Kadhafi est fini…et en Iran, opposants arrêtés.

 

Libye: De la parole aux actes. Hillary Clinton a dit fermement, aujourd’hui, en Suisse où elle se trouve, que le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi quitte illico presto le pouvoir. Les Etats-Unis envoient des forces aux frontières de la Libye. Alors que certains claironnent dans les médias, donnent des ultimatums, crient, aboient, lancent même des cris d’orfraie, les Etats-Unis n’ont jamais fait dans la dentelle. Avec même certains faux grossiers comme en Irak. Kadhafi est fini. Il ne contrôle plus les champs pétroliers, les capitaux ou l’ espace aérien libyen. Jour après jour, malgré un baroud d’honneur ridicule, l’étau se resserre autour du dictateur libyen.

A propos de ceux qui crient dans les médias, vous savez de qui il s’agit, non ? Je parle d’un aboyeur logé au 55 rue du faubourg Saint-Honoré. S’il tenait vraiment parole, les Ivoiriens souffriraient moins aujourd’hui. Le pouvoir Gbagbo se verra livrer bientôt, trois hélicoptères d’attaque biélorusses. Eh, oui, les dictateurs s’entendent entre eux. Loukachenko-Gbgabo, deux dictateurs et ça rime bien, non ?

Iran –  Alors que les dirigeants iraniens saluaient les révoltes arabes, on ne peut que s’étonner de voir les perses se rebiffer. Cet après-midi, les opposants iraniens Karoubi et Moussavi ont été arrêtés selon des informations émanant du site d’opposition iranien Kaleme. Mir Hossein Moussavi et Mehdi Karoubi, qui étaient assignés à résidence depuis deux semaines, ont été arrêtés et transférés à la prison Heshmatiyeh à Téhéran.

C’est assez surprenant. J’ai toujours soutenu le combattant Ahmadinajad mais là, c’est un peu aller à contre-courant. Il est vrai qu’il n’a pas de pouvoir. De quoi ont-ils peur  en Iran ? De voir la révolution qu’ils ont salué parce qu’il s’agissait des autres et la détester chez soi est contradictoire. Maintenant ils ont peur de la contagion puisque leurs voisins d’Oman voit un petit début de révolution ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *