Journalisme servile ou opprimé ?

Une récente révélation de Wikileaks fait apparaitre sur la presse française une vérité dérangeante, confirmée par un mélange des genres peu souhaitable : ces télescopages entre le monde du pouvoir, et celui de l’information, comme par exemple lors des « diners du siècle ». Grace à Wikileaks on apprend que l’ambassade américaine à Paris, en date du 25 janvier 2007 écrivait déjà ceci : « Les médias français sont partiellement aux mains de l’état, ou dans les mains (…)


Médias

/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *