Le mystère Sumérien(9) La confrontation!

La confrontation
        La capture de comètes par le Soleil n’étant pas un mécanisme très efficace, elles ne peuvent naître dans l’espace interstellaire.
Le seul lieu de gestation possible est le système planétaire. Selon Oort, les comètes sont créées dans la ceinture des astéroïdes (entre les orbites de Mars et de Jupiter).
        En 1951, un an après la publication de l’article de Oort, Gérard Kuiper propose que les comètes se condensent plus loin du Soleil, parmi les planètes géantes (la ceinture de Kuiper, située dans le plan de l’écliptique au-delà des planètes géantes, porte son nom, car il suggère que certaines comètes se forment au-delà des orbites planétaires les plus lointaines).

        Ceinture de Kuiper : On croit que cette population est la source des comètes à courte période. 

http://jmm45.free.fr/planetes
/kuiper/kuiper.jpg

        La première preuve par l’observation de l’existence de la Ceinture de Kuiper fut la découverte en 1992, de l’objet faible connu sous le nom de QB1. Environ 50 autres objets ont été trouvés sur des orbites similaires dans les années suivantes. Il a été suggéré que Pluton était le plus grand membre de la Ceinture de Kui-per.

La Ceinture de Kuiper : Localisation et étendue de la Ceinture de Kuiper par rapport aux orbites des planètes extérieures. Il est probable que les objets de la Ceinture de Kuiper sont des restes extrêmement primitifs des phases précoces d’accrétion du Système solaire.

         Varuna, 900 km de diamètre, est découvert près de Pluton. Certes, Varuna est bien plus petit que la plus menue de nos planètes, Pluton (2400 km de diamètre).
        Toutefois, selon David Jewitt, de l’institut d’astronomie d’Hawaii, qui vient de mesurer sa taille, il existe peut-être dans cette région des corps semblables, voire plus gros que Pluton. Science & Vie Août 2001. Un planétoïde encore plus grand que Varuna est découvert à 6,4 milliards de kilomètres du Soleil.

        Le plus grand identifié jusqu’à aujourd’hui est 50 000 Quaoar qui atteint 1280 km de diamètre, soit plus de la moitié du diamètre de Pluton.

Autres candidats : Les Centaures sont des astéroïdes dont l’orbite se situe entre Jupiter et Neptune. On trouve 17 objets de ce type. Les orbites ne sont pas stables : elles sont très elliptiques et sont perturbées par les planètes géantes. On suppose généralement que ce sont des astéroïdes ou des comètes qui ont été éjectés de leurs propres orbites.

        Je crois que nous avons suffisamment de candidats pour justifier les dragons en questions de notre récit.

        Cependant, leur origine étant Mère Hubur, il nous reste à déterminer qui est cette Mère Hubur. Sans en être certain, il est probable que la ceinture de Kuiper soit le meilleur candidat.
        Nous verrons dans le récit si l’auteur nous indique ce qui arriva à ces démons. Peut-être y trouverons-nous alors une corrélation avec les candidats cités plus haut.

        Il ne nous reste donc qu’à reprendre notre étude :

1) aux dents pointues, aux crocs (?) impitoyables

        Et, encore une fois, continue pour l’instant cette répétition que nous avons déjà lu et qui fait partie de la structure de mémorisation du texte. Nous passerons donc directement où cette répétition se termine :
Voici quelques vers dans cette répétition, qui confirme une partie des précédents qui étaient endommagés :

3) J’ai envoyé Anu; il n’a pu lui faire face

3) Nudimmud a eu peur et a tourné les talons

1) Alors Marduk s’est avancé, le sage des dieux, votre enfant

Note : Vient ensuite la demande d’autorité de Marduk. Puis Gaga se rend devant Lahmu et Lahamu répéter tout ce que nous avons vu jusqu’ici.

3) Lorsque Lahmu et Lahamu entendirent cela, ils s’exclamèrent

1) et tous les Igigi s’exclamèrent avec aigreur

1) Qu’avons-nous fait d’hostile pour qu’elle ait contre nous pris cette décision ?

3) Nous ne pouvons déchiffrer les actions de Tiamat

3) Ils se préparèrent à partir pour leur voyage

3) Tous les grands dieux qui décrètent les sorts

À noter : Ici l’un des traducteurs emploie le mot « destins » et l’autre emploie « sorts ». Cependant, chez l’esprit du scribe, il semble y avoir une différence importante entre la signification du mot «destin ou destinée» et le mot «sort» «charme au sens magique».

        J’espère que nous pourrons déceler la différence de signification quelque part. Déjà on sait que «destin» ou «destinée» est l’orbite qui ne peut changer. Est-ce que le «sort» est moins déterminé et qu’il peut varier ou même être annulé ? C’est ce qui semble s’être produit lors qu’Anu et même Nudimmud ont jeté leurs sorts. Ceux-ci n’ont pas pu maîtriser Tiamat. Nous verrons bien.

3) Ils entrèrent devant Anshar, emplissant Ubshukinna (Salle de réunion ?)

3) Ils s’embrassèrent l’un l’autre dans l’assemblée

3) Ils tinrent dialogue en s’assoyant au Banquet

3) Ils mangèrent du pain et mêlèrent du vin

3) Ils mouillèrent leur tube à boire avec des spiritueux sucrés

3) Au fur et à mesure qu’ils buvaient la boisson forte, leurs corps s’allongèrent

3) Ils devinrent très somnolents au fur et à mesure que leur esprit flottait

1) ainsi arrêtèrent-ils le destin pour Marduk, leur vengeur.

Quatrième tablette :

3) Ils érigèrent pour lui, un trône princier

1) Sur laquelle, face à ses pères, il s’installa en monarque

3) «Tu es le plus honoré des grands dieux

3) Ton décret est sans rival, ton emprise est Anu

Note : Avec ce dernier vers, on équivaut l’importance de Marduk à celle d’Anu le plus grand des dieux; dans notre cas, équivalent au Soleil.

3) Toi Marduk, est le plus honoré des grands dieux

– Hey ! Le scribe ! Joual-vert ! Arrête de te répéter et aboutis !
– Je ne peux pas patron. J’ai appris tout ça par cœur et si je saute des vers, je perds le fil. Veuillez pardonner mon incompétence !
Ouais ! Ça va ! Continue.
– Merci patron; vous êtes vraiment trop aimable. Je suis chanceux d’avoir un pa…
ÇA VA FAIRE ! Continue !
– oui patron !
1) Ton destin est…

– PLUS FORT !
– OUI, PATRON !

1) Ton destin est inégalé, ton commandement, souverain

1) Dorénavant irrévocables seront tes ordres !

3) Élever ou rabaisser, cela sera entre tes mains

1) Ce qui sort de ta bouche se réalisera, ton commandement ne sera jamais trompeur.

3) Personne parmi les dieux ne transgressera tes frontières

Note : Ce dernier vers est une indication que les autres dieux acceptent que l’orbite de Marduk soit la plus grande.

3) Des décorations étant voulues pour les sièges des dieux

3) Fait que l’endroit de leurs chapelles soit pour toujours dans ton espace.

Note : Je porterais mon vote pour la traduction anglaise; tout simplement parce qu’historiquement, Marduk a proposé aux autres dieux de venir le rejoindre à Babylone. Pour évidemment les centraliser et les garder sous sa coupe.

3) Ô Marduk, tu es vraiment notre vengeur

3) Nous t’avons accordé la royauté sur l’univers entier

1) Ta parole l’emportera lorsque tu siègeras en l’Assemblée

3) Tes armes ne failliront pas; elles écrabouilleront tes ennemis

3) Ô Seigneur, épargne la vie de celui qui a foi en toi

3) mais retire la vie du dieu qui a conçu le mal.»

1) Ayant alors suscité au milieu d’eux une constellation unique

1) Ils adressèrent ces mots à Marduk leur rejeton :

1) « Si ton destin, Seigneur contrebalance en effet celui des autres dieux,

Note : Dans ce vers, c’est la traduction de M. Bottero qui laisse entendre la confrontation entre les attractions planétaires; celle de Mardouk se doit de contrebalancer celles des autres dieux.

1) Ordonne que se réalisent disparition puis réapparition !

3) Ouvre la bouche : l’habit disparaîtra !

3) parle encore et l’habit sera entier»

3) À un mot de sa bouche, l’habit disparut

3) Il parla encore, et l’habit fut restauré

Note : La traduction de Ms Bottero/Kramer emploie le mot « constellation » au lieu de « habit ».

3) Lorsque les dieux, ses pères, virent le fruit de sa parole

1) Ils le saluèrent allègrement : « Marduk seul est le roi ! »

3) Ils conférèrent sur lui sceptre, trône et revêtement

3) Ils lui donnèrent des armes incomparables qui sont mortelles pour les ennemis

3) «Vas et retranche la vie de Tiamat !

3) Que les vents portent son sang à des endroits non dévoilées.»

3) La destiné de Bel ainsi fixée, les dieux, ses pères

Note : C’est la première fois qu’un autre nom est donné à Marduk et comme c’est un Assyrien de 1 500 av.J.C. qui écrit, nous ne contesterons pas que le dieu Bel et Marduk soient le même personnage; il doit être plus au courant que nous. Par contre, on pourra faire une corrélation historique avec le dieu Bel honni par les juifs. En n’oubliant pas que Bel/Marduk est l’ennemi de Enlil/Seigneur.

3) occasionnèrent qu’il aille sur l’orbite du succès et de la conquête

3) Il construisit un arc qu’il marqua comme son arme

3) à laquelle attacha une flèche, fixa sa corde d’arc

3) Il leva sa massue, la fit agripper par sa main droite

3) Arc et carquois il suspendit à son côté

3) devant lui installa l’éclair

3) d’une flamme ardente il remplit son corps

3) Ensuite il fabriqua un filet pour envelopper Tiamat à l’intérieur

3) Les quatre vents il postât pour que rien d’elle ne puisse s’échapper

1) Vent-du-Sud, Vent-du-Nord, Vent-de-l’Est, Vent-de-l’Ouest

3) Près de son côté il tint le filet, le cadeau de son père Anu.

Note : On se rappelle que ce cadeau est justement le Vent des quatre directions; donc c’est ce vent qui est le «Filet» dont il est question.

3) Il généra Imhullu «le Vent mauvais», le «tourbillon», l’ouragan

3) Le vent-quatre-direction, le Vent sept-direction, le Cyclone, le Vent incomparable

3) Ensuite il envoya les Vents qu’il avait générés, tous les sept

3) Pour bouleverser l’intérieur de Tiamat ils se levèrent derrière lui

3) Ensuite le Seigneur leva la tempête-déluge, sa puissante arme.

3) Il monta le chariot-tempête irrésistible et terrifiant

3) Il harnacha et y attela un quadrige

3) Le tueur, le déterminé, le piaffeur, le rapide

1) Aux mâchoires béantes, aux dents chargées de venin

1) Dressés à piétiner, ignorant la fatigue

3) À sa droite, il posta le pourfendeur, sans peur en combat

3) À sa gauche, le Combat, qui repousse tous les zélés

– Dis donc le scribe ? Es-tu certain que tu n’en rajoutes pas ? Ça commence à être long !
– Oh non patron; je n’oserais jamais !
– T’as intérêt; sinon…
– Vous voulez que j’arrête ?
-Ça va être encore long ?
– Nous en sommes à la moitié de la 4e tablettes; il y en a 7 en tout.
– Il y a beaucoup de répétitions ?
– Quelques-unes oui.
-On va les sauter.
-Comme vous voulez patron; mais c’est tellement beau ces vers; tellement poétique !
– Hey ! Le sumérien; tu as un esprit comptable ! Tu n’es pas un poète ! Et, en plus, ça paraît dans cet écrit : ce n’est pas beau, les répétitions sont aussi passionnantes qu’un bilan comptable qui balance «cenne pour cenne» et tu passes ton temps à essayer de me faire peur comme celui qui comptabilise mes impôts. Alors, ta «poésie», tu peux…
– Moi qui croyait que vous admiriez ce texte, patron. Vous me voyez désespérés. Je ne suis qu’une limace qui ne parvient pas à vous servir adéqua…
– Ne recommence pas avec ta foutue servilité ! Continu ton… «Poème» à répétitions !
– Tout de suite patron !

3) En guise de chape, il était enveloppé dans une armure de terreur

1) Et sa tête coiffée d’un terrifique Éclat-surnaturel,

3) Le Seigneur partit et suivit son trajet

3) Vers la rageuse Tiamat il orienta son visage

3) Dans ses lèvres il tenait un sort

3) Une plante pour annuler le poison était agrippée dans sa main

3) Alors ils tournèrent autour de lui, les dieux tournèrent autour de lui,

3) Les dieux, ses pères, lui tournaient-autour, les dieux lui tournaient-autour.

LE SCRIBE!!!! £@¤¢¦*#
Oui patron ! Compris patron !

3) Le Seigneur s’approcha pour scruter l’intérieur de Tiamat

3) et de Kingu, son époux, d’en percevoir les manigances

3) Comme il continu de regarder, il perd son orbite

3) Sa volonté est embarrassée et ses gestes sont confus

– Dis donc, le scribe ? Est-ce que ça veut dire que Mardouk diminue de vitesse sur son orbite et qu’il n’y est plus aussi stable ?
– Oui patron.
– Merci ! Tu peux continuer.
-Hi hi le patron est content ! J’ai trouvé ce qu’il aime entendre !
– Qu’est-ce que tu dis ?
-Rien patron, je continue !
– Ah ! Très bien !

Et c’est ici que cela s’arrête pour aujourd’hui. Le « suspense » durera trois jours. La guerre est imminente et l’issu est incertaine. C’est le meilleur moment pour arrêter.

À bientôt!
                                                                       Elie l’Artiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *