Lady GaGa enflamme l’Europride romain !

De son vrai nom Stefani Joanne Angelina Germanotta, Lady GaGa a enflammé les spectateurs lors de la clôture de la marche des fiertés version italienne. Elle est partout, à l’ouverture du journal, en reportage et en interview. Tout le monde ici en Italie se l’arrache. Normal, c’est un retour aux sources ancestrales puisque la jeune chanteuse américaine est d’origine italienne. Elle est donc, ici, en terrain conquis. Vu de Rome, c’est l’effervescence. Même ici à Milan où je me trouve, ça boom comme le dirait la mère Denis.

Ce qui a été étonnant et détonnant, c’est la sobriété nouvelle de la lady. Est-ce le fait que la cité papale était à côté ? Jean-Paul II venait notamment de rendre hommage aux Roms dont il a apporté son soutien, parlant de l’extermination dont ils ont eux aussi été victimes sous l’impulsion de l’affreux Hitler. Le Vatican ouvrait ainsi une page de son histoire ancienne car, il n’avait pas assez parlé des Roms.

Dans une longue robe signée Versace, la lady n’a montré un seul bout de son cul mais, elle portait des cheveux vert olive façon manga et a indiqué : « Je suis consciente des traditions religieuses, j’ai du respect pour les familles qui croient, mais je pense qu’il est important de revendiquer le changement, de le reconnaître« .

Après ces usages, elle s’est assise derrière son piano, pour envoyer des tonnes de décibels aux milliers de compatriotes fans qui avaient fait le déplacement pour elle.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *