La politique chinoise au Moyen-Orient : tout faux!

La Chine, croyant ainsi défendre ses intérêts au Moyen-orient, s’est constamment employé ces dernières années à amoindrir les sanctions internationales contre un Iran avec qui elle entretient d’étroites relations commerciales. Pourtant, un conflit ouvert entre Iran et Israël – probable résultante de messages discordants envoyés à la République Islamique par la communauté internationale – aurait des effets dévastateurs sur … la Chine qui subirait de plein fouet une envolée des prix pétroliers. Le monde serait à coup sûr affecté par un baril qui pourrait bien dépasser les 200 dollars mais ces conséquences économiques pour la Chine se doubleraient très vite d’une instabilité politique qui remettrait en question son régime actuel.

Comment interpréter dans ces conditions le refus de la Chine d’adopter des sanctions et une attitude  explicites vis-à-vis de l’Iran si ce n’est par une perception – complètement erronée de sa part – selon laquelle Israël hésiterait à attaquer l’Iran par crainte des conséquences géopolitiques et internationales. Israël, qui n’a jamais reculé devant la défense de ses intérêts vitaux, a cependant bien tenté ces derniers mois et années d’expliquer à la Chine les implications d’un regain de tension dans la région tout en l’assurant de sa ferme intention de ne pas tolérer un Iran nucléaire. Pourtant, la Chine, qui pourrait apporter sa contribution en amenant l’Iran à plus de réalisme et en le persuadant de négocier de manière loyale, se refuse à endosser ce rôle de médiateur pour des motifs strictement commerciaux certes mais également à cause d’une déficience de clairvoyance motivée par son intention de nuire aux Etats-Unis.

Erreur ou étroitesse de vue stratégique car, en dépit de son importance diplomatique croissante, la Chine n’a rien d’une superpuissance à l’Américaine, nulle force armée redoutable ou présence militaire au Moyen-Orient à mobiliser en cas d’attaque Israélienne… En fait, la Chine démontre qu’elle est d’autant moins un partenaire diplomatique fiable que son attitude vis-à-vis de la Corée du Nord – par exemple suite à la récente attaque de Cheonan – regorge d’ambiguïtés. De surcroît, l’alliance objective de semi-connivence envers l’Iran qu’elle forme actuellement avec la Russie pourrait très rapidement voler en éclats du fait d’une divergence évidente d’intérêts entre ces deux nations en cas de déclenchement de la guerre. Les pays producteurs de pétrole n’appartenant pas au Golfe Persique – dont la Russie – ayant effectivement tout à gagner d’une escalade des prix du brut et ce contrairement à la Chine…

A cet effet, le New York Times révélait la visite cette année d’une délégation Israélienne à Pékin dont le but était d’alerter les chinois quant aux conséquences d’une nouvelle guerre au Moyen-Orient tout en insistant sur l’importance de leur intervention afin d’en prévenir le déclenchement. Selon le NY Times, les autorités chinoises au plus haut niveau furent épouvantées par le scénario décrit par leurs  interlocuteurs.

12 pensées sur “La politique chinoise au Moyen-Orient : tout faux!

  • avatar
    18 août 2010 à 10 10 10 08108
    Permalink

    Bonjour M. Santi,

    Analyse de la part d’un occidental à destination des occidentaux, eux sagement alignés derrière le leadership militaire, économique, financier et culturel américain.

    Pourquoi donc la Chine devrait elle en effet sur une ligne de conduite unique alors que ce pays est mis en permanence au banc des accusés pour tout un tas de raisons, parfois pas très crédibles.

    La Chine veut, et a le droit de vouloir, ne pas faire partie de ce cercle des hypocrites s’étant partagé le monde à Yalta, est-ce si critiquable que cela, ou n’y voyez-vous qu’une rancœur tenace contre un pays qui ne fait pas comme tout le monde .

    Si la Chine avait suivi le modèle économique dicté par les US, qui aurait sauvé cette même économie américaine de la faillite, qui achèterait encore en masse des euros ?

    Oui, la Chine est un pays à part et qui tient à le rester, c’est sans doute en cela qu’elle dérange le plus, surtout d’ailleurs les « exerts’ qui ne peuvent y appliquer aucune de leurs prédictions miracles.

    Quels sont les conflits mondiaux résolus en suivant la politique du bien pensant et majoritaire club des bien-pensants : AUCUN

    Répondre
  • avatar
    18 août 2010 à 11 11 43 08438
    Permalink

    Il faut comprendre que la Chine ne fait pas partie et n’est pas intéressé à entrer dans le club select des « Bonzes de l’économique occidentale » qui dirigent en sourdine. Elle attend que cette économie « dégringole » à cause de l’insatiété de ses « Bonzes ».

    C’est pour cette raison qu’elle achète des euros et des dollars. Lorsque l’économie tombera, tout l’Occident aura une dette envers la Chine qui deviendra LA super puissance.

    Quant au niveau militaire, je pense qu’il est mieux de ne pas trop se leurrer. La situation pourrait s’inverser assez rapidement.

    André Lefebvre

    Répondre
    • avatar
      18 août 2010 à 12 12 52 08528
      Permalink

      Bonjour,

      exactement, et d’ailleurs pourquoi s’y intéresserait-elle vu les résultats ?

      Depuis 60 ans, les américains font la guerre aux quatre coins du monde pour d’une part assurer leur suprématie dans bien d’autres domaines que celui de l’humanisme, et d’autre part faire tourner les usines d’armement qui financent largement les campagnes électorales.

      Une parenthèse sur ce point : certains me diront qu’en tant que Français je devrais les remercier d’être venu en 40.

      Ce à quoi je leur répondrai que je suis d’une reconnaissance sans limite pour les pauvres soldats US tombés en France, mais bien plus dubitatif sur les réelles raisons de la part de leurs dirigeants.

      Lors par exemple de la guerre entre le Japon et les US, les mêmes Américains sont restés sagement à la maison ….

      Fin dela parenthèse.

      Or les Chinois eux ne font pas la guerre, mais laissent mûrir le fruit avant qu’il tombe de lui-même. Pourquoi en effet aller faire mourir des centaines de soldats, ce qui ne serait de plus pas populaire auprès de la population, et donc un risque pour le PCC, alors qu’ils deviennent peu à peu les maîtres du monde sans tirer une balle ?

      « Quant au niveau militaire, je pense qu’il est mieux de ne pas trop se leurrer. La situation pourrait s’inverser assez rapidement. »

      Rapidement, non je ne crois pas car il ne faut pas confondre forces militaires en tant que quantité, même avec un budget en hausse, et efficacité.

      L’armée Chinoise est en effet encore très loin de pays comme les US, la France, Israël, etc …

      Répondre
      • avatar
        18 août 2010 à 13 01 05 08058
        Permalink

        La Chine, avec une progression économique de 25% annuellement???

        On n’a qu’à se rappeler ce que l’Amérique a pu accomplir lors de la guerre 39/45. Et la progression économique était loin de ce niveau.

        Je ne crois pas qu’il soit « intelligent »(lire sécuritaire) de jouer aux « bras » avec la Chine actuellement.

        La chine ce n’est pas l’IraK ni l’Iran et déjà l’Iran, si on ajoute le potentiel nucléaire, est assez inquiétant. Que ce soit pour faire de l’énergie ou des bombes.

        De toute façon, il ne peut y avoir de guerre Chine/Occident actuellement. L’occident ne peut s’y risquer et la Chine n’y a pas d’intérêt.

        Amicalement

        André Lefebvre

        Répondre
        • avatar
          18 août 2010 à 13 01 19 08198
          Permalink

          Regardez ici:

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Budget_de_la_D%C3%A9fense

          Et vous verrez que la Chine est encore loi, très loin des US, même avec une nette augmentation.

          Il y a de plus un facteur « humain » qu’il est vrai peu de journalistes mettent en avant alors qu’il est bien réel:

          En 86, un conflit a éclaté avec le voisin Vietnamien. Il n’a duré que 3 semaines, mais l’armée Chinoise a pris une redoutable raclée.

          Depuis, nombreux sont les Chinois qui vous diront:

          Notre armée est très belle, elle défile bien, mais pour se battre les Chinois ne savent que le faire entre eux (en rapport avec la guerre civile)

          Cette remarque n’est pas une simple galéjade, car une défaite de l’armée chinoise lors d’un conflit extérieur serait un abime définitif pour le parti communiste Chinois.

          Répondre
  • avatar
    18 août 2010 à 18 06 05 08058
    Permalink

    Loin des dépenses des Etats-Unis, entièrement d’accord; mais j’ai l’impresssion que les armes américaines coûtent plus cher à ce gouvernement qu’à celui de la Chine.

    De toute façon, vous avez raison.

    Par contre, je remarque une chose sur les dépenses pour la « défense ».

    2007 = Chine 37,2 Milliards d’Euros 1,4 % du PIB
    2008 = Chine 84.9 Milliards de dollars 5.8% du total mondial
    2009 = Chine 100.0 Milliards de dollars 6.5% du total mondial.

    Ils sont au deuxième rang, suivant les USA, pour 2008 et 2009.

    Mais la Chine n’est pas une menace aussi longtemps qu’on ne la menace pas.

    Amicalement

    André Lefebvre

    Répondre
  • avatar
    18 août 2010 à 19 07 24 08248
    Permalink

    Le monde est devenu celui de 1984 de Orwell. Trois puissances autarciques potentielles dont la gouvernance de chacune a pour principal ennemi sa propre population.

    Chacune a la taille qui ne permettrait pas qu’elle soit occupée militairement et aucune n’a vraiment besoin des autres. Les Trois font leurs guerres ailleurs que chez eux et pour des motifs qui relèvent de leur politique interne.

    La Chine est en défense puisque le temps travaille pour elle; l’Amerique en déclin est évidemment agressive pour changer la tendance ou au moins retarder ce qui semble inévitable. La troisième force n’existera que quand la Russie sera intégrée l’Europe. lui apportant la taille, les ressources et les armes. Si cette intégration se fait, nous aurons sans doute la paix…à la Orwell. Sinon… Ce serait un autre débat.

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2007/10/13/03-une-chance-pour-la-paix/

    Pïerre JC Allard

    Répondre
  • avatar
    19 août 2010 à 6 06 55 08558
    Permalink

    Tout cette analyse de la Chine, de l’Iran et d’Israël est profondément erronée et basé sur de la désinformation grave.

    Premièrement, il n’y a strictement aucune preuve que l’Iran veuille produire des armes nucléaires. En fait, il s’agit d’un programme nucléaire civil totalement légitime, surtout que l’Iran a signé les accords de non-prolifération nucléaire. On nous joue la même histoire qu’en 2003, lorsqu’on nous a vendu une guerre contre l’Irak basé sur des mensonges éhontés, comme les armes nucléaires et les armes de destruction massive. Même propagande et les gens comme cet auteur ne semble pas apprendre du passé et donc répètent les même erreurs aujourd’hui. C’est triste.

    De plus, c’est Israël qui possède clandestinement des armes nucléaires depuis les années 60. Israël refuse les inspections et n’a pas signé les accords de non-prolifération nucléaire.

    Les États-Unis et Israël permettent à l’Inde, le Pakistan et bientôt le Vietnam de posséder des armes nucléaires, mais s’amusent à jouer arbitrairement les gendarmes et refuser ce droit à l’Iran. Quelle dérision. Quelle hypocrisie.

    Sanctions? Ce ne sont pas des sanctions légitimes, mais bien des agressions et à la limite des actes de guerre.

    Alors d’un côté nous avons Israël et les États-Unis qui font de la prolifération nucléaire partout dans le monde depuis les années 60, dont les USA qui ont même poussé l’horreur jusqu’à utiliser deux bombes nucléaires contre des populations civiles au Japon, et de l’autre un pays, l’Iran, qui n’a pas parti de guerre depuis 200 ans et qui n’a pas de programme nucléaire militaire.

    Voilà des deux poids deux mesures à faire rougir de honte.

    Et la Chine et la Russie devraient se gêner pour ne pas faire de commerce avec l’Iran?? Come on!

    Je dis bravo à ces deux pays pour être infiniment plus lucides et honnêtes que les autres.

    Répondre
  • avatar
    19 août 2010 à 8 08 28 08288
    Permalink

    « Les États-Unis et Israël permettent à l’Inde, le Pakistan et bientôt le Vietnam de posséder des armes nucléaires, mais s’amusent à jouer arbitrairement les gendarmes et refuser ce droit à l’Iran. Quelle dérision. Quelle hypocrisie. »

    Je ne sais plus quoi penser à ce sujet. Les Soldats, les policiers et les gardes de sécurité ont des armes et j’ai de la difficulté à avoir des armes de chasse. ESt-ce de l’hypocrisie là-aussi?

    André Lefebvre

    Répondre
  • avatar
    19 août 2010 à 10 10 28 08288
    Permalink

    @André

    C’est plus que de l’hypocrisie, c’est une atteinte directe à vos droits et libertés.

    Je ne sais pas, par contre, s’il y a vraiment un parallèle avec les armes nucléaires, qui elles, devraient simplement être absolument bannies de la planète, pour tous. C’est quoi cette histoire de club de privilégiés qui peuvent avoir l’arme nucléaire vs les autres qui en sont interdit? Comme si les USA, Israël, le Pakistan, l’Inde, la Chine, la Russie, la France, etc, étaient plus moraux ou au-dessus de leur affaire que les autres pays!

    Ridicule!!!

    Répondre
  • avatar
    19 août 2010 à 11 11 18 08188
    Permalink

    « C’est quoi cette histoire de club de privilégiés qui peuvent avoir l’arme nucléaire vs les autres qui en sont interdit? Comme si les USA, Israël, le Pakistan, l’Inde, la Chine, la Russie, la France, etc, étaient plus moraux ou au-dessus de leur affaire que les autres pays!

    Ridicule!!! »

    Entièrement d’accord. Mais l’armement nucléaire fait parti de connaissances scientifiques. Elles devraient être bannies mais cela n’est pas possible avant d’avoir une autorité qui chapeauterait toutes les nations. Ce qui m’inquiète tout autant.

    Étant une connaissance scientifique, peut-être devrions-nous laisser tout le monde les posséder?

    Ce serait un risque extraordinaire à prendre. Mais serait-il plus grave que celui que nous prenons face à ceux qui la possède déjà?

    Le serpent se mord la queue.

    André Lefebvre

    Répondre
  • avatar
    19 août 2010 à 11 11 39 08398
    Permalink

    Il faudrait que ce soit banni d’un accord commun de toutes les nations du monde. Disons qu’avant que ce soit fait, les cochons voleront et les poules auront des dents!!!!

    Voici quelques articles qui devraient nous mettre en garde face à une attaque criminelle de l’Iran. Nous ne faisons que répéter les même erreurs du passé….

    – The lessons of Iraq have been ignored. The target is now Iran

    The US military buildup in the Gulf and Blair’s promotion of war against Tehran are a warning of yet another catastrophe

    guardian.co.uk

    http://www.guardian.co.uk/commentisfree/2010/feb/03/iraq-inquiry-blair-missile-shield-iran

    – It is ISRAEL that has a secret nuclear weapons factory!

    VANUNU’S PHOTOS OF DIMONA – 1985

    http://www.vanunu.com/uscampaign/photos.html

    – MEDIA PROPAGANDA ON IRAN

    http://whatreallyhappened.com/WRHARTICLES/iranprop.php

    – HOW WE WERE LIED INTO THE LAST WAR

    It is inescapable historical reality that leaders of nations will lie to their people to trick them into wars they otherwise would have refused. It is not « conspiracy theory » to suggest that leaders of nations lie to trick their people into wars. It is undeniable fact.

    This brings us to the present case.

    Did the government of the United States lie to the American people, more to the point, did President Bush and his Neocon associates lie to Congress, to initiate a war of conquest in Iraq?

    This question has been given currency by a memo leaked from inside the British Government which clearly indicates a decision to go to war followed by the « fixing » of information around that policy. This is, as they say, a smoking gun.

    But the fact is that long before this memo surfaced, it had become obvious that the US Government, aided by that of Great Britain, was lying to create the public support for a war in Iraq.
    First off is Tony Blair’s « Dodgy Dossier », a document released by the Prime Minister that made many of the claims used to support the push for war. The dossier soon collapsed when it was revealed that much of it had been plagiarized from a student thesis paper that was 12 years old!

    The contents of the dossier, however much they seemed to create a good case for invasion, were obsolete and outdated.

    This use of material that could not possibly be relevant at the time is clear proof of a deliberate attempt to deceive.

    http://whatreallyhappened.com/WRHARTICLES/lieofthecentury.html

    – What may happen if the US invades #Iran and triggers a world war with Russia and China.

    http://www.fas.org/programs/ssp/nukes/nuclear_weapon_effects/nuclearwpneffctcalc.html

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *