La « fellation quasi nulle » de Rachida Dati

Quand Rachida Dati parle d’Economie, c’est encore pire que quand elle traitait de Justice ! La séquence a été diffusée tout à l’heure sur Canal + et elle est déjà sur Dailymotion « De plus en plus, ces fonds d’investissements étrangers ont pour seul objectif la rentabilité financière à des taux excessifs. Moi, quand je vois certains qui demandent des rentabilités à 20/25% avec une fellation quasi nulle et en particulier en période de crise, ça veut dire qu’on casse des entreprises. »

On l’avait certes déjà entendue dire des bêtises – ici par exemple, ou encore là – mais cette fois, c’est l’inflation ! Freud interprète les lapsus comme la manifestation de désirs inconscients : « ??Cet élément perturbateur est constitué soit par une idée unique, restée inconsciente, mais qui se manifeste par le lapsus et ne peut, le plus souvent, être amenée à la conscience qu’à la suite d’une analyse approfondie, soit par un mobile psychique plus général qui s’oppose à tout l’ensemble du discours. »

On connaît les motivations de la Dati, résumées par un article de Libération de février 2009 titré L’ascension courtisane : « Habilement titré Belle-Amie, en référence à la figure de l’arriviste de Maupassant, l’enquête de Michaël Darmon et Yves Derai est un succès de librairie. Leur thèse est cruelle : «l’icône de la méritocratie» ne serait, en vérité, que la championne des passe-droits. La démonstration est convaincante.

C’est moins à son ardeur au travail qu’à l’extraordinaire énergie qu’elle a déployée pour recruter des protecteurs que la fille d’immigrés illettrés doit son ascension. C’est aussi ce que montre le film documentaire Dati, l’ambitieuse diffusé sur Arte le 3 mars, en attendant Dati l’intrigante, enquête de la journaliste Jacqueline Remy annoncée pour avril au Seuil. » En attendant, c’est nous qui sommes intrigué : la fellation est-elle pour Dati « une idée unique, restée inconsciente » ou bien « un mobile psychique plus général » ? Est-elle vraiment, en la matière, « quasi nulle » ? Alors qu’elle était Garde des sceaux, l’ami Bernard Langlois avait, dans Politis, joliment écrit d’elle qu’elle avait « les dents qui rayent le Parquet » : faut-il y voir un lien ?

Soutenez Plume de presse

L’info indépendante et gratuite ne nourrit pas son homme… Contribuez à faire vivre ce blog en vous acquittant d’une cotisation, même d’un euro. Merci !

3 pensées sur “La « fellation quasi nulle » de Rachida Dati

  • avatar
    28 septembre 2010 à 6 06 13 09139
    Permalink

    Lorsque j’avais proposé un article sur elle sur Agoravox j’ai été appelé par le directeur me disant qu’il ne pouvait pas le passer « tel quel ». ll ne m’a pas dit d’où venaient les pressions mais fallait pas chercher loin. Je me suis précipité à ma librairie habituelle, ai acheté son livre interview et ai repris LE MEME TEXTE en le truffant d’exraits de son livre.

    les deux articles sont passés, alors que la première version avait été retirée alors qu’elle était DEJA en ligne : qui a les moyens de faire ça autre que le site ?

    J’ai deux articles qui ont ainsi « disparu » de ce site : celui sur Carla Brunin et celui intitulé « le meilleur ennemi de Sarkozy ; le Figaro ». Dedans, une partie de l’explication sur les émeutes de 2007 à la Gare du Nord où le Figaro montrait un massacreur de vitrines entouré de 3 policiers qui ne bronchaient pas.

    QUI retire ses articles déjà parus ?

    voici les deux sur la rainureuse :
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/itineraire-d-un-meteore-premiere-32277
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/itineraire-d-un-meteore-suite-32392

    et en prime ça
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/rachidagrobis-fin-de-la-fable-40523

    mais y’a surtout ça à bûcher encore… Mr Bonnet, faut qu’on se cause pour que je vous transmette des éléments là…

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/au-fait-madame-dati-ca-en-est-ou-55299

    Répondre
    • avatar
      28 septembre 2010 à 6 06 50 09509
      Permalink

      Comment ça ? Agoravox retire des articles de ses rédacteurs vedettes et après les avoir publiés ? Rolalaaaa ! si on m’avait dit ça ! (I)

      Répondre
  • avatar
    28 septembre 2010 à 7 07 00 09009
    Permalink

    Franchement Bonnet, je trouve votre article diffamatoire, car même Freud dirait qu’un lapsus est sujet à interprétation mais non à constitution de preuve pour déterminer ou qualifier toute une vie de comportement.

    Votre article est indigne de l’esprit voltairien, ce n’est plus de la critique c’est de la misogynie pure et simple.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *