Libye – La victoire de Kadhafi dont personne ne parle

Ils n’enlèveront jamais la figure emblématique, charismatique et néanmoins controversée de Mouammar Kadhafi, le leader libyen. Jamais. Après 3 mois d’attaque, des bombardements à outrance, la propagandastaffel médiatique de diabolisation qui va avec, la Libye reste et restera, en Afrique, le seul pays qui aura résisté à l’armada sanguinaire de l’Otan. Un pays debout et fier, qui fait face à un montage hypocrite et astucieux d’un vol organisé de ses ressources et surtout de bannir l’Afrique du concert des nations.

L’Otan a mandaté, depuis samedi, aux renégats de Benghazi, d’aller combattre dans la ville de Zawwiyah, une ville située sur cette côte, à 40 km à l’ouest de Tripoli, après avoir bombardé des colonnes de l’armée loyaliste libyenne sur cette région. Mais, contre toute attente, l’armée libyenne a éliminé les «poches de résistance» à Zawiyah. Les affrontements ont été rudes. Les sources rebelles font état d’un grand nombre de blessés pour ne pas dire de nombreux morts. Après cette débâcle, ils accusent l’Otan de ne pas les protéger assez. On croit rêver.

Le black-out total sur la vie des Libyens qui sont favorables à Mouammar Kadhafi, plus nombreux que ces vendus de Benghazi, devrait interpeller les uns et les autres. Lorsque le gouvernement libyen communique, les médias mainstream ont toujours tendance à dire à tous de prendre cela avec des pincettes. Cherchez l’erreur ! Ils jouent les saints alors que leur propre propagande est plus nocive et malsaine. La victoire tant annoncée est toujours attendue.

La gymnastique adverbiale aura pour sûr, dans bientôt, ses limites. Toute l’argutie mesquine et tortueuse des contrevérités qu’on assène ici ou là sera sans effet. Les doctes déclamations de Sarkozy, Obama ou Cameron ne sont que folie. Après avoir monté de toutes pièces les fameux Viagra du régime distribués aux militaires pour le viol des femmes décidé par Kadhafi, sorte d’argument sorti de derrière les fagots pour le faire passer pour un DSK au rabais, que vont-ils nous inventer demain pour justifier leur nazisme ?

Face au groupuscule de petits nazillons donc, la victoire de Mouammar Kadhafi est là. Mort, vif, exilé ou pas, le complot ourdi contre lui, pour tuer l’Afrique, l’a renforcé, nonobstant la faiblesse des pays africains, incapables de stopper la main meurtrière de l’Otan. Nous savons désormais que cet homme est, sera et restera un grand d’Afrique. Derrière le folklore de représentativité et les parades qui vont avec – »Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre ! »-, se cachent, la bravoure, la fierté, le courage et la volonté. Seul contre toutes ces puissances du mal, après 3 mois durant lesquelles ils lui interdisent de se défendre, cet enlisement prouve que cet homme a largement gagné…

Une pensée sur “Libye – La victoire de Kadhafi dont personne ne parle

  • avatar
    14 juin 2011 à 1 01 57 06576
    Permalink

    J’approuve totalement votre article. L’intervention de l’OTAN en Libye est une abomination. La ligue Arabe, les États Africains ou les deux devraient constituer des Brigades Internationales sur le modèle de celles qui avaient été défendre la République espagnole contre Franco, et cesser leurs différends le temps de s’unir contre ce qui est une invasion emblématique du continent africain tout entier, un rappel des heures les plus honteuses de la colonisation

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2008/08/31/partenariat-sauver-lafrique/

    Pierre JC Allard

    Répondre
  • avatar
    14 juin 2011 à 4 04 01 06016
    Permalink

    ce plaidoyer en faveur de kadhafou ne rime à rien.
    kadhafou restera dans l’histoire comme un dictateur commanditaire d’attentats terroristes, preneur d’otage et bourreau des liberté pour le peuple Libyen.
    sa fin est proche
    le monde ne s’en portera que mieux

    Répondre
    • avatar
      14 juin 2011 à 21 09 50 06506
      Permalink

      Cardinal:

      De toute evidence, vous n’en connaissez que ce qui passe au Journal de 20 h. L’Histoire, pour l’immédiat. sera ce qu’en feront les média, selon ce qu’on les payera pour dire. Dans 50 ans, la vraie Histoire reprendra ses droits et on ira cracher sur les tombes des vraies ordures et toutes lois qui cvensure nt la libre pensée seront reconnues comme de vaines et viles ignominies.

      PJCA

      Répondre
  • avatar
    14 juin 2011 à 4 04 11 06116
    Permalink

    Une guerre ne se gagne pas dans les airs. On verra bien comment les renégats et criminels de Benghazi dirigeront un pays où, tout le monde est armé.

    Ces criminels de l’Otan ont plus tué de Libyens en 3 mois que Kadhafi en 40 ans

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *