La fin du monde… U.M.P.

Ça y est, ils se sont enfin entendus, et la crise est finie à droite… Sauf que, si on lit attentivement l’accord signé entre les 2 protagonistes, il vient de se passer quelque chose de terrible à l’UMP, la fin du parti d’un chef « à la mode bonapartiste ». En effet les 7 points signés entre les 2 adversaires sonnent la fin d’une structure pyramidale, dans laquelle le chef avait tous les pouvoirs : c'est la fin d’un « bonapartisme », comme (…)


Politique

/
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *