Le mystère Sumérien(14) Septième et dernière tablette

La tablette ci-haut présente le théorème de Pythagore, un millénaire avant les Grecs.

 Septième  et dernière tablette.

3) Asaru (Marduk) octroyeur de l’agriculture, qui a établit le niveau des eaux;

1) Le créateur des céréales et du chanvre, le producteur de toute verdure

1) Asar.alim : Prévalant en la salle du Conseil, ou son avis l’emporte !

3) Vers qui va l’espoir des dieux, n’étant pas possédé par la peur.

1) Asar.alim.nuna : le Vénérable, lumière de ses pères et progéniteur

3) Celui qui dirige les décrets d’Anu, Enlil, Ea et Ninigiku

 Note : Ninigiku est un autre nom d’Éa.

 1) C’est lui leur Curateur qui leur assigne leurs portions

3) Dont le casque cornu est plein, multipliant…

3) Tutu est-il, qui les a recréé.

3) Qu’il purifie leurs oratoires pour qu’ils soient soulagés

3) Qu’il invente le charme pour que les dieux soient en paix.

1) Et que même s’ils s’élançaient en courroux ils reculent !

1) C’est le-plus-haut-placé en l’assemblée des dieux, ses pères !

 Note; On reconfirme son orbite la plus grande de toutes.

 3) Aucun parmi les dieux n’est son égal.

3) Tutu est Ziukkinna, la vie de l’armée des dieux

1) Lui qui a fondé, pour les dieux, le ciel clair,

 Note : Rétrospective sur l’état de l’époque de l’Apsu

 3) Qui garde contrôle sur leurs routes, détermine leur course;

 Note : Encore une confirmation de l’installation des orbites de chacune des planètes.

 1) Que l’on retienne ses hauts-faits, inoubliablement parmi les multitudes !

1) Tutu.zi.ku, le nommèrent en troisième : le mainteneur de la purification;

3) dieu de la brise favorable, le Seigneur de l’écoute et du pardon»

3) Celui qui produit richesse et trésors, établit l’abondance,

3) Qui a transformé tous nos désires en profusion;

1) En terrible détresse, nous avons respiré son souffle-bienfaisant !

1) Qu’on le répète en le célébrant !  Qu’on chante sa louange!

1) En quatrième les humains devront glorifier Tutu.aga.ku :

3) Le Seigneur des charmes sacrés, qui ressuscite les morts;

 Note : Première mention d’une résurrection des morts. Ce qui est très rare dans les écrits sumériens. Est-ce là une influence Égyptienne? C’est toujours possible.

 3) Qui eut pitié des dieux vaincus

3) Qui enleva le joug imposé aux dieux, ses ennemis,

1) et qui, pour les épargner, créa l’humanité

1) Le Miséricordieux à qui il appartient de redonner la vie,

3) Que ses actes perdurent, sans être oubliés.

1) Sur les lèvres des têtes-noires, qu’il a créé de ses mains !

1) Leur bouche profèrera un charme auguste en l’appelant cinquièmement Tutu.tu.ku

3) Celui qui avec son charme sacré a déraciné tous les mauvais.

1) Sa.zu : le Connaisseur du cœur des dieux, le scrutateur de leurs âmes,

3) Duquel les malfaisants ne peuvent échapper;

3) Qui organise l’assemblée des dieux, réjouit leurs cœurs

3) Qui soumet les récalcitrants, leur protection générale;

1) Celui qui fait triompher la vérité, supprime tout parler-fourbe.

1) Et qui discerne, où que ce soit, mensonge et véridicité !

1) Ensuite qu’on le glorifie comme Sa.zu.zi.si qui impose-silence aux révoltés

3) Qui a fait taire les insurgés, qui a bannit la consternation des corps des dieux ses pères.

3) Shazu, troisièmement, qui avec les armes a déraciné tous les ennemis.

3) Qui défait leurs plans, les éparpille au vent

3) Qui biffe tous les scélérats qui tremblent devant lui.

1) Que tous les dieux en cœur ne cessent de l’acclamer comme tel !

1) Quatrièmement comme Sa.zu.gu.rim : qui rétablit la soumission aux dieux ses pères.

1) Qui extirpa tous adversaires, anéantit leur descendance,

1) Dissipa leurs manœuvres sans en épargner aucun !

3) Puisse son nom soit évoqué et prononcé dans le pays !

 – Hey ! Le scribe, on a vraiment l’impression de lire les litanies bibliques interminables

– Heu ! Où croyez-vous qu’ils les ont prises, les litanies, patron ?

– Il y en a qui ont vraiment appris leur classique alors !

– On continue patron ?

– Pff !  On continue !

3) Shazu cinquièmement, ils loueront en tant que Zarim, le Seigneur des vivants

3) Qui détruit tous les adversaires, tous les désobéissants, poursuit le mal.

3) Qui a ramené à leurs sanctuaires les dieux fugitifs.

 Note : Donc celui qui a équilibré le système solaire.

 3) Puisse son nom perdurer !

1) Sixièmement qu’on le célèbre aussi partout comme Sa.zu.zah.gu.rim :

1) Celui qui, en personne, au corp-à-corp anéantit tous les adversaires

3) Enbilulu, le Seigneur qui les fait prospérer, il est;

1) Le Puissant pasteur des dieux, qui institua leurs offrandes

3) Qui toujours régule sur le territoire les pacages et les points d’eau.

1) qui creusa les rivières et en distribua l’eau fertilisatrice

 Note : Ici on attribue à Marduk la science de l’irrigation.

 3) Enbilulu, deuxièmement, ils glorifieront comme Épadun, le Seigneur qui arrose les champs.

3) L’irrigateur du ciel et de la Terre, qui a établi les sillons.

3) Qui a formé de belles terres arables dans la steppe.

3) Qui a formé de belles terres arables dans la steppe.

1) Troisièmement qu’on le célèbre comme En.b.lu.lu.gu.gal.

3) L’irrigateur des plantations des dieux, Seigneur de l’abondance, de l’opulence et de grandes moissons.

3) Qui fournit la fortune enrichit tous les logis

3) Qui fournit le millet et fait apparaître l’orge

1) Enfin comme En.bi.lu.lu.he.gal : celui qui accumule l’abondance pour toutes (?) populations

1) Fait pleuvoir la prospérité sur la Terre et fait pousser-dru la verdure

1) Sir.Sir. Celui qui entassa des montagnes par-dessus Tiamat

1) Et qui à main-armée emporta en-butin, son cadavre !

3) Qui dirige le pays, leur fidèle berger.

3) Dont les cheveux sont un champ de grains, son casque cornu sillons

3) Qui l’océan déferlant se voûte dans sa colère

 Note : Ces vers son un peu obscurs et pourraient se rapporter à l’époque de  l’inondation suite au déblocage du Bosphore.

 3) La traversant tel un pont à l’endroit du combat singulier.

 Note : cet endroit serait donc où se trouve actuellement la ceinture d’astéroïdes qui elle est comparée à un pont Ce qui n’empêche pas le parallèle avec le Bosphore. Il y eu le combat singulier là ou se trouve la ceinture d’astéroïde et un autre combat singulier là où se trouvait le barrage du Bosphore. Ce que l’on verra dans un autre texte sumérien.

 1) Ils le nommèrent aussi Sir.Sir. Malah : Et ainsi en soit-il à jamais!

3) Tiamat est son vaisseau et lui son pilote.

1) Gilim, l’entasseur d’énorme monceau dans les greniers

1) Le créateur de céréales et des troupeaux celui qui garantit la semence au pays !

3) Gilma, qui fait durer le royal habitacle des dieux, créateur de la sécurité

3) Le cerceau qui assemble le baril, qui présente les bonnes choses.

 Note : Une autre référence aux orbites stabilisées. L’image du cerceau qui entoure et retient le baril est celle de l’orbite de Marduk qui est la plus grande de tout le système solaire.

 3) Agilma, l’exalté, qui arrache la couronne de sa mauvaise position,3) Qui crée les nuages au-dessus des eaux, les rends durable en haut.

3) Zulum, celui qui désigne les champs pour les dieux, alloue la création,

1) Et qui leur départage le produit, leur distribue portion et offrandes et pourvoie à leur salle-de-cérémonie.

 Note : Ici nous voyons qu’une cité-État est attitrée à chacun des dieux. C’est la structure politique des Puissants pour contrôler les humains. Une sorte de « théocratie laïque» ayant Marduk à sa tête.

 3) Mummu. Créateur du Ciel et de la Terre, qui dirige…

1) En tant que Dieu purificateur du Ciel et de la Terre, ils le

 nommèrent encore Zu.lum.um.mu 

3) Celui qu’aucun parmi les dieux peu égaler en puissance.

1) Gis.nummum.ab : le créateur de toutes populations, le fabricateur des continents :

 Note : Ici on serait en droit de demander au traducteur français, comment se fait-il qu’il croit que les Sumériens étaient au courant de l’existence de plusieurs continents.

 3) Destructeur des dieux de Tiamat, qui a fabriqué les hommes à partir de leur substance.

3) Lugalabdubur, le roi qui contrecarra le travail de Tiamat, déracina ses armes;

1) Celui dont le règne est solidement implanté dans l’avenir comme dans le passé!

3) Pagalguenna, le premier de tous les Seigneurs, dont la puissance est hors pair.

 Note : « de tous les Seigneurs », à être noté par ceux qui croient que la Bible ne parle que d’un seul Seigneur.  Nous avons ici la preuve qu’il en existait plusieurs; ce qui confirme le pluriel du nom Élohim.

 1) Le plus grand d’entre les dieux ses frères, leur Souverains à tous !

3) Lugaldurmah, le roi du groupe des dieux, Seigneur des souverains,

3) Qui prééminent dans l’habitacle des dieux, le plus exalté des dieux.

3) Aranunna, conseillé d’Éa, créateur des dieux ses pères,

 Note : Le nom Aranunna ressemble au nom du dieu indou Arunna

 3) Dont la route princière, aucun dieu ne peut égaler.

 Note : Encore et toujours l’orbite étendue de Marduk.

 1) Dumu.du.ku dont l’habitacle sacré se renouvelle dans le «Saint monticule» !

3) Dumuduku, sans qui Lugalkuduga ne prend aucune decision.

 Note : Je prends la peine, à tout hasard, de faire remarquer que « dumu » semble désigner un habitacle, une maison en quelque sorte.  Inconsciemment un lien se fait dans mon esprit avec le mot japonais domo qui signifie maison.  Peut-être une indication que les répercussions linguistiques s’étendent beaucoup plus loin, dans le temps, que nous sommes prête à le concéder et proposent des liens plutôt surprenants.

 3) Lugallanna, le roi dont la puissance est hors pair parmi les dieux.

3) Le Seigneur, force d’Anu, qui devint suprême à l’appel d’Anshar.

3) Lugalugga, qui les a tous conduit au milieu de l’échauffourée,

1) Qui a accumulé tout savoir à l’intelligence infinie !

1) Ir.quin.gu : qui fit Quingu prisonnier en plein combat :

1) Qui organisa les délégation-de-pouvoir-de-l’univers.  Et établit la souveraineté !

 1) Kin.ma : le gouverneur de tous les dieux, leur donneur de conseils,

3) Dont le nom fait trembler de peur les dieux, comme devant la tempête.

3) Esizkur s’assoira majestueusement dans la maison de prière.

1) Et les dieux, devant lui, introduiront leurs présents,

3) De sorte que de lui, ils puissent recevoir leurs assignations.

 Note : Les dieux apportant des présent reçoivent l’assignation de la ville qui leur appartiendra, où ils seront servit par les hommes.

 1) Nul autre que lui n’a pu créé de telles merveilles !

1) Les quatre-groupes des têtes-noires sont ses créatures

 Note : Peut-être  important: Ici on rencontre, pour la première fois, le concept chez les dieux que les hommes se divisent en quatre groupes ou quatre «genres» ou quatre «races».  Était-on conscient à cette époque de différentes races d’humains; blanche, noire, jaunes, rouge ?  Difficile à accepter, mais tout aussi difficile à réfuter face à ce vers de l’Enuma Elish.

 3) Sauf lui, aucun dieu ne connait la réponse au sujet de leur durée.

1) Gibbil : Celui qui assura l’issue de la guerre,

3) Qui créa des œuvres d’art durant le combat avec Tiamat

 Note : Confirmation que c’est le combat avec Tiamat qui a  créé des œuvres d’art : stabilisation du système solaire et création de la Terre, comme on l’a déjà vu.

 1) Vaste est son entendement, il est capable et intelligent,

3) Dont l’esprit est tellement vaste que les dieux, tous, ne peuvent le déchiffrer.

3) Qu’Addu soit son nom, tous le Ciel puisse-t-il parcourir.

1) Que son grondement bénéfique retentisse au-dessus de la Terre !

1) Qu’il évacue, par la pluie, la substance des nuages

1) et que de la sorte, ici-bas, il fournisse leur subsistance aux populations !

1) Asaru : celui qui, conformément à son nom, a réglé les destins pour les dieux

 – NON ! NON! NON!  Là j’en ai assez !  LE SCRIBE ! C’EST BEAUCOUP TROP LONG, JOUAL-VERT !  Je n’en peu plus !  Je commence à vouloir me trouver un mur pour pleurer !  Je laisse tomber !  Sinon, je vais commencer à m’énerver dangereusement !

-Voyons patron !  Nous en sommes à la fin de la septième tablette ! Vous savez très bien que c’est toujours les dernières coudées de la course qui sont les plus difficiles à franchir !  Allez-y d’un troisième souffle !  Vous serez fier de vous et vous serez gagnant, c’est certain !

– COMMENT ?  Tu me donnes des ordres maintenant ?  Où est passée cette servilité qui m’énerve ?  Pour une fois que tu aurais pu t’en servir

 Tu me promets qu’on a presque terminé ?

– Je suis prêt à le jurer en plaçant ma main sous votre cuisse patron.

– GARDE TES MAINS CHEZ TOI !  Espèce de…

– C’est notre façon de prêter serment patron; notre coutume.

– D’accord !  D’accord !  Mais une fois n’est pas coutume et ce ne sera pas cette fois-ci !  Retourne à ton calame et finis le travail asap.

– C’est quoi ASAP patron ? Ab.su.ab.pu ?

– Non c’est de l’Anglais et ça signifie « AU PLUS VITE!!! »  Vas !

– Oui patron.  Tout de suite, patron.

– M’énerve celui-là avec son «…patron…patron…patron…» wooshhhh !  Après ce travail je l’envoie faire des pâtés de boue dans la cour arrière, ça c’est certain !

 3) Tous les peuples sont vraiment à sa charge !

3) Nébiru tiendra le Carrefour du Ciel et de la Terre,

3) De sorte que les dieux ne peuvent traverser au-dessus ou en dessous, ils doivent l’attendre.

1) Nébiru est son étoile qui brille au Ciel

3) Puisse-t-il maintenir le début et le futur, puissent-ils lui rendre hommage,

 Note : Il est évident qu’ici on parle de Mardouk à qui on a donné le nom de Nébiru (l’un de ses 50 noms). On lit que Nibiru possède la plus grande orbite qu’aucun dieu ne peut traverser.

 1) Disant : «Lui qui infatigablement, passe et repasse au-dedans de Tiamat,

 Note : On sait que Tiamat est maintenant deux « objets »; l’un la Terre et l’autre la ceinture d’astéroïde. Nibiru passe et repasse donc dans la ceinture d’astéroïdes puisqu’il ne peut pas passer « dans la Terre sans la détruire ». Il est également évident, maintenant, que lorsqu’on dit : «passe et repasse», on parle d’un mouvement planétaire sur orbite. 

 3) Que Nébiru soit son nom, qui contrôle son milieu.

1) À ce titre, il organise les trajectoires des étoiles du Ciel,

3) Puisse-t-il garder tous les dieux comme des brebis

3) Puisse-t-il vaincre Tiamat, que sa vie soit étroite et courte.

3) Dans le futur de l’humanité, quand les jours seront devenus vieux,

1) Elle s’enfuie sans qu’on la retienne et disparaisse à jamais.»

 – Là ! Franchement le scribe, tu m’épates !  Ne me dis pas que vous, les Sumériens, vous pensiez à nous qui allions venir dans le futur ?                       

-Peut-être pas à vous en particulier patron, mais on pensait au futur tout autant qu’on connaissait le passé.  C’est tout à fait normal non ?                                                                                                                                                                                   -Ouais !  Je suppose…

 3) Parce qu’il avait créé les espaces et façonné la terre ferme,

3) Père Enlil nomma son nom : « Seigneur des territoires»

1) Telles sont les désignations que les Igigi énumérèrent tout du long

1) Quand Éa les eut entendus son cœur exulta et dit :

3) «Lui dont les noms furent glorifies par ses pères

1) que son nom a lui comme à moi soit pareillement Éa !

3) Tous mes rituels combinés il administrera,

3) Toutes mes instructions il réalisera !»

3) Par le titre de «Cinquante» les grands dieux

1) En conférant cinquante noms à Mardouk, lui ont attribué une personnalité exceptionnelle !

3) Qu’ils soient gardés en mémoire et que les dirigeants les expliquent.

3) Que le sage et le connaissant en discuter ensemble

3) Que le père les récite et les communique à son fils.

3) Que les oreilles du berger et du bouvier soient ouvertes.

3) Laissez-le se réjouir en Marduk, l’Enlil des dieux,

 Note : Et voilà, c’est fait : Marduk s’est approprié du statu d’Enlil. C’est le résultat d’une révolte parmi les dieux sumériens; l’usurpation du pouvoir par Marduk vers – 2000 av J.C.

 3) Que sa terre puisse être fertile et qu’il puisse prospérer.

1) Durable est la parole de Mardouk, irréformable son ordre :

1) Nul dieu ne peut changer ce qui lui sort de la bouche !

1) S’il s’entête à jeter un regard malveillant

1) Dans son emportement nul dieu ne peut affronter son courroux !

1) Son cœur est insondable, immense est son esprit !

1) Coupable et délinquant sont devant lui

 Note : Il semble que l’usurpation du pouvoir ne soit pas très solide. On décèle des « réfractaires » au nouveau pouvoir; sinon pourquoi les menaces?

 1) Telle est la révélation qu’un ancien, devant qui on l’avait exposée, mit et disposa par écrit pour l’enseigner à la postérité !

 Note : Ici on indique que la rédaction fut faite longtemps après cette révolte; c’est-à-dire vers le IIIe siècle av J.C. quand la révolte eu lieu vers -2000 av J.C.

 1) Les prouesses de Marduk qui créa les dieux Igigi,

1) Qu’on les récite en prononçant son nom,

1) Et que l’on psalmodie le chant de Mardouk

3) Qui vainquit Tiamat et parvint à la royauté.

– Patron ! Patron ! J’ai terminé !

– Content d’entendre ça le scribe.  Donne-moi tout de suite ton calame et ta glaise !  Je vais les mettre en sûreté dans mon coffre-fort !

– Mais patron ?  Ce n’est pas nécessaire, vraiment…

-DONNE-MOI ÇA TOUT DE SUITE !  Il n’est pas question que tu traces encore un seul foutu caractère avant que je ne te le dise !  Compris !

-Oui patron. Je peux aller dehors, patron ?

-Eh comment !  Le Scribe; eh comment !  Vas mon grand.

         Je suis exténué; vous aussi je suppose. Mais il faut souffrir pour atteindre la connaissance et nous avons dégoté un tas d’informations extrêmement importantes dans ce plus ancien récit complet rédigé par l’homme.

         Il nous reste à vérifier si ces infos sont vraies. Je vous invite à un petit voyage au prochain article. Nous irons vérifier sur place.

 À bientôt

                                                                            Elie l’Artiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *