôts les plus bas pour cette classe de citoyens.

On aurait envie d’être tendre avec les individus comme Joanne Marcotte. On voudrait les prendre dans nos bras et leur susurrer à l’oreille: « ne pleure pas, les méchants syndicats ne sortiront pas de dessous ton lit pour venir te manger pendant la nuit! ». Mais rien n’y fait. Qu’une personne déconnectée de la réalité comme cette Marcotte puisse s’exprimer publiquement, voilà qui est normal; ce qui l’est moins, c’est qu’il se trouve sérieusement des individus pour l’écouter et participer à son délire. Le Québec est autant dirigé par des socialistes que la Corée du Nord est un modèle de libre-entreprise. C’est du gros n’importe quoi.

D’un point de vue global, les pays qui ont le mieux réussi sont ceux qui sont équilibrés et qui dosent bien leurs mesures économiques. Ce ne sont pas – contrairement aux lubies de cette dangereuse ignorante – des pays qui ont un taux de syndicalisation plus faible ou qui ont effectué des coupes sauvages dans leur budget ou effectué des privatisations à outrance. Nous avons comme preuve l’Islande, techniquement en faillite après avoir suivi à la lettre les recettes de l’extrême-droite économique et que Miltron Friedman, un des gourous de la droite économique, qualifiait d’utopie réalisée. Nous avons également l’Irlande, qui ne s’en sort qu’à peine mieux, elle qui avait pourtant vu son taux de syndicalisation baisser de près de 10% en une décennie.

J’ai déjà écrit:

Si l’État-providence méritait d’être jeté aux poubelles, pourquoi ceux qui le maintiennent réussissent-ils à conserver une société cohérente, moins pauvre? Le Danemark, par exemple, est le pays industrialisé qui impose le plus lourdement ses mieux-nantis, et qui, selon une étude comparative du Luxembourg Income Study, possède le plus fort État-providence des pays industrialisés. Mais il s’agit également de celui dont la pauvreté de la population y est la plus faible. En fait, selon cette même étude, les probabilités qu’une personne en âge de travailler vive dans la pauvreté sont près de 17 fois plus élevées aux États-Unis, pays développé à l’État le plus faible, qu’au Danemark.

La vérité, c’est que les pays les plus évolués ont souvent un taux de syndicalisation plus élevé. On peut notamment parler de la Suède (près de 90%) et de la Finlande (près de 80%). En comparaison, le Québec, à quarante pourcent, fait piètre figure. Il faut le dire et le redire: syndicalisme et progression sociale vont main dans la main. Le Québec, un des territoires où la population était la plus pauvre pendant une grande partie du dernier siècle, s’est inscrit dans la modernité et s’est enrichi grâce à l’union de ses travailleurs. Les syndicats permettent cette union et ils incitent à une meilleure redistribution de la richesse permettant à l’ensemble de la société de devenir plus égalitaire, plus juste, plus prospère. Ce sont des outils démocratiques à l’origine de l’amélioration de la société. Ils nous enrichissent collectivement.

Or, le problème avec les Marcotte et autres extrémistes de droite de ce monde, c’est qu’ils croient pouvoir améliorer le Québec en s’attaquant précisément à sa classe moyenne syndiquée. On veut couper dans les services, s’attaquer aux travailleurs, couper dans une fonction publique déjà passablement amochée parce qu’on ne réengage qu’une personne à toutes les deux retraites, hausser les tarifs, mais jamais JAMAIS JAMAIS on n’ose proposer d’aller chercher l’argent là où elle est, c’est-à-dire dans les poches des mieux-nantis. Ce qu’on propose, dans les faits, c’est simplement une réorganisation dans la gestion des miettes d’une tarte rétrécissant d’année en année parce que nos gouvernements n’ont pas le courage de mieux imposer les entreprises et les plus riches.

Ainsi, pendant que les Péladeau et les Desmarais de ce monde déclarent des bénéfices de plusieurs milliards de dollars, on fait une syncope parce qu’un col bleu s’est endormi sur son lieu de travail ou qu’un fonctionnaire a pris congé le vendredi après-midi. C’est cela, la vision Marcotte et la vision Libâââârté-Québec. Le Québec est incroyablement riche, mais cette richesse qui se promène au-dessus de nos têtes ne doit pas nous appartenir. Non. Nous, on préfère taper sur la tête du travailleur qui allonge sa pause du matin.

Dans les années 50, les entreprises fournissaient près de 50% de la richesse de l’État, alors que ce n’est plus que près de 10% aujourd’hui (les contribuables devant participer pour le reste). Plutôt que d’avoir le courage de mieux imposer les entreprises et de lutter contre un libre-échange encourageant notre appauvrissement collectif par les délocalisations qu’il impose, on s’écrase et on se laisse piller. Alors que nous sommes ultra-riches, peut-être davantage que nous ne l’avons jamais été, on se la joue au profil bas et on veut couper « dans le gras » (des vies, des humains, des rêves brisés, voilà le gras!) plutôt que d’avoir le courage d’aller chercher la richesse là où elle se trouve.

Ce n’est donc pas le modèle québécois qui doit être jeté aux ordures, mais plutôt les idées arriérées de ces pleutres du Réseau Libââââtré-Québec qui, faute d’avoir les couilles de se battre pour une meilleure société pour l’ensemble des Québécois, légitiment des solutions économiques draconiennes ayant prouvé leur échec un peu partout dans le monde.

Louis Prefontaine

Cet article publié sur son site

42 pensées sur “Joanne Marcotte et son Réseau Libâââârté-Québec

  • avatar
    24 octobre 2010 à 9 09 45 104510
    Permalink

    Bonjour Louis Préfontaine.

    Je suis d’accord avec tout ce que tu nous dis ici.

    Mais quand je lis:

    « Ce n’est donc pas le modèle québécois qui doit être jeté aux ordures, mais plutôt les idées arriérées de ces pleutres du Réseau Libââââtré-Québec qui, faute d’avoir les couilles de se battre pour une meilleure société pour l’ensemble des Québécois, légitiment des solutions économiques draconiennes ayant prouvé leur échec un peu partout dans le monde. »

    Je suis porté à te demander quelle différence entre ce « Réseau Libââââtré-Québec  » et les gens en place actuellement?

    Personnellement, je ne vois personne avec les « couilles pour se battre pour une meilleure société pour l’ensemble des Québécois ».

    Peut-être peux-tu me renseigner?

    Amicalement

    André Lefebvre

    Répondre
  • avatar
    24 octobre 2010 à 10 10 51 105110
    Permalink

    Je ne vois personne. Même à l’horizon. Avec les communications modernes, la corruption peut de déplacer assez vite pour garder toujours une « majorité effective » des structures organisées – incluant les syndicats et les partis « revolutionnaires » ! – du côté du pouvoir.

    Il n’y a que deux façons d’en sortir: 1) le triomphe de l’irrationalité – et le remede pourrait être pire que le mal !-, ou 2) une anarchie spontanée, amenant au pouvoir après quelques troubles l’armée et un « homme providentiel ». Pas mieux ? Un peu mieux, tout de même, car la démocratie est le système naturel dans une société complexe. Apres un pouvoir totalitaire de quelques années, une vraie démocratie pourrait naître. Peut-ëtre. C’est aujourd’hui le moindre mal.

    Pierre JC Allard

    Répondre
  • avatar
    24 octobre 2010 à 11 11 10 101010
    Permalink

    Décidément ce site est une mine d’or : il suffit de vous lire pour comprendre le Canada que je connais mal et vous faire comprendre ce qui se joue dans mon pays :nous en avons suffisamment bavé et nous disons stop à ce type de politique et aux dangereuses marionnettes qui les mettent en branle …

    Voici une analyse qui me fait rire aux larmes :

    http://www.dailymotion.com/video/xevqi5_le-declin-de-la-france-analyse-par_news

    TK.

    Répondre
  • avatar
    24 octobre 2010 à 11 11 59 105910
    Permalink

    C’est vraiment pas drôle…et j’en rie encore. 😀

    Je veux m’organiser pour capter cette chaîne télévisée chez moi. Je vais devoir apprendre le Mandarin; mais c’est devenu indispensable pour connaître exactement ce qui se passe dans notre société occidentale.

    Par contre, je n’ai pas vraiment vu la grosseur du cerveau qui est indiqué. Est-ce petit ou très petit? :-S

    Amicalement

    André Lefebvre

    Répondre
  • avatar
    24 octobre 2010 à 13 01 39 103910
    Permalink

    Comme la kékette du Sournois ! 😉

    Répondre
    • avatar
      24 octobre 2010 à 19 07 16 101610
      Permalink

      Pour ceux qui ne connaissent pas Joanne Marcotte et sa critique du modèle social -démocrate québécois, vous n’avez qu’à regarder son documentaire. Ensuite vous verrez le pourquoi d’un mouvement comme le Réseau Liberté-Québec

      Illusion Tranquille (Partie 1)
      envoyé par LeRationnel. – L’actualité du moment en vidéo.

      Illusion Tranquille (Partie 2)
      envoyé par LeRationnel. – Regardez les dernières vidéos d’actu.

      Illusion Tranquille (Partie 3)
      envoyé par LeRationnel. – L’info internationale vidéo.

      Illusion Tranquille (Partie 4)
      envoyé par LeRationnel. – Regardez les dernières vidéos d’actu.

      Illusion Tranquille (Partie 5)
      envoyé par LeRationnel. – L’actualité du moment en vidéo.

      Répondre
      • avatar
        24 octobre 2010 à 19 07 53 105310
        Permalink

        Personnellement, je déteste les vidéos. On ne peut pas les analyser comme un texte et les intonations qui sont évidemment émotives, nuisent à l’analyse rationelle.

        À peu près comme un vendeur de « balayeuse » qui m’écrit, comparativement à celui qui vient me faire une démonstration.

        Je risque d’acheter une « machine » inutile ou disfonctionnelle.

        Amicalement

        André Lefebvre

        Répondre
      • avatar
        25 octobre 2010 à 2 02 13 101310
        Permalink

        Vraiment c’est génial ! (I)

        Comme je vous le disais , je ne connais pas les problèmes politiques du Canada en général , et du Québec en particulier…

        J’ai de vagues souvenirs de Mr Trudeau qui ne faisait pas l’unanimité …Mais serais bien incapable de développer . j’ai du chemin à rattraper .

        J’ai donc découvert ces vidéos , en prenant au hasard la seconde , sans a priori , et sans connaître l’orientation politique des intervenants et surtout des financeurs de cette émission .

        J’ai regardé en m’abstrayant du contexte canadien . Ca aurait pu être une émission islandais, suédoise , espagnole , irlandaise ,allemande , etc ,c’était pareil et je me suis fixé sur l’argumentaire .

        A mes yeux ,les analyses paraissent justes , les arguments assez convaincants ,mais je ne sais pas où ils veulent en venir …(Je n’ai regardé que cette seconde vidéo .)

        Que les jeunes générations se sentent flouées par toutes les dépenses passées et présentes , qui ne profitent qu’aux classes moyennes ou riches , baby boomer et qu’elles redoutent d’en avoir à payer la note ,ça se comprend largement .

        Le problème est que ces décisions politiques ont été prises par des politiques , soucieux, je le suppose de leur clientèle et prenant comme partout des décisions à court terme , en peu dans l’urgence , la tête dans le guidon…

        Et que comme partout les gens qui les ont élu , je suppose , n’ont pas eu leur mot à dire .

        Et pourtant d’autres voies sont possibles…

        Prenons les dépenses de santé par exemple :le coût humain est incompressible :il faut des soignants qualifiés pour s’occuper des personnes âgées , handicapées ,séniles .

        Car il faut ( les aider à s’)faire leur toilette ,les habiller ,les nourrir ,prendre leur traitement, etc ,et aussi s’occuper d’un certain bien être en les écoutant et en échangeant quelques paroles .

        Et pourtant partout sauf dans les pays nordiques , c’est souvent sur ce poste que l’on tente de faire des économies en diminuant le nombre de ces acteurs de terrain et en limitant leurs rémunérations .

        Par contre les cadres , les médecins sont peu concernés .

        Surtout quand on réalise les bénéfices immenses des laboratoires pharmaceutiques sur l’ensemble des médicaments fabriqués , quelques nouvelles molécules coûteuses, sans évaluation pointue de leur efficacité ,mais parfois un progrès réel,et souvent la reprise d’une molécule de base ,connue dont les effets ont été largement démontrés,et la masse des médicaments traditionnels, on peut se demander dans quelles mains va réellement l’argent dépensé .

        Et qui fait pression pour que les choses soient ainsi .

        Car je suis persuadé que sur le poste médicament par exemple , il y a moyen de produire quantité de médicaments à bien meilleur prix .Les progrès techniques dans les usines pharmaceutiques, mécanisation , robotique, etc , sont là comme partout , immenses .

        Il en est de même avec la santé confiée de plus en plus au secteur privé au nom de la libéralisation , où l’on feint d’ignorer que son but n’est pas de rendre le meilleur service , mais d’en tirer le maximum de bénéfices , certes en optimisant la gestion , en interne , avec un management adéquat.

        Qui paie véritablement , qui va payer , qui fabrique les dettes ?

        TK.

        Répondre
  • avatar
    25 octobre 2010 à 10 10 41 104110
    Permalink

    Ça, c’est une des pires et plus perverses tentatives de tromper la population qui a été faite au Québec. Subversion totale, subtile et dangereuse. Je vais y revenir sous peu, dans les semaines à voir. Louis Préfontaine n’a même pas commencé à effleurer la surface de cette affaire.

    C’est une perversion sans nom et j’ai bien peur que bien des Québécois vont devenir des idiots utiles (useful idiots) et tomber dans la trappe la face première.

    Posez-vous des questions, chers frères et soeurs du Québec…

    Répondre
    • avatar
      25 octobre 2010 à 14 02 58 105810
      Permalink

      Monsieur Marginean, vous avez parfaitement raison. Adolf Hitler et l’Allemagne vous en témoignent.

      Les Québécoises et et les Québécois ne doivent pas se plier aux dogmes de ces libertariens. Faits après faits, les preuves ne cessent de s’accumuler pour mettre fin au capitalisme, et ne surtout pas aller plus loin encore.

      Le RLQ n’est qu’un ramassis de valets de la bourgeoisie, des putes à bourgeois, des mercenaires. Des gens aux intérêts égoïstes, l’Allemagne a fait l’erreur…

      Répondre
      • avatar
        25 octobre 2010 à 15 03 07 100710
        Permalink

        Ouf, ce n’est pas qu’une question de libertariens, croyez-moi, si ce n’était que ça, ce serait du gâteau. On nous prépare tout un coup de cochon, une trahison, une subversion. Je vous reviens sur ça dans pas très longtemps. Donnez-moi quelques semaines pour préparer la riposte, car riposte, il y aura. Je suis profondément troublé par toutes les implications de cette affaire… 🙁

        Répondre
        • avatar
          25 octobre 2010 à 21 09 09 100910
          Permalink

          Ah oui, les zigotos libertariens ! (N)

          Ils tapent l’incruste partout , dans tous les pays ,et envahissent les blogs.

          Ce sont des fous furieux qui aiment tellement la liberté qu’effectivement qu’ils nous l’imposeraient à la manière Pinochet ! En attendant leurs références c’est M.Thatcher , R.Reagan et tous les anciens dictateurs d’Amérique Latine : -O …

          Et puis si tu essaies de discuter avec eux ils te coupent le micro ou enlèvent tes commentaires !

          Ben oui ,c’est ça la liberté ! :-S

          A les lire notre président actuel par exemple serait un bolchevique , véridique , car son action passe par l’état .

          L’état ! Leur plus grand ennemi qui ne fait que dévorer leurs économies !

          On se demande où ils vont chercher des choses pareilles ! Comme les fonctionnaires justement au service de l’état : leur bête noire ! Tous des nuisibles !

          Concurrence partout

          Ces gens là ont la rhétorique façon témoin de Jéhovah en plus collante.

          Je pense qu’effectivement ils sont très dangereux car ils sont pour un capitalisme encore plus décomplexé ! 🙁 :
          pas d’état , que du capital et de la concurrence …

          Il est évident que si l’on laisse faire les choses et le renard dans le poulailler , nous allons fatalement connaître le paradis sur terre ! :-[

          Ils ne savent pas ce qu’est le bénévolat ! Tout pour le $ encore le $ avec une louche de $ ! (oui, c’est lassant)

          Pour eux la solidarité est une chose obscène :chacun pour sa gueule et si un escroc quelconque gagne cent fois le salaire d’une infirmière c’est qu’il le vaut bien .

          Donc plus d’impôts :t’as des mouflets qui doivent aller à l’école : tu paies ! T’es vieux et tu as besoin de te faire opérer : tu paies . Eux sont pas d’accord pour raquer avec les autres !

          Cela dit ces allumés ont toujours existé et leurs appareils ou partis été financés par le gotha mondial .

          On se demande bien pourquoi ! 😀

          Cdt . TK. (8) (8)

          Répondre
        • avatar
          26 octobre 2010 à 6 06 56 105610
          Permalink

          J’ai hâte François! Allez, on se presse! 😛

          Répondre
  • avatar
    25 octobre 2010 à 14 02 59 105910
    Permalink

    @ André Lefebvre

    «Je suis porté à te demander quelle différence entre ce « Réseau Libââââtré-Québec » et les gens en place actuellement?»

    Cher André, les gens en place actuellement appliquent aussi le capitalisme, moindre disent les libertariens. Alors, le RLQ propose donc de faire pire encore… C’est assez pour moi, comme valeur commune des deux parties, de privilégier la bourgeoisie, moindrement, ou totalement.

    Le RLQ est le ramassis des plus serviles et dociles valets québécois de la bourgeoisie. Ils se vendent aux plus offrants, ce sont, effectivement, des putes à bourgeois. Ils se prostituent l’idéologie, allant en sens commun des intérêts de la bourgeoisie. Celle-ci les arrose de capital pour la tâche, bien entendu. D’autre, comme Philipe David et le disciple de King James, le font de façon fanatique, par simple aliénation.

    «Personnellement, je ne vois personne avec les « couilles pour se battre pour une meilleure société pour l’ensemble des Québécois ».»

    C’est que, comme bien d’autres, vous refusez de voir. Je vous donne un indice, c’est un parti qui n’a jamais eu toute la visibilité du RLQ et ce ramassis de lèche cul de bourgeois, et qui n’est toujours pas invité au match des élus à Radio-Cadenas.

    @ monsieur Allard

    «Je ne vois personne. Même à l’horizon. Avec les communications modernes, la corruption peut de déplacer assez vite pour garder toujours une « majorité effective » des structures organisées – incluant les syndicats et les partis « revolutionnaires » ! – du côté du pouvoir.»

    D’où le nécessaire alors, de faire la révolution, c’est-à-dire un changement qualitatif de la structure même. C’est bien ce que vous dites monsieur Allard? Mais les partis révolutionnaires ne prennent pas toujours le pouvoir vous savez, ils servent parfois, au tout début, à canaliser les idées, à imposer les débats idéologiques, etc..

    Quant aux syndicats, donnons-leur les outils scientifiques pour faire des gains. S’il n’y a que capitalisme, syndiqués ou non doivent composer avec ce fait. La structure même est pourrie. Alors faisons table rase, et installons la nôtre.

    «Pas mieux ? Un peu mieux, tout de même, car la démocratie est le système naturel dans une société complexe. Apres un pouvoir totalitaire de quelques années, une vraie démocratie pourrait naître. Peut-ëtre. C’est aujourd’hui le moindre mal.»

    Vous avez raison. À Cuba, il va y naître une véritable démocratie je crois. Celle des conseils populaires et ouvriers, etc.., celle des soviets, ironiquement. Au Québec, le RLQ n’a aucune chance d’imposer une dictature, ils ne forment pas la majorité, les «bolcheviks» en russe.

    Les prolétaires pourraient installer la leur également, mais ils ne sont pas organisés.

    @ mon préféré

    «Pour ceux qui ne connaissent pas Joanne Marcotte et sa critique du modèle social -démocrate québécois, vous n’avez qu’à regarder son documentaire. Ensuite vous verrez le pourquoi d’un mouvement comme le Réseau Liberté-Québec»

    On la connait, elle se tient avec l’apologiste du régime de Pinochet. Éric Duhaime. Et fricote avec un populiste crasse qui dépend des prolétaires qui s’abrutissent à l’écouter sur une radio pirate, pour continuer de vivre et de pouvoir livrer bataille contre le bon sens. Elle se tient aussi avec des pourritures comme Brassard, fier promoteur des crimes de guerre israéliens et états-uniens dans les pays qu’ils envahissent. Une équipe de champion quoi! On ajoute à ça un imbécile de la Beauce, qui ne trouve rien de mieux que de mentir à ses élus sur le nombre de plaintes concernant les longs questionnaires du recensement, ou qui laisse les documents secrets du Canada chez sa copine, ex-blonde d’un membre des Hells’Angels, et encore, qui ne trouve pas mieux que de donner des Joe Louis aux soldats canadiens en pleine campagne d’occupation illégitime d’un pays en vue d’y maintenir la dictature d’Hamid Karzaï et d’y piller les richesses gazières, tout en protégeant l’oléoduc des pays de l’OTAN.

    On la connait, Jojo Marcotte, qui prédit la mort du socialisme au Québec, et des syndicats. Pas fort… Mais elle épouse beaucoup de valeurs également.

    En passant, j’y étais en fin de semaine. En face. Les quelques dizaines… Il y avait la présence de la «droite morale» aussi, contrairement à ce que prétendait aux médias madame Marcotte. Les p’tits crânes rasés du RLQ nous regardaient de travers et nous insultaient…

    Autre chose, l’illusion tranquille, c’est un torchon idéologique dépourvu de fait, de preuve et de réalité. Ce n’est qu’un ramassis de chimères, maintes fois répétées, même après les ratées semblables dans le monde entier. Revenez donc sur Terre, dans le vrai monde qui souffre de vos dogmes à la con.

    Oh! Et un p’tit cadeau pour Philippe David et les davidiens du site! http://www.progressive-economics.ca/2010/10/24/taxes-economic-growth/

    Répondre
    • avatar
      25 octobre 2010 à 15 03 34 103410
      Permalink

      @ Sylvain Guillemette

      @ mon préféré

      «Pour ceux qui ne connaissent pas Joanne Marcotte et sa critique du modèle social -démocrate québécois, vous n’avez qu’à regarder son documentaire. Ensuite vous verrez le pourquoi d’un mouvement comme le Réseau Liberté-Québec»

      On la connait, elle se tient avec l’apologiste du régime de Pinochet. Éric Duhaime. Et fricote avec un populiste crasse qui dépend des prolétaires qui s’abrutissent à l’écouter sur une radio pirate, pour continuer de vivre et de pouvoir livrer bataille contre le bon sens. Elle se tient aussi avec des pourritures comme Brassard, fier promoteur des crimes de guerre israéliens et états-uniens dans les pays qu’ils envahissent. Une équipe de champion quoi! On ajoute à ça un imbécile de la Beauce, qui ne trouve rien de mieux que de mentir à ses élus sur le nombre de plaintes concernant les longs questionnaires du recensement, ou qui laisse les documents secrets du Canada chez sa copine, ex-blonde d’un membre des Hells’Angels, et encore, qui ne trouve pas mieux que de donner des Joe Louis aux soldats canadiens en pleine campagne d’occupation illégitime d’un pays en vue d’y maintenir la dictature d’Hamid Karzaï et d’y piller les richesses gazières, tout en protégeant l’oléoduc des pays de l’OTAN.

      On la connait, Jojo Marcotte, qui prédit la mort du socialisme au Québec, et des syndicats. Pas fort… Mais elle épouse beaucoup de valeurs également.

      En passant, j’y étais en fin de semaine. En face. Les quelques dizaines… Il y avait la présence de la «droite morale» aussi, contrairement à ce que prétendait aux médias madame Marcotte. Les p’tits crânes rasés du RLQ nous regardaient de travers et nous insultaient…

      Autre chose, l’illusion tranquille, c’est un torchon idéologique dépourvu de fait, de preuve et de réalité. Ce n’est qu’un ramassis de chimères, maintes fois répétées, même après les ratées semblables dans le monde entier. Revenez donc sur Terre, dans le vrai monde qui souffre de vos dogmes à la con.

      Avez-vous d’autres arguments qu’un ramassis d’attaques ad hominem? Revenez nous voir lorsque vous aurez de véritables arguments. Ou allez-vous faire comme M. Parent contre M. Duhaime cet après-midi et juste quitter en disant que nous disons n’importe quoi?

      Répondre
      • avatar
        26 octobre 2010 à 7 07 07 100710
        Permalink

        Oui, c’est une pute à bourgeois, comme vous et vos semblables.

        Des arguments? Je vous en ai déjà soumis des tas, au contraire de vous. Et vous nous mettez des vidéos dépourvues d’argument, que c’est ironique!

        L’illusion tranquille est un ramassis de «nous on le sait, pas vous», «on est lucides, vous êtes tarés», «les socialistes ne savent pas compter, nous oui», etc.. Il n’y a rien dans ce torchon qui vaille la peine d’être discuté. D’ailleurs, lancez un seul débat avec les âneries de ce torchon et vous verrez que cela nous mènera nulle part.

        Et non, je ne partirai jamais, vous le savez bien! Et entre vous et moi, je crois détenir le record d’arguments fournis, en longueur comme en largeur! Vous vous réfugiez toujours dans les mêmes zones grises, les libertés individuelles, etc.., lorsque vous êtes accolé au mur de vos contradictions. Sinon, ce sont les insultes.

        Monsieur Duhaime est incapable de venir ici même en débattre, tout ce qu’il sait faire, c’est parler parmi 450 tatas qui ne savent pas faire la différence entre ce qu’«ils pensent» et ce à quoi ils croient, et les faits.

        Duhaime est également un apologiste de Pinochet, c’est un autre fait dérangeant pour plusieurs, qui ne vous dérange point. Si j’étais, moi, promoteur du stalinisme, vous vous en prendriez à moi sur ces points. Mais pour Duhaime et Pinochet…

        Pourquoi n’êtes-vous pas venu, vous, nous rencontrer l’«après-midi», de l’autre côté de la rue? C’était gratuit! Ça ne coûtait pas 20$! Mon camarade est allé vous voir, des vrais sectaires me disait-il! Il a gaspillé 20$ dans votre secte, pas croyable…, mais je lui pardonne. Ça nous a bien servi!

        Répondre
        • avatar
          26 octobre 2010 à 7 07 09 100910
          Permalink

          Duhaime est un raté, et sans le Péladeau, il ne servirait à rien dans notre société. Il peut bien mourir, rien à branler.

          Répondre
  • avatar
    25 octobre 2010 à 15 03 01 100110
    Permalink

    Euh…, en passant Louis, excellent texte! J’allais en faire un, mais je vais devoir dévier vers un autre aspect de ce groupe de débiles! Merci pour le bon billet Louis!

    Répondre
  • avatar
    25 octobre 2010 à 16 04 45 104510
    Permalink

    Je crois que le RLQ est l’embryon d’un rassemblement qui pourrait définir le volet « libertaire » d’un changement radical de la société. Ce changement radical ne sera fonctionnel, cependant, que si on définit aussi le volet « solidaire » qui doit l’équilibrer. C’est à gauche qu’on manque d’inspiration.

    Le premier resultat d’un synthèse opérationnelle, c’est « un travail et un revenu garanti pour tout le monde. » La démocratie, helas, n’y arrivera pas.

    PJCA

    Répondre
    • avatar
      26 octobre 2010 à 7 07 11 101110
      Permalink

      Je ne malheureusement pas d’accord avec vous, et le RLQ n’a rien inventé. Ce ne sont, encore une fois, que répétitions d’ouvrages sectaires d’antan.

      Et non, ce ne sera pas le début de quoique ce soit. Je ne me laisserai jamais imposer cette idéologie de merde. Vous rêvez en couleur.

      Répondre
      • avatar
        26 octobre 2010 à 7 07 29 102910
        Permalink

        Je ne sais pas pourquoi vous voyez en ce mouvement sectaire, qui s’accroche aux élites, une seule solution à nos maux. À mon avis, ils sont la source de nos maux, et tentent de nous vendre le vaccin contre le virus qu’ils ont créé eux-mêmes.

        Vous parlez souvent de la nature humaine, et bien je crois que l’égoïsme n’en fait pas vraiment partie, qu’il est relatif à un conditionnement allant en ce sens. L’égoïsme ne fait pas partie de la nature humaine monsieur Allard. Ôtez-vous cette idée de la tête je vous prie…

        Répondre
        • avatar
          26 octobre 2010 à 13 01 55 105510
          Permalink

          Je ne suis pas fâché contre vous monsieur Allard, ne considérez jamais mes propos comme personnels. Je ne vous considère pas comme un ennemi, ni comme un adversaire. Mais je ne suis pas d’accord avec vous sur ce point et je ne peux rien concéder au parasitisme, que les conditionnements qu’il a conditionné.

          Ce n’est pas le parasitisme qui crée les innovateurs. Ce n’est pas lui non plus, qui crée la valeur ajoutée, l’offre et la demande. Le parasitisme ne sert absolument à rien.

          Qu’il y ait des incitatifs, ce serait discutable sur bien des aspects. Mais que ces incitatifs se dessinent entre autre, pour ne prendre que celui-là comme exemple, en droit divin d’exploiter le labeur d’autrui, là je ne suis pas d’accord.

          L’exploitation de l’être humain par l’être humain assez duré. L’humanité doit grandir, si elle veut créer une nouvelle société. Elle doit s’émanciper et se défaire de ce carcan fossile, qu’est le salariat.

          Personne ne peut démentir mes dires sur les conditionnements apportant leurs lots de conditions, donc, sur le fait qu’il existe des conditionnements bien précis, autre que le mérite, l’effort ou le sacrifice, pour expliquer les conditions nanties d’une minorité de l’humanité, au détriment de sa majorité en étant exploitée.

          Il est grand temps de le faire ce bond, et de ne pas se laisser prendre au jeu des intégristes du ô Kapital. (Ils sont comme les intégristes islamistes, ceux-là. Rappelez-vous Pinochet, dont un célèbre membre du RLQ a fait l’éloge.)

          Renversons l’État bourgeois démocratiquement d’abord, en votant pour Québec solidaire, seule réelle alternative aux intégristes du RLQ et aux habituels amis de la mafia du Québec! Ensuite, défendons nos intérêts du mieux que l’on peut, et dotons le Québec d’une armée capable de défendre ses lignes, après avoir privilégié tous les services sociaux, bien entendu… Et merci bonjour la racaille! Et les libertariens auront bien raison de dire que le ô Kapital se pousse des socialistes, puisque c’est la racaille qui le détient!

          Ah ces libertariens…

          Répondre
  • avatar
    26 octobre 2010 à 0 12 11 101110
    Permalink

    quelle pouffe celle-là…
    Vous avez vu son « film »? Si vous le voyez, brûler votre copie, faudrait pas exposer des gens influençable à autant de faussetés, de saleté et de n’importe quoi…

    RÉSEAU LIBERTÉ-QUÉBEC et nouveau mouvement/parti FORCE QUÉBEC
    Complétez cette liste de membres et sympathisants avec ce que vous pouvez y apporter, si ça vous tente.

    * François Legault (Force Québec, ex-ministre de la santé PQ, déséquilibre fiscal)

    * Joseph Facal (Force Québec, ex-PQ, faux nationaliste, sioniste)

    * Normand Legault (intéressé par Force Québec, homme d’affaires, ancien PDG du Grand Prix de MTL)
    * Charles Sirois (intéressé par Force Québec, homme d’affaires)
    * Gaétan Barrette (intéressé par Force Québec, président de la Fédération des médecins spécialistes)

    * Eric Duhaime (fondateur du RLQ, ex-conseiller de Dumont, « RLQ = Tea Party sans le conservatisme social », connaît Teneycke depuis 20 ans! contriobuteur au blog Les analystes)

    * Joanne Marcotte (fondatrice et porte-parole du RLQ, pro-PPP, « RLQ = Institut du Nouveau Monde de la droite », so film: « L’illusion tranquille »)

    * Ian Sénéchal (fondateur du RLQ, ex-candidat ADQ, admin du blog Les analystes)

    * Roy Eappen (fondateur RLQ, monarchiste catho conservateur, admirateur de Conrad Black, « RLQ = think tank conservateur de l’ouest Manning Center for Building Democracy »)

    * Gérard Laliberté (??)

    * Guillaume S. Leduc (ancien directeur des communications de la Commission des jeunes de l’ADQ, contributeur au blog d’Eric Duhaime « Les analystes »)

    * Jacques Brassard (ex-PQ, ex-ministre de l’environnement, climatosceptique, sioniste)

    * Pierre-Marc Johnson (ex-PM, PQ, appui à Bachand)

    * Gérard Deltell (chef ADQ)

    * Eric Caire (ex-ADQ, député indépendant de La Peltrie)

    * Marie Grégoire (ex-ADQ, Club des ex, « RLQ = SPQ libre de l’ADQ »)

    * Mario Dumont (« RLQ = bonne chose », il offre de les conseiller)

    * Michael Fortier (CONserviteur, pro-guerre)

    * Maxime Bernier (CONserviteur, climat, libertarien)

    * Preston Manning (CONserviteur, croit en le RLQ)

    * Raymond Bachand (PLQ, ministre des finances)

    * Monique Jérome-Forget (PLQ, ministre des finances)

    * Les Lucides (Lulu Bouchard, Joseph Facal, Pierre Fortin, Robert Lacroix, Sylvie Lalande, Claude Montmarquette, André Pratte, Denise Robert, Jean-Claude Robert, Guy Saint-Pierre, Marie Saint-Pierre, Denise Verreault)

    * Pierre Fortin (prof, analyste, économiste, finances publiques , « déficit zéro et équilibre budgétaire »)

    * Claude Montmarquette (professeur émérite en économie de l’Université de Montréal et titulaire de la Chaire Bell-Caisse de dépôt et de placement en économie expérimentale (CIRANO))

    * Guy Saint-Pierre (économiste, homme d’affaires important et récipiendaire de nombreux prix)

    * Robert Lacroix (prof de science économique, membre du CIRANO, institut de recherche en économie et en politiques publiques de Mtl.)

    * Jean-Claude Robert (prof, historien, urbanisme, membre de la société royale du Canada)

    * Denise Verreault (femme d’affaire, Groupe maritime Verreault)

    * André Pratte (Gesca)

    * Sylvie Lalande (admin de sociétés québécoise, marketing, Amen media, 1re VP communications et marché consommateur Québec chez Bell Canada)

    * Frédérick Têtu (analyste, un des dix interviewés dans le film de Marcotte)

    * Reynald Du Berger (analyste sur le blog de Sénéchal, climat)

    * Pierre Simard (défend une vision libérale du rôle de l’État, les libertés individuelles, le marché libre et la réduction de la taille de l’État. Il se spécialise notamment dans la théorie des choix publics, discipline qui applique la théorie économique à la politique. Depuis plusieurs années, il critique l’inefficacité du secteur public dans des quotidiens du Québec.)

    * Ezra Levant (Toronto Star, QMI = Québécor!, juif islamophobe, partisan des sables bitumineux et gaz de schiste)

    * Adam Daifallah (National Post)

    * Tasha Kheiriddin (National Post, co-auteur avec Daifallah de « Rescuing Canada’s Right: Blueprint for a Conservative Revolution »)

    * Pierre-Karl Péladeau (Quebecor, Sun Media)

    * Kory Teneycke (VP de Quebecor, ex-dir. Sun TV News remplacé par Lavoie, connaît Duhaime depuis 20 ans!)

    * Luc Lavoie (dir Sun TV News, porte-parole de Sun Media, ancien conseiller de Mulroney)

    * Tea Party (Murdoch, Koch, FOX, CFR, influence au Canada via la CIA?)

    * Sylvain Bouchard (Radio X)

    * Jeff Fillion (ex-Radio X, RadioPirate sur internet)

    * Dominic Maurais (CHOI)

    * Myriam Ségal (Saguenay, radio)

    Un parti qui pue la CIA, le CFR et Wall Street…

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Réseau_liberté_québec
    Déjà la page wikipedia est à jour, le jour même de leur conférence du 23 oct… Ils sont vite sur leurs patins… Certaines critiques qu’on y trouve sont néanmoins intéressantes.

    Répondre
    • avatar
      26 octobre 2010 à 8 08 03 100310
      Permalink

      Un tas de trous de cul, serviteurs du ô capital, et des bourgeois!

      Répondre
  • avatar
    26 octobre 2010 à 2 02 03 100310
    Permalink

    Ce qui me terrifie c’est que toute critique à l’endroit du RLQ et de Force Québec venant de la GAUCHE constituera, au yeux des futurs électeurs de ce parti de droite en gestation, une raison de plus pour y adhérer… Ils provoquent la gauche, ils haïssent la gauche, donc si la gauche est contrariée et leur tombe dessus avec grande colère, cela va en fait encourager ces fiers droitards et les conforter dans le sentiment qu’ils sont sur la bonne voie. Une désapprobation venant de la gauche (l’ennemi désigné par le RLQ et FQ) conforte leur identité de droite, puisque c’est justement de la gauche qu’ils essaient de s’éloigner le plus possible. Si l’on dénonce ces sinistres intégristes du Grand Capital en s’associant à la gauche, on joue leur jeu.

    Pour éviter cela, il faut veiller à ce que les critiques contre le RLQ et FQ ne viennent pas seulement de la gauche et ne soient pas associées seulement à la gauche. Nous devons défendre notre VRAI mouvement à nous pour la vérité et la liberté, et en même temps défendre ceux que cette néo-droite en pleine croissance désigne comme boucs émissaires (=la gauche), tout en veillant à ne pas jouer leur jeu (éviter les arguments trop de gauche), et enfin surtout –cela va sans dire– ne pas se laisser ensorcelé par leurs funestes chants de sirènes aux airs de « Liberté » et de « solutions d’austérité économiques ».

    Cela dit, mes sympathies sont de gauche dans le système politique et l’état économique actuel. Les suggestions que j’ai formulées précédemment ont été mûries en terme de réflexion stratégique et non pas doctrinale.

    C’est subtil, mais c’est ce genre de « game » qui se joue en politique.

    Répondre
    • avatar
      26 octobre 2010 à 8 08 02 100210
      Permalink

      Et cher Druide, je veux bien, moi, ne pas jouer leur jeu, mais les réponses à leurs dogmes, sont d’idéologie de gauche, car marxiste selon les méthodes d’analyse, et socialiste en ce contraire que représentent nos idées, face aux leurs.

      Ils ne font que continuer de parler, même si on les arrête avec un bon argument. La droite, c’est
      ca, c’est la «croyance» de tout savoir, l’omniscience toute suprême, qui se refuse de débattre, puisqu’elle sait déjà tout.

      C’est ainsi que George Politzer définit les idéalistes, de droite, qui préfèrent croire, plutôt que de comprendre. Car c’est bien plus difficile de comprendre, que de croire. D’où le nombre absurde de croyants, dépassant largement ceux qui veulent comprendre.

      Les marxistes se basent sur la science pour étayer leur argumentaire, par exemple, en parfait contraire aux prétentions omniscientes du pseudo-documentaire de Jojo Marcotte. Eux, ils n’ont pas besoin de comprendre, ce n’est pas important! Tout ce qui compte, c’est le capital, et ceux qui le possèdent, quelque soit la raison pour laquelle ils le possèdent…

      Voilà où en sont les débats, d’ailleurs, entre Philippe David et moi. Il croit que le système capitaliste est juste, j’observe qu’il privilégie une minorité, comme par hasard, celle que défend cet opportuniste crasse, désireux de faire sa place au sein de cette bande de joyeux lurons, serviteurs de la bourgeoisie.

      Ce ne sont que des imbéciles, des croyants malgré eux, des aliénés. Ou des opportunistes crasses et des égoïstes, non soucieux des conditions apportées par des conditionnements des autres, mais seulement fiers de la leur, sans même se demander d’où vient cette condition.

      Pour Philippe David et ces sectaires minoritaires, Péladeau est riche parce qu’il le mérite, et en cela, il mérite d’exploiter tout le monde, sur divers points, telle la santé, le labeur et les besoins primaires.

      La gauche devient donc inévitablement l’ennemi #1 de ce mouvement sectaire, pro-bourgeois. Vous devrez conjuguer avec. Et en même temps, soyez conscient que le dbat peut aller en notre faveur, si on finit par nous donner un sixième de l’attention qu’obtiennent les partis et les mouvements de droite par nos chers médias de masse!

      Sinon, créons nos propres médias télévisés, 24h/24h (on en parle sérieusement…), et bourrons, à notre tour, le crâne du prolétariat der notre propagande à nous.

      En finissant, ce qui serait bien, c’est que toute cette équipe de champion prenne l’avion, et qu’ils «crashent» comme l’équipe présidentielle du défunt président Polonais. Je leur souhaite très sincèrement.

      Répondre
  • avatar
    26 octobre 2010 à 2 02 17 101710
    Permalink

    Effectivement une intéressante brochette d’amis de l’humanité ! 🙁

    Nous avons les nôtres . (N)

    A coté d’eux les crocodiles sont de gentils animaux de compagnie ! 😀

    Et il y a des gens qui croient en leurs fadaises ? Qui avalent leurs coccigrues ? :-S .Qui régurgitent leurs billevesées ? ;-(

    Nous ne sommes pas sortis de l’âge de pierre avec ces fanatiques modernes, ces écornifleurs ,cette engeance !

    La loi de la jungle qu’ils préconisent ,les plus riches contre le plus pauvre ! 🙁

    Des pousses au crime … :-[

    Les hyènes,et les chacals ont plus de morale ! (N)

    TK . (8)

    Répondre
  • avatar
    26 octobre 2010 à 7 07 51 105110
    Permalink

    «Et il y a des gens qui croient en leurs fadaises ?»

    N’importe qui qui a peu de jugeotte.

    Au Québec, cette droite se concentre dans la capitale et la Beauce, et elle représente une infime minorité québécoise.

    Répondre
    • avatar
      26 octobre 2010 à 9 09 01 100110
      Permalink

      Dans la Capitale elle représente une tranche de la population entre les 25 à 40 ans. Des jeunes issues souvent de parents fonctionnaires, en réaction adolescente vis à vis des privilèges de leurs parents, n’ayant pas eu la chance d’entrer dans la fonction publique puisqu’on coupe des postes depuis plus d’une vingtaine d’année.

      Une autre tranche, les candides de la politique, s’etant senti trahi par le parti Québécois de Luchien Bouchard (le Lucide et Cupide au service des Desmarais Power Corp.)qu’ils croient, à tord, social-démocrate.

      Et d’autres, qui ne connaissent en polique que les brèves de leurs idoles protestatardataires de style Jeff Filion et André Arthur, hurlent comme si le Québec vivait dans un État socialiste sous un gouvernement communiste depuis plus de 50 ans. Alors ils veulent du changement. Et la cible c’est la gôche; les communissssss, les socialissss, les séparatissssss, les syndicalisssss, les BS crisssss…

      Tout ça avec le concours des médias qui contribuent pour la presque totalité de la propagande de la drette, sélectionnant la nouvelle en conséquence, avec des commententateurs et spécialisssss qui diront au bon peuple comment interpréter la nouvelle; favorisant l’ignorance et la servitude.

      Répondre
      • avatar
        26 octobre 2010 à 13 01 58 105810
        Permalink

        Vous m’enlevez les mots de la bouche.

        Comme si l’État allait influencer les intérêts de classe.

        Ce sont des malades mentaux. Il faut les soigner. J’accepte de donner plus sur mes impôts.

        Répondre
  • avatar
    27 octobre 2010 à 1 01 26 102610
    Permalink

    Vraiment d’accord avec ceux qui n’apprécient pas cette engeance…

    Ci joint un lien avec un petit blog français et apprécié (mais pas par tout le monde ! 🙂 )

    http://www.yetiblog.org/

    TK.

    Répondre
  • avatar
    27 octobre 2010 à 1 01 38 103810
    Permalink

    Ah oui !
    Comme je ne veux pas paraître prosélyte je vous laisse le lien avec un de ces partis libéraux dans mon pays : alternative libérale , autrefois appelé « liberté chérie » du poème de P. Eluard…! :-S

    Liberté s’est fait connaître lors de grandes grèves en 95 je crois et ses leaders accusaient les grévistes de prendre les usagers en otage !

    La grève est un moyen de lutter encore constitutionnel dans mon pays , ce qui n’est pas du goût de tout le monde .

    Je viens de me rendre compte sur Google qu’un parti libéral appelé alternative libérale centriste venait d’apparaître…pour ceux qui pensaient ou qui pensent encore que F. Bayrou était sincèrement du centre .Je ne prétends pas que F.B est dans ce nouveau parti ….

    http://www.alternative-liberale.fr/index.php/

    TK.

    Répondre
  • avatar
    27 octobre 2010 à 6 06 55 105510
    Permalink

    La seule liberté que les libéraux et les capitalistes en général puissent défendent, c’est celle d’exploiter son prochain.

    Répondre
  • avatar
    28 octobre 2010 à 2 02 44 104410
    Permalink

    Je comprends ce que tu dis, cher Sylvain Guillemette, la gauche détient un tas de bonnes solutions pour régler ces problèmes dans lesquels nous pataugeons. Le marasme ne vient certainement pas de la gauche, cela est indiscutable!

    Mais je souligne, Sylvain que, stratégiquement, si tu les blastes en te positionnant comme étant « de gauche », cela ne fait que confirmer ce qu’ils disent, c-à-d que « la gauche chie dans son froc ». Si la gauche monopolise la critique anti-RLQ et anti-Force Québec, c’est dans une certaine mesure contre-productif. Il faut que les critiques viennent de tous les horizons et surtout de la dite « droite » elle-même!

    Stratégiquement, c’est plus fort comme argument lorsque l’argument anti-RLQ vient de la droite. une critique contre le RLQ provenant de la droite, ça les ébranle vraiment en leur fondement, car si la « droite » les rejette, ils sont foutus. Une critique venant de la gauche ne fait que confirmer leur discours! Donc, pour le bien de note combat commun, il faut éviter que la gauche monopolise le camp des opposants au RLQ et à Force Québec! Vous me suivez? Il faudrait que des gens disent:

    « Hey les tarlets du RLQ, je suis de droite (par exemple un nationaliste identitaire) et je vous dis que vous ne me représentez pas du tout, vos idées c’est pire que de la bouillie pour les chats! »

    C’est beaucoup plus fort comme argument de dire que la vraie droite ne veut rien savoir du RLQ et de FQ! Car il va sans dire qu’on sait tous déjà très bien que la gauche ne les aime pas!

    Le RLQ profite grandement de cette polarisation gauche-droite, ça le rend plus fort car ça confirme ce qu’ils disent eux-mêmes, comme quoi leurs seuls opposants c’est « la gauche ». Évitons de nourrir la bête. Si nous court-circuitons cette polarisation par tous les moyens, nous avons une chance de montrer que le roi est nu et que leur idéologie dite « de droite » n’est que du vent pour un moulin à fric qui ne profitera jamais aux Québécois.

    Répondre
    • avatar
      28 octobre 2010 à 16 04 56 105610
      Permalink

      Je comprends également ce que vous dites, mais les polarisations gauche-droite ne profitent-elles pas à une meilleure visibilité de la gauche également? Je veux dire, plutôt que de débattre de préservation d’acquis sociaux parfois minces, ne serait-il pas temps, après cette autre chute du capitalisme, de proposer une alternative révolutionnaire aux prolétaires?

      Même la droite molle, est à mon avis un adversaire. J’adhère à vos propos cela dit, mais comprenez que cela me donne également plus de visibilité, de mettre KO des champions habitués de la tribune médiatique tels Duhaime et Elgrably par exemple.

      Quand les libertariens prétendent que l’exploitation n’existe pas entre le travailleur et l’employeur, je devrais laisser le chemin libre à celui qui acquiesce, et qui milite pour des petits gains ici et là? C’est là que je ne suis pas d’accord.

      Ce que j’en dis, c’est que le Québec est mur pour un véritable débat, et plutôt que d’enfoncer la pédale à essence d’une voiture qui ne fonctionne pas, il serait préférable de proposer au prolétariat, une issue noble, une véritable et notable alternative économique, soit le socialisme.

      Les salariés du Québec ont assez enduré l’exploitation comme ça, il faut aller au-delà de la simple accusation d’«extrémisme». Ces intégristes ne sont que pires que les autres, mais au final, ils ont le même but.

      Si l’ADQ au Québec a fait peur aux Québécois avec ses ignobles projets, le PLQ n’en a pas moins accompli le trois quart, avec des gants blancs.

      Les capitalistes, mous comme purs et durs, reconnaissent comme légitime, l’exploitation des êtres humains par les êtres humains. Je ne pourrai jamais faire cette conciliation, qu’est celle des classes. Je n’adhèrerai jamais à ce système parasitaire moralement.

      Mais je vous concède le point de la gêne du RLQ, face aux critiques de leurs semblables amoindris.

      Répondre
  • avatar
    28 octobre 2010 à 11 11 31 103110
    Permalink

    @ Druide

    Mes sympathies personnelles sont aussi a gauche. Je suis heureux que vous proposiez davantage de stratégie et moins de doctrine.

    Je suis heureux que vous disiez aujourd’hui:

    Si l’on dénonce ces sinistres intégristes du Grand Capital en s’associant à la Gauche, on joue leur jeu.

    Je ne le suis pas que vous ajoutiez:

    « Si vous le voyez, brûler votre copie, faudrait pas exposer des gens influençable à autant de faussetés. »

    Il faut au contraire tout mettre en plein jour et gagner chaque débat point pas point

    Vous dites: « la gauche détient un tas de bonnes solutions pour régler ces problèmes dans lesquels nous pataugeons. »

    Helas non. Les solutions de la Gauche ont une génération de retard. C’est en grande partie ce qui explique pourquoi il est si facile pour les médias de faire dériver l’opinion publique vers la Droite.

    Pierre JC Allard

    Répondre
    • avatar
      28 octobre 2010 à 16 04 59 105910
      Permalink

      Mais PJCA, les médias «appartiennent» à la droite…

      Et je continue de croire que si nous avions mis l’emphase sur les coopératives, nous aurions une belle base pour cette nouvelle société socialiste.

      Répondre
  • avatar
    29 octobre 2010 à 0 12 43 104310
    Permalink

    Quelle brochette de vendeurs de chars d’occasion et de laquais mais comme l’ ADQ ils retourneront bientôt dans la fange des poubelles de l’histoire …

    Répondre
  • avatar
    29 octobre 2010 à 11 11 28 102810
    Permalink

    Effectivement…

    Répondre
  • avatar
    8 novembre 2010 à 16 04 18 111811
    Permalink

    « Joanne Marcotte et son Réseau Libâââârté-Québec
    …l’apparence d’une santé mentale fragile.
    …la réalisatrice d’un torchon cinématographique
    …déconnectée de la réalité comme cette Marcotte
    …participer à son délire.
    …contrairement aux lubies de cette dangereuse ignorante
    …les Marcotte et autres extrémistes de droite de ce monde
    …idées arriérées de ces pleutres » LP

    C’est un billet vraiment intéressant.
    L’auteur nous dévoile quelques éléments de son profil psychique. Par le transfert.

    On a fait part de ces éléments à Joanne Marcotte. Elle a répondu que c’est sans importance. Dommage, tout ce gaspillage d’espace.

    « SylvainGuillemette a répondu: octobre 26th, 2010 à 7:07
    Oui, c’est une pute à bourgeois, comme vous et vos semblables
    SylvainGuillemette a répondu: octobre 26th, 2010 à 8:03
    Un tas de trous de cul, serviteurs du ô capital, et des bourgeois! »

    … le ramassis
    … plus serviles
    … dociles
    … valets
    … se vendent
    … des putes
    … prostituent
    … simple aliénation
    … putes à bourgeois
    … trous de cul

    Tout ça, pour un réseau de 6 membres, seulement. Sans forum, sans commentaires, sans boite courrier. Donc sans espace public de discussion. Hé oui !…

    « Pierre JC Allard – 16:45, le Lundi 25 octobre 2010
    Renversons l’État bourgeois démocratiquement d’abord, en votant pour Québec solidaire, seule réelle alternative aux intégristes du RLQ et aux habituels amis de la mafia du Québec! »

    Pouvez-vous nous dire pourquoi le QS ne recueille que 122,618 votes, sur 5,738,811 électeurs inscrits ?…. Une idée ?…

    SP

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *