La Foire aux idées est ouverte !

« 11e heure, du 11e jour du 11e mois… »   Comment mieux marquer l’anniversaire d’un moment historique qu’en faisant faire un tout petit pas à la civilisation ?   Nous allons tenter de le faire, dans notre tout petit domaine, avec nos tout petits moyens, en créant une oasis de paix dans cette zone de turbulence permanente qu’est devenue  la blogosphère. Nous croyons que celle-ci  a vocation d’être pour une part une arène, bien sûr, mais aussi, pour une autre part, un espace aussi serein qu’un  jardin de cloître pour quiconque veut partager des idées.

Ce babillard  permanent est la « Foire à pensées » – et à idées –  que nous avions promise, il y a une dizaine de jours, quand des gens – autrement sains d’esprits – s’affrontaient, sur une dizaine d’articles de ce site, comme sur autant de champs de batailles.  Nous en avons vus prêts à ramper dans la boue, entre les tranchées de leurs préjugés respectifs, pour gagner quelques mètres d’un no man’s land virtuel où aucune idée n’aurait pu germer et grandir.  Ils se sont pourfendus, d’estoc et de taille, d’injures et de menaces…. Il faut qu’enfance se passe, il faut qu’on aille au bout de la déraison.   Puis, doit venir le temps de la paix et de la créativité. Le temps, non plus de  la confrontation, mais du partage des idées.   Ce  babillard « La foire aux idées » est le lieu ou  les pensées sont invitées à venir s’accoupler pour qu’en  naissent d’autres.  Indéfiniment

http://www.centpapiers.com/la-foire-aux-idees/45954

Cette section sera littéralement le royaume du « grand n’importe quoi », ce pays qu’on fait si souvent grief aux gens de visiter, sans prendre conscience qu’en les en accusant, c’est parfois aussi un hommage à leur esprit d’aventure intellectuel qu’on leur rend.  N’importe quoi. Quand vous aurez une pensée, une idée, un concept, une réflexion, une remarque, une louange, un projet…,  ce sera ici l’endroit pour l’exprimer. Venez partager ici ce qui vous passe par la tête.

Partager. LA FOIRE AUX IDÉES  NE SERA PAS UN LIEU DE DISCUSSION, MAIS DE DIFFUSION DES IDÉES QUI VOUS HABITENT.  Du coq à l’âne, fréquentez la ménagerie de tout ce qui n’est pas illégal ou diffamatoire.  L’apport de cette section doit être de susciter une infinité de réflexions. Il ne doit donc pas y avoir nécessairement de suite à donner à vos contributions. Chacune par elle-même doit porter son sens et son intérêt. (N’utilisez donc jamais ici la fonction répondre directement à un commentaire.)

Un autre avantage de LA FOIRE AUX IDÉES sera pour chacun de pouvoir, en s’exprimant ici, établir l’antériorité de ce qu’il dit face à tout ce qui sera dit plus tard. Cette section  vous permet de diffuser ce que les Anglais appellent des idées « mi-cuites.  Ce n’est pas un mince avantage, dans un monde où toutes les pierres roulent… en amassant une mousse qui souvent sert à les rendre méconnaissables….   Pour que  cette preuve éventuelle d’antériorité s’applique, il faut que rien ne soit changé de vos écrits… Pensez donc bien AVANT de publier.   Scripta manent. Les textes de cette section, quand il y sont acceptés et y demeurent 12 heures, sont prévus être là pour y rester.

Cette section obéira à des règles plus strictes que le reste de ce site. Règles, d’abord, de courtoisie ; toute attaque personnelle sera simplement effacée sans même un avis ni une explication et le IP du polisson sera mis en liste noire. Sans appel et sans rémission.  Ensuite, règle du simple intérêt minimal. On cherche  évidemment la géniale inspiration, la phrase brillante, la proposition constructive, le schéma suggestif d’un développement à venir, mais la pensée « ordinaire » de Quidam Lambda ne sera pas exclue, la faire « sortir » est au contraire l’oméga de cette initiative.

Va donc pour les idées triviales, mais qu’elle soient toutefois de bonne foi.  Si ce que vous dites ne peut pas raisonnablement intéresser le lecteur, ne le dites pas.  N’ennuyez pas les gens ; ça aussi, c’est une forme  de bienséance. Les  éboueurs passeront de temps en temps pour balayer les insignifiances.  On ne coupera pas votre IP pour avoir dit ce qui ne mérite pas d’être dit, mais, si vos textes disparaissent, remettez-vous en question… Vous avez une recette, un commentaire de voyage, oui;  le compte-rendu de votre dernier repas, non.  À moins que  vous n’écriviez comme Brel…

Troisième règle, une exigence de quantité. Aucun texte ne sera publié qui ne fait au moins 80 mots.  Un choix arbitraire. Bien sûr, ça nous privera d’être les premiers à annoncer la prochaine formule  du type E=MC2…mais ce n’est pas le rôle que nous voulons nous donner. Nous préférons ce sacrifice et exiger que quiconque s’exprime ici puisse produire  au moins deux ou trois phrases sur un même sujet; cela  évitera de devoir mettre inlassablement à la poubelle des niaiseries.

Au moins 80 mots, donc ; pour moins, pensez à Twitter . Au moins 80 et au plus 350, car au-delà de 350 mots votre texte sera aiguillé vers les articles proposés pour publication.

La quatrième et dernière  règle., c’est d’apporter une contribution positive. Il n’y aura pas de commentaires-arguties sur ce fil.  Ce que l’autre a dit est son affaire, ce que vous dites est la vôtre et au lecteur de juger. Vous pouvez réfuter – avec courtoisie – mais par des arguments, et dites en une seule fois ce que vous avez à dire ;  si vous ne venez que siffler et ne chantez jamais, la porte vous sera fermée.

Censure ? Pas du tout, car tout ce site vous est ouvert pour publier des articles critiques si vous vous donnez la peine de formuler vos doléances.  Mais dans la foire aux idées, on cherche des idées, pas des débats.  Georges Bernard Shaw prétendait devoir sa célébrité au fait qu’il pensait plusieurs fois chaque jour…    Bonne habitude à prendre. Ne vous en privez pas….

Votre éditeur

Pierre JC Allard

(C

N.B. LE NOMBRE DE VISITES AFFICHÉ SOUS CET ARTICLE EST INCORRECT



Une pensée sur “La Foire aux idées est ouverte !

  • avatar
    22 novembre 2010 à 16 04 08 110811
    Permalink

    Pour mettre un texte dans la Foire aux idées, ce n’est pas ici. Il faut aller sur la Page 1, dans la marge de gauche. Cliquer « Organisation », puis Foire aux idées et mettre son texte a la suite des autres.

    PJCA

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *