Journalisme-citoyen: Centpapiers va vous payer

Depuis que Les 7 du Québec ont pris charge de CentPapiers en avril dernier, des changements  y ont été apportés qui ne sont que le prélude de ceux plus fondamentaux qui suivront.  Pourquoi parler de soi quand il y a tant d’autres sujets à traiter ? Parce que nouer ses lacets est trivial, mais qu’il vaut mieux prendre le temps de le faire avant d’entreprendre une dure escalade. Nous avons une bonne nouvelle à annoncer et un appel à lancer. Nous croyons légitime de le faire ici.

La bonne nouvelle, c’est que nous entendons désormais rémunérer tous les auteurs des textes publiés sur CentPapiers, au prorata des visites que leurs textes auront reçues, en leur distribuant 50% des revenus publicitaires que nous recueillerons. Dès le 1er octobre prochain, si la technique suit, chaque auteur pourra voir sur son compte le nombre de visiteurs uniques que ses textes ont reçus.

Trimestriellement, une simple règle de trois permettra de déterminer la redevance qui reviendra à chacun, égale au pourcentage du montant parfaitement transparent de nos recettes publicitaires correspondant au nombre de ses visites sur les visites totales reçues par tous les articles. Le montant dû sera viré à l’auteur, les frais de virement à sa charge,  le 30e jour du mois où il en fera la demande. Eh voila !   L’appel, c’est que vous veniez en grand nombre…

Venez. C’est important. Il est probable que vous receviez peu, mais n’est-ce pas un heureux changement, déjà, qu’on vous offre un peu d’argent pour parler, alors que le Système  vous en demande toujours tellement en vous enjoignant de ne rien dire ?

Il est improbable que cet argent que vous toucherez vous enrichisse… moins pour l’instant.  Vous toucherez plus quand les revenus publicitaires augmenteront, soit que le nombre des visites augmentent, soit que nous obtenions de meilleures conditions, ce qui ne sera possible que quand le nombre des visiteurs aura bien augmenté.

Venez. On ne vous enrichira pas, mais vous aurez en main la preuve tangible que ce que vous avez écrit est littéralement APPRÉCIÉ.  C’est important. Comme est important le fait que vous participiez à l’essor du journalisme-citoyen, car l’Internet est le seul outil qui nous reste pour construire une vraie démocratie et, quand on pense à la structuration du journalisme citoyen, c’est l’orientation de l’Internet même qui est en jeu.

Pourquoi est-ce si important. Parce que nous voyons tous que l’Internet est à devenir une base d’information factuelle de plus en plus exhaustive, mais qui n’est pas liée à une fonction d’interprétation des évènements et des faits qui reflète la multiplicité de points de vue et des intérêts de la population.

L’Internet est à devenir un outil de publicité, n’ayant d’autre but que de faciliter le fonctionnement d’une société  de consommation. Un outil de publicité couplé, bien sûr, à un  autre outil, de propagande politique celui-là, pour asséner inlassablement le message que cette société de consommation et d’exploitation du cheptel que nous sommes devenus est la seule société possible.

La multiplicité des opinions et des intérêts qui constituent une société est déjà occultée par les médias traditionnels et elle le sera de plus en plus, à mesure que se poursuit leur concentration entre les mains de groupes financiers tous reliés au pouvoir. Tous partie prenante du pouvoir, même s’ils semblent s’y opposer, car c’est des tractations entre ces factions que naît le consensus qui devient la pensée unique qui nous est imposée.  Une pensée composite, inefficace pour gouverner, seule bonne à permettre l’exploitation des faibles par les forts.

Tous les médias sont indissolublement liés au pouvoir qui résulte de ce consensus bâtard, puisque, dans la pseudo démocratie que l’on a mise en place, TOUT repose sur cette manipulation constante par les médias d’un pensée populaire parfaitement malléable, dont une corruption omniprésente et habilement utilisée suffit ensuite à aplanir les aspérités. Les médias sont toujours avec le pouvoir, car le vrai pouvoir n’est jamais que  quiconque contrôle les médias et la Banque.

Le journalisme-citoyen, c’est l’ultime recours que vous, moi et Quidam Lambda avons pour communiquer ce que nous savons et exprimer ce que nous ressentons.  C’est uniquement désormais par le journalisme-citoyen que la multiplicité des opinions de la population sera accessible.  Seule la large diffusion de toutes ces opinions permettra que les besoins et les désirs de tous soient connus et que les droits de tous soient respectés.

Le journalisme-citoyen est encore un projet. Ce sera une réalité quand TOUT LE MONDE pourra écrire sans censure tout ce que la loi permet d’écrire. CentPapiers s’est engagé dans cette voie et est à se doter des outils techniques pour le faire et en gérer les difficultés.  Inscrivez vous et parlez.  L’important n’est pas votre discours, mais que vous preniez la parole.  Et les quelques écus que vous recevrez pour vous être exprimés seront le symbole de votre refus d’une société où vous devez toujours payer et vous taire

Pierre JC Allard

33 pensées sur “Journalisme-citoyen: Centpapiers va vous payer

  • avatar
    20 septembre 2010 à 3 03 54 09549
    Permalink

    Pierre,

    Nous avions parlé de cela il y a bien du temps.

    Mais il faut des règles à respecter et je te souhaite bon courage, je vais mettre un lien d’un forum via l’autre et ainsi nous verrons en 3 jours plein le résultat.

    Tu es l’Editeur de Cent Papiers
    http://www.centpapiers.com/
    , en ce qui me concerne celui bien plus modestement des Voix du Panda.
    http://www.panda-france.net/?p=6391#comments

    Cette propososition je l’ai faite aussi sur Agora Vox,
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/agoravox-au-revoir-ou-exodus-27082
    je vais mettre le lien vers cet article aussi.

    Ainsi vous pourrez optez pour ou contre la rénumération des articles sur le net, autant j’étais pour il y a quelques années, autant je suis CONTRE de nos jours.
    Pourquoi?
    Simple à comprendre les techniques en place permettent de tronquer toutes les données de vistes, quel que soit l’article et sa valeur c’est indiscutable.
    Je le démontre à qui le veut.
    Ce n’est peut-être pas la bonne méthode, le débat est ouvert, c’est de revenir à créer des groupes de travail qui engendreraient des rentrées, ou encore de fonder une similitude de « sociétés d’auteurs » ou chacun en fonction des articles publiés et de son quota percevra non pas tous les 3 mois, mais tous les 6 mois un juste retour de ses investissements.
    Dans le cas contraire, je ne doute pas une seconde du bien fondé de cette démarche, mais tous auteurs ou internautes se veut à priori indépendant et en procédant de la sorte c’est lui mettre un fil à la patte, en l’obligeant en quelques sortes à demeurer fidéles à un lieu, alors que la blogosphére.
    Je crois beaucoup plus à ce que nous avions débattu sur Cent Papiers, l’avenir de l’Internet avec ou sans réménérations passe par là, et pas par ailleurs, il suffit de constater le nombre de visistes de cet article et les remarques obligeantes ou pas qu’il a entrainé c’est cela la réalité de l’Internet à mon avis.Plus de 2500 vistes CQFD.
    Le concevoir autrement c’est régenter et nous perdons le sens de notre propre démocratie.
    Dans la mesure ou je me trompe, je le veux bien, j’attends d’autres points vues, mais à cela je ne CROIS pas.
    Bien j’ai ouvert le débat il existe peut-être d’autres solutions.
    A vos suggestions.
    Je veux bien débattre et admettre que je puisse me tromper.

    Bien à toi, mais techniquement cette méthode ne peut tenir.
    Désolé j’ai du réprendre deux fois ce commentaire, car les lien de commentaire à commentaire y compris avec le même système CMS, ne fonctionne pas.
    Il faut mettre toute la logistique en place CQFD.

    Le Panda

    Patrick Juan

    Répondre
  • avatar
    20 septembre 2010 à 8 08 34 09349
    Permalink

    @ Panda:

    Personnellement je n’y connais rien; je vais suivre l’avis des techniciens qui me conseillent. Si Les voix du Panda veulent le faire autrement, c’est pour moi une bonne nouvelle et la meilleure des nouvelles serait que la demande suscitée par cette initiative de CentPapiers pousse tous les autres sites à en faire autant.

    Je quitterai mes fonctions d’éditeur de CentPapiers et cesserai toutes mes activités autre que l’écriture en septembre 2011. Avoir son avenir derrière soi permet de piloter des dossiers que les intérêts et les ambitions des intervenants les dissuadent souvent de mener à bonne fin. J’espère qu’il en sera ainsi de celui de la rémunération des auteurs du journalisme citoyen dont on parle trop sans vraiment s’en occuper.

    PJCA

    Répondre
  • avatar
    20 septembre 2010 à 8 08 46 09469
    Permalink

    @VK

    Je ne crois pas que la satisfaction d’avoir valu une ristourne à un organisme humanitaire soit significative, pour convaincre d’écrire et de publier beaucoup de gens qui, sans cette satisfaction, ne l’auraient pas fait

    PJCA

    Répondre
  • avatar
    20 septembre 2010 à 9 09 15 09159
    Permalink

    Là, vous marquez un point à l’avocat de répondre.

    Je ne suis que juré (P)

    Le Panda

    Patrick Juan

    Répondre
  • avatar
    20 septembre 2010 à 9 09 32 09329
    Permalink

    Salut Pierre,

    (Y) Ce qui me plaît dans cette idée, c’est cette phrase (extraite de ton article) : « une simple règle de trois permettra de déterminer la redevance qui reviendra à chacun, égale au pourcentage du montant parfaitement transparent de nos recettes publicitaires »

    à savoir :

    1 – la transparence des revenus du site. Ce sera une révolution par rapport aux autres sites qui ne disent pas toute la vérité.

    2- la règle de trois qui est démocratique : pas de favoritismes. Là aussi, on sait que sur certains sites citoyens, il a été question de rémunérer « certains rédacteurs ». Ici, donc pas de différence selon la notoriété ou le poids du CV (les journalistes n’auront pas plus que les non journalistes).

    Maintenant, s’il existe des risques importants. Pourquoi ne pas d’abord choisir une période expérimentale (4 ème trimestre) avant de décider si l’initiative sera renouvelée ? Parce que sinon, en cas d’échec, les bénéficiaires vont hurler !

    (N) Point dangereux : si le seul critère du nombre des visites est pris en compte, des rédacteurs pourraient se lancer dans des articles racoleurs : je résume « du cul, du cul, du cul ! » :-O Et ceux qui font l’effort de fouiller des sujets pour écrire des papiers sur la musique classique ou l’Egypte ancienne (par exemple) pourraient se sentir mal-aimés. ;-(

    Bon, en même temps, c’est vrai que ceux qui écrivent sur ces sujets le font par passion uniquement et pas pour récupérer 33 centimes par ci ou zéro-virgule-quarante-douze euros par là. Ils continueront donc. Mais tout de même, en cas de dérive importante dans le racolage actif, la question se poserait…

    Répondre
  • avatar
    20 septembre 2010 à 10 10 17 09179
    Permalink

    @TduP

    Je prends acte puis je saute les points où nous sommes d’accord. Pour les danger:

    1.L’avantage de la transparence, c’est que, si les techniciens se gourent, une regle de trois inversée ne donnera pas plus que le montant qu’on a à répartir… chacun aura sa part pour la période selon les règles en vigueur… et on mettra d’autres regles en place pour la suite. Comme le but n’est vraiment pas de s’enrichir….

    2. N’oublions pas que celui qui racole apporte des lecteurs a tout le monde… j’ai eu cette expérience d’un site porno qui s’est établi en .com sous le même nom que j’utilisais en .org pour des thèmes moins populaires. J’ai décuplé mes visites et, avec le temps, a peu près 12% des visiteurs par inadvertances semblent avoir été fidélisés… L’auteur qui fait du « facile » ne vous vole pas des clics; il prend les siens… et vous en fait faire.

    PJCA

    Répondre
  • avatar
    20 septembre 2010 à 15 03 08 09089
    Permalink

    Monsieur l’auteur,

    Et vous payez vos « peanuts » en quoi?
    En dollars canadiens, euros, dollars américains?
    A quel taux?
    Qui vérifiera la véracité des articles avant de les publier?
    Il y a le fond et la forme.
    Allez vous vous intéresser aux connaissances réelles de vos rédacteurs?

    Vous êtes vous renseigner comment font les médias officiels pour rémunérer leurs envoyés de presse?
    Écrire un article de la presse officielle est un travail d’équipe.
    Ce que vous semblez oublier.

    Y aura-t-il une prime de risque dans le cas où un article met son rédacteur en danger?

    En d’autres mots, vous vous prenez pour qui? Un professionnel de l’information?

    Un média citoyen doit rester une occupation de plaisir.
    Dès que vous introduisez de l’argent, cela devient un travail et cela devient du professionnalisme.

    Répondre
    • avatar
      20 septembre 2010 à 15 03 44 09449
      Permalink

      ALLUSION,
      Bonjour ou bonsoir,
      Vous êtes vous renseigner comment font les médias officiels pour rémunérer leurs envoyés de presse?
      Je puis vous répondre sur ce point et d’autres qui viennent.
      La rémunération va de la pige au correspondant, je suis un média officiel, en ce qui me concerne je puis vous affirmer qu’ensuite c’est une question de compétences point.
      ===================
      Qui vérifiera la véracité des articles avant de les publier?
      Personne dans le cadre de la Presse et relevant de ce statut n’est tenu de dévoiler ses sources, sauf dans le cadre d’une diffamation ou du droit de réponse conformément à la loi de 1881, modifié par deux avenants l’un de 1942, l’autre de 2002.
      ======================
      Y aura-t-il une prime de risque dans le cas où un article met son rédacteur en danger?
      Il bénéficie des droits de l’homme et ceux de la presse internationale que son pays et sa nationalité lui offre, le reste est un travail en profondeur de soutien par les médias.
      =======================
      Dès que vous introduisez de l’argent, cela devient un travail et cela devient du professionnalisme.
      Non, cela peut faire partie d’un accord tacite entre deux personnes ou plusieurs.
      Il est évident que je me suis fais l’Avocat du « diable » mais votre raisonnement tient la route.
      Mais c’est effectivement une question de forme et non de fond que je tente en la matière d’expliquer.

      Je me suis amusé à vous lire ainsi qu’à commenter cet article qui part d’un bon sentiment, mais qui à mon sens comme je le dis plus haut, ne peut qu’attirer un certain audimat.

      Cordialement,

      Le Panda

      Patrick Juan

      Répondre
  • avatar
    20 septembre 2010 à 20 08 36 09369
    Permalink

    J’ai une question Pierre :

    Quelle est votre position sur le CRTC? Si le Canada (parce que les télécom c’est là que ça se joue ça dlair) décide que le contenu internet est équivalent à celui à la télé ou la radio et que votre site doit recevoir une license du CRTC, comment l’accueilleriez-vous?

    Défendez-vous le CRTC sachant que c’est un organisme qui peut vous compliquer la vie inutilement?

    Répondre
  • avatar
    20 septembre 2010 à 20 08 37 09379
    Permalink

    En fait la question c’est 1. est-ce que vous défendez un organisme de gestion de la communication (ou ministère de la propagande, appelez-le comme vous voulez hahaha) et 2. si oui, êtes-vous conscient que c’est le genre d’organisme à vous tirer dessu sans relâche?

    Répondre
  • avatar
    20 septembre 2010 à 21 09 32 09329
    Permalink

    Bonsoir, ou bonjour,

    Pour répondre aux aspects techniques. Plusieurs choses doivent être mises en place pour que ce projet se réalise:

    1- La mise en place d’un nouveau thème qui permet l’ajout d’espaces publicitaires (En cours de développement)

    2- Le développement d’un module qui nous permettra de tabuler les visites discrètes à un article donné et tabulation de tous les articles d’un auteur pour une période donnée et qui pourrait afficher ces résultats dans la page profil de chaque contributeur. Elle devra aussi fournir un rapport à l’administration pour déterminer tous les contributeurs ayant droit à une redevance pour une période donnée. Ce module devrait à tout le moins permettre à chaque contributeur combien de visites il génère par rapport au nombre total de visites. Il ne restera plus qu’à multiplier par le 50% des recettes de publicité pendant la même période (ultimement, vous devrez nous faire confiance pour ce chiffre.)

    Je ne vous cacherai pas que les montants ne seront pas énormes au début, mais plus le nombre de visite au site augmentera, plus les revenus publicitaires seront élevés et plus la cagnotte augmentera.

    @ Allusion

    Et vous payez vos « peanuts » en quoi?
    En dollars canadiens, euros, dollars américains?
    A quel taux?

    Ça reste à déterminer, mais il serait probablement possible d’offrir le paiement en Euros ou en Dollars canadiens. Nous pourrions afficher les taux de conversions en vigueur en temps et lieux

    Qui vérifiera la véracité des articles avant de les publier?

    Nous ne vérifions les articles que pour déterminer s’il y a diffamation ou risque de diffamation. Pour le reste, nous laissons le soin à nos lecteurs de rapporter les inexactitudes dans les commentaires.

    Y aura-t-il une prime de risque dans le cas où un article met son rédacteur en danger?

    Non.

    Un média citoyen doit rester une occupation de plaisir.
    Dès que vous introduisez de l’argent, cela devient un travail et cela devient du professionnalisme.

    Considérez ça comme une récompense. Les contributeurs qui écrivent dans nos pages vont générer des revenus pour le site, alors nous croyons bon de les encourager. Je doute que quelqu’un arrive à vivre de ce que nous payerons, mais ça vous permettra peut-être de vous payer une sortie ou d’arrondir un peu les fins de mois, qui sait?

    Répondre
  • avatar
    21 septembre 2010 à 0 12 42 09429
    Permalink

    @ Kevin:

    NON. Je ne défend pas un organisme gouvernemental de gestion de la communication.
    Dans la mesure où il y avait une pénurie de fréquences, le système de licences était un moindre mal incontournable. L’internet a rendu cette problématique archaïque.

    Je préconise une Régie Autonome de l’Information qui est un organisme ayant des pouvoirs quasi-judiciaires, émanant directement de la population, avec autogestion des professionnels (de facto) de l’information et un contrôle citoyen.

    Voir ce lien:

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2006/11/14/regie-autonome-de-linformation/

    Répondre
  • avatar
    21 septembre 2010 à 3 03 13 09139
    Permalink

    Le Panda,

    « Vous êtes un média officiel »

    Là, je vais me payer un Panda, au petit déjeuner (rires).

    Quelle est votre diffusion? Locale, nationale, internationale? Payez-vous des piges, avez-vous des correspondants?
    Je crois que vous n’avez pas pigé (rires) la teneur de mon message. Les piges, c’est autre chose que des centimes additionnels payés avec une règle de trois. Quel est le pourcentage de votre chiffre d’affaire réservé à ces seuls points? Combien de correspondants avez-vous?
    Où se trouve vos statuts et la transparence de vos comptes présentés une fois par an au moins dans votre forum?

    Question de compétences?
    De « con-pétences » peut-être. Je vais vous dire, Monsieur Le Panda, que la compétence est une affaire qui s’apprend après des années d’études et un diplôme qui confirme votre entrée ou non dans le cirque de l’information. Car il s’agit d’un grand cirque dont on conquiert le poste après des décennies ou des générations.
    Au sujet des sources, vous avez raison, un média professionnel se doit de ne ne pas les divulguer. Un média de deuxième zone (comme tous les forums le sont car ils n’ont pas l’infrastructure avec des correspondants un peu partout dans le monde) n’ont pas cela en appui autour d’eux et se doivent d’assurer leurs dires par des liens pour avoir une chance d’être apprécié à sa juste valeur.
    Vous voulez devenir des concurrents des gens qui font les médias officiels. Ok.
    Il n’y a que peu d’occasions pendant laquelle les blogs ou forums peuvent être efficaces, c’est par leur originalité propre, dans un créneau précis, sans taper de manières diverses dans toutes les directions en ajoutant un plus par ce que ne font pas par manque de place et de temps, d’analyser le suivi des affaires, d’être sur place par hasard avant les médias officiels. Ne pas suivre comme un petit chien ceux que vous ne serez jamais. Vous n’en pouvez rien, chacun choisit sa fonction et son métier. Vous êtes un médecin, ai-je vu. Pourquoi n’êtes-vous pas resté dans votre branche? Ce n’était pas assez rentable?

    Car il n’y a pas que les sources. Il y a aussi ce qu’on en tire et qui sont des ficelles du métier. La qualité, toujours cette putain de qualité, indéfinissable et tellement versatile.

    La prime de risque par les droits de l’homme?
    Là, vous m’amusez vraiment. C’est eux qui vont assurer les familles des journalistes, et de blogueurs…

    Vous jouez à l’avocat du Diable.
    Je crois que vous aurez difficile d’arriver à ce poste envié par beaucoup de monde.
    L’audimat, vous devriez vous en battre la coulpe. Ne vous croyez pas comme l’équivalent de wikileaks.org , c’est un conseil d’ami. Ce site-là est complètement intouchable par sa seule mouvance loin du pignon sur rue. Ils sont comme la télé d’Al Qaida. Il y a beaucoup de risques et s’assurer les arrières demandent un investissement en dehors de vos moyens.

    Pour vous faire sourire le Télé-Achat d’Al Qaida.
    http://www.youtube.com/watch?v=NyC1PR4dRJY

    Bonne journée, Monsieur Vergès de l’info

    Toujours cordialement, bien entendu

    Allusion

    Répondre
  • avatar
    21 septembre 2010 à 3 03 32 09329
    Permalink

    Le Panda,

    Au fait, je croyais avoir adressé mon commentaire à l’auteur de ce billet.
    Me trompais-je?

    Répondre
  • avatar
    21 septembre 2010 à 3 03 50 09509
    Permalink

    @ALLUSION,
    J’aime beaucoup votre façon de vous exprimer.

    Je vais pas me payer un « ALLUSION » trop difficile à digérer avec des « Bambous ».
    Je vais essayer une tranche, mais nous pouvons aussi continuer cet échange que je trouve de bonne qualité sur les Voix du Panda:
    http://www.panda-france.net
    Vous pourrez

    Répondre
  • avatar
    21 septembre 2010 à 3 03 54 09549
    Permalink

    Philippe David,
    « …offrir le paiement en Euros ou en Dollars canadiens. »

    Je crois que vous oubliez le prix de transfert d’argent de pays en pays.
    http://www.westernunion.ca

    « nous laissons le soin à nos lecteurs de rapporter les inexactitudes dans les commentaires. »

    Évidemment, puisque vous n’en avez pas la compétence.

    « Les contributeurs…vont générer des revenus pour le site…permettre d’arrondir un peu les fins de mois, qui sait? »

    Qui sait? En effet, qui connait les fins de mois de chacun et des besoins annexes.
    Je ne vous dis pas la hauteur des miens. Ils pourraient vous faire sauter sur votre chaise.
    Mais, je n’écris pas. J’ai d’autres occupations.

    🙂

    Bien à vous,

    Répondre
    • avatar
      21 septembre 2010 à 7 07 38 09389
      Permalink

      @ Allusion

      Je crois que vous oubliez le prix de transfert d’argent de pays en pays.
      http://www.westernunion.ca

      Merci. Justement, la façon de transmettre les paiements est un des points que nous avons à déterminer. Nous examinons plusieurs options.

      Évidemment, puisque vous n’en avez pas la compétence.

      Et qui êtes-vous pour prétendre connaitre les limites de nos compétences? Peut-être n’avons nous pas le temps de vérifier toutes les sources des articles qui nous sont fournis. Pour nous ceci n’est qu’un job à temps partiel. Si quelqu’un publie des faits inexacts, il sera rapidement démasqué par nos lecteurs.

      Qui sait? En effet, qui connait les fins de mois de chacun et des besoins annexes.
      Je ne vous dis pas la hauteur des miens. Ils pourraient vous faire sauter sur votre chaise.
      Mais, je n’écris pas. J’ai d’autres occupations.

      Ce qui est bien dans tout ça est que nous sommes tous libre de faire ce qu’on veut. Personne ne vous force à contribuer à ce journal et personne ne vous force à accepter la rémunération que nous offrons.

      Cordialement.

      PS. Bien que n’étant pas l’auteur du billet, je suis tout de même un membre de l’équipe de gestion. C’est pourquoi je me suis permis de vous répondre.

      Répondre
  • avatar
    21 septembre 2010 à 3 03 56 09569
    Permalink

    Pardon ALLUSION fausse manipulation.
    Vous pourrez lire les journaux que je publie sur le plan national.
    Avec les liens vers ces derniers.

    J’aimerai si vous le souhaitez que vous vous inscriviez sur les deux forums.
    Ce matin je suis désolé je suis en plein reportage dans le sud de la France et je ne peux répondre à tous vos points forts plaisants dans le détails, mais je prends l’engagement formel de vous répondre dans la journée.
    Foi de Panda même si votre humour n’a d’égal que le talent que je ressens dans vos allusions ‘rires très forts »

    A bientôt, vous verrez ici ou chez nous donc peut-être chez vous.
    Très cordialement, il manque des gens comme vous en nombre sur la toile…..

    Le Panda

    Qui répondra à tous vos points soulevés.

    Patrick Juan sans oublier les autres, même si je ne suis effectivement pas l’auteur de l’article, mais c’est un de mes amis complices (Y)

    Répondre
  • avatar
    21 septembre 2010 à 4 04 07 09079
    Permalink

    En lisant ceci:

    « Je vais essayer une tranche, mais nous pouvons aussi continuer cet échange que je trouve de bonne qualité sur les Voix du Panda: »

    qui est une constante de la part de cette personne, je me pose deux questions d’ordre social:

    1°)Le racolage sur la voie publique est il autorisé au Canada ?

    2°) Quel est dans ce pays l’âge auquel les putes s’arrêtent de travailler ?

    Merci de vos réponses

    Répondre
    • avatar
      21 septembre 2010 à 4 04 18 09189
      Permalink

      @CARIBOUT,
      J’ai vu votre message tomber et je vous réponds de suite.

      Dixit:
      1°)Le racolage sur la voie publique est il autorisé au Canada ?
      Vous en faites partie et vous ne le savez pas zut j’ai du louper un épisode.

      ==============
      2°) Quel est dans ce pays l’âge auquel les putes s’arrêtent de travailler ?
      Votre merveilleux métier vous a mit à mise la retraite déjà, dommage pour les consommateurs.
      Je pense avoir écrit plus ici et ailleurs que vous dans un article que j’ai dû louper, pardon, mais les personnes ne votre style je réponds une fois car je suis poli et je cesse.
      Alors si vous ratisser large commencez par nous montrer vos talents ou vos incompétences , comme je peux le faire de temps à autres.
      ============================
      Voila, vous avez mes réponses, je ne suis pas l’Éditeur de ce site, mais échanger avec des personnes comme vous ne m’apporte rien.
      Je vous souhaite une très bonne journée je pense vous avoir tout dit, le reste appartient à Pierre Allard, pas à moi !!!
      Le Panda
      Patrick Juan

      Répondre
  • avatar
    21 septembre 2010 à 4 04 30 09309
    Permalink

    A l’attention du service technique de centpapiers:

    Dans votre volonté d’améliorer la qualité de votre site, vous avez sans doute installé un de ces traducteurs automatiques.

    La technique ayant logiquement ses limites, certains de ces commentaires une fois traduits deviennent totalement incompréhensibles, ce qui est dommage pour la compréhension des intervenants dont les écrits originaux sont sans doute captivants.

    Ne vaudrait-il pas mieux laisser les commentaires en langue étrangère comme ceux de M. LEPANDA dans leur version originale, et les traduire manuellement.

    Il est en effet dommage de perdre le sens de dialogues qui à première vue ont l’air très intéressant, mais qui deviennent illisibles une fois passé au travers de votre traducteur.

    Répondre
    • avatar
      21 septembre 2010 à 7 07 42 09429
      Permalink

      @ Caribout

      Dans votre volonté d’améliorer la qualité de votre site, vous avez sans doute installé un de ces traducteurs automatiques.

      La technique ayant logiquement ses limites, certains de ces commentaires une fois traduits deviennent totalement incompréhensibles, ce qui est dommage pour la compréhension des intervenants dont les écrits originaux sont sans doute captivants.

      Merci pour la petite pointe d’humour. Le langage panda est effectivement difficile à traduire quelques fois. 😉

      Philippe David
      Services Techniques.

      Répondre
      • avatar
        21 septembre 2010 à 11 11 17 09179
        Permalink

        Philippe David,
        Merci pour cette trace d’humour, dont je vous remercie 🙂

        @ALLUSION,
        Il me semble que cette discussion peut se poursuivre si vous le souhaitez mais avec des rapports moins acides.

        Cordialement

        @CARIBOUT

        Zut je me suis trompé je n’ai rien à vous dire.

        Le Panda
        Patrick Juan

        Répondre
        • avatar
          21 septembre 2010 à 12 12 58 09589
          Permalink

          Panda,

          « Il me semble que cette discussion peut se poursuivre si vous le souhaitez mais avec des rapports moins acides. »

          Ce qui n’est pas acides est naturellement basique.
          Règle de la chimie élémentaire.
          Choisissez le PH que vous désirez mais répondez aux questions nombreuses qui ont été posées.
          Après on prendra un Coca au PH=4.

          🙂

          Répondre
  • avatar
    21 septembre 2010 à 12 12 21 09219
    Permalink

    Pour être de Clermont-Ferrand Ferrand, je trouve que tu te dégonfles bien vite.

    Remarque que rouge comme tu es, tu dois gonfler à la bouche, non ?

    Répondre
  • avatar
    21 septembre 2010 à 12 12 22 09229
    Permalink

    Pour être de Clermont-Ferrand, je trouve que tu te dégonfles bien vite.

    Remarque que rouge comme tu es, tu dois gonfler à la bouche, non ?

    Répondre
  • avatar
    21 septembre 2010 à 13 01 12 09129
    Permalink

    @ALLUSSION,

    C’est vrai, je m’en excuse mais j’ai eu une journée très chargé et j’admets avoir perdu un peu le fil de notre conversation, mais je tente de faire en sorte que nous puissions prendre pas un coca mais un jus d’orange nature et nous aurons effectivement un PH plus proche du 7.

    Alors recommençons les questions les unes à la suite des autres je m’engage à y répondre 😉

    Foi de Panda

    A vous la Parole et mes excuses

    Le Panda

    Patrick Juan

    Répondre
  • avatar
    26 septembre 2010 à 5 05 20 09209
    Permalink

    Mais, très Cher Allard, une question se pose maintenant, et c’est un grave problème : Qu’allons-nous faire de tout cet argent ? 😀

    Répondre
      • avatar
        26 septembre 2010 à 9 09 01 09019
        Permalink

        Eh bien, c’est mal barré avec un article sur la censure qui est…censuré ! Le lien vers le papier ne marche pas. C’est devenu le site « CentMoinsUnPapiers »

        Répondre
        • avatar
          26 septembre 2010 à 9 09 18 09189
          Permalink

          Pourquoi y voyez-vous une censure. C’est manifestement une erreur de manipulation qui sera vite corrigée. Si quelqu’un avait voulu censurer, il lui suffisait de ne pas publier. Si vous parlez bien de mon article, je ne suis pas du tout inquiet. Et de toutes façons, il ne faut pas tant se prendre au sérieux. Ce n’est pas grave si ce qu’on dit est ajourné ou reporté dans des périphéries plus intimistes. La vie continue, et je dis plus de choses dans les alcôves que dans le public du commun.

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *